Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 13 juin 2011

Le livre de Saskia, Tome 1 : Le réveil


Le livre de Saskia
Tome 1 : Le réveil
de Marie Pavlenko

Editions Scrineo
Collection Jeunesse

Sortie le 5 mai 2011
Broché / 375 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Saskia fête ses 18 ans et s'apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Seulement, le jour de son anniversaire, son quotidien vire au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges. Quel secret recèle la pierre qu'elle porte au poignet depuis qu'elle a été trouvée aux portes d'un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ? Peu à peu, Saskia plonge au coeur d'un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l'existence... Premier tome d'une saga héroïque, Le Réveil initie Saskia à un univers enchanté et singulier. Sa destinée s'accomplira-t-elle ?


Avis de Kamana

Les éditions Scrineo nous ont publié une petite merveille. En ouvrant Le livre de Saskia préparez-vous à vous accrocher à votre roman comme à une bouée en pleine mer !

Les livres Young Adult peuplent nos rayons et il est parfois difficile de faire un choix, d’autant plus que les anges et autres créatures ailées sont en vogue en ce moment. Ça tombe bien, voici pour vous une histoire belle, riche, rondement bien menée de bout en bout et dont la plume plaira au plus grand nombre.

Saskia est une jeune fille pas tout à fait comme les autres, elle s’est toujours trouvée un peu différente, à cause de certains de ses réflexes extraordinaires, mais sans chercher à comprendre pour autant les raisons de cette originalité. Orpheline, sa mère adoptive l’a trouvée en Inde, abandonnée, avec pour seul effet personnel une belle et étrange pierre dont Saskia ne se sépare jamais. Elle ne comprend pas elle-même les raisons qui la poussent à la porter constamment. Sa rencontre avec Tod et Mara qui la suivent partout va changer sa vie, lui ouvrir les yeux sur l’étrange lien qu’elle a avec sa pierre, chambouler sa vision de notre monde mais aussi donner un sens nouveau à son passé et son avenir. Nous ne sommes pas seuls sur Terre, depuis toujours vivent parmi nous les Endicars, un peuple divisé en deux espèces : les Faucheurs et les Gardiens. Si les premiers côtoient la mort, ils ne sont pas seulement des êtres sombres. Et les seconds, bien que sauvant des vies, ils ont toutefois leur part de ténèbres. Saskia va s’immerger au cœur de ce peuple et de leurs traditions, et découvrir qu’une étrange prophétie repose peut-être sur elle.

Pour un premier tome, Marie Pavlenko a réussi haut la main à nous harponner dès les premiers chapitres. D’une part, l’histoire est originale et l’auteure ne tombe pas dans le piège de nombreux autres collègues qui nous servent, pour ce genre de lecture, une héroïne niaise, archétype même de l’adolescente amoureuse, naïve et stupide. Non, au contraire, Saskia a la tête sur les épaules, et bien qu’elle en pince pour Tod, elle combattra cette attirance. Forte, sincère, franche et méfiante, voici une héroïne qui réconcilie avec la littérature jeunesse.
D’autre part, l’écriture légère et fluide de Marie Pavlenko apporte comme une sensation de fraîcheur. La disposition du récit en petits paragraphes est comme un piège : on se dit encore un, allez encore un autre et au final on continue par suivre Saskia.

L’univers de Endikars créé par l’auteure est riche, complet, précis et bien intégré à notre monde. On apprendra en même temps que notre héroïne les tenants et aboutissants de la présence de Tod et Mara auprès de Saskia. Le suspense est présent jusqu’à la dernière ligne et nous laisse prévoir une suite des plus alléchantes.

Au final, Le Livre de Saskia est un roman à ne pas manquer et très réussi qui plaira à un large public, alors n’hésitez pas !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire