Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 8 juin 2011

10 000 Au coeur de l'empire de Paul Kearney


Trilogie des Macht,
Tome 1 : 10 000 - Au coeur de l'Empire
de Paul Kearney

Éditions Orbit

Sortie le 7 avril 2010
Format broché / 374 pages / 20,20 €


Présentation de l'éditeur :

DIX MILLE GUERRIERS DE LÉGENDE.
UN EMPIRE À CONQUÉRIR.
On les appelle les Macht. Ils vivent isolés dans les montagnes Harukush, et on raconte qu'ils ont jadis accompli des prouesses sur les champs de bataille.
Dans le monde alentour, les anciens envahisseurs et les peuples de Kuf ont été unis sous le joug de l'Empire Asurian, réputé invincible. Le Roi des Rois peut mobiliser sous sa bannière des nations entières. Mais son frère, en exil, veut s'emparer du trône. Il décide alors de faire appel à la légende : dix mille guerriers macht, mercenaires d'élite, marchent bientôt vers le coeur de l'empire...
Ceci est l'histoire de leur épopée.


L'avis de Phooka:

Voici un roman de 360 pages très denses pendant lesquelles le lecteur est noyé au milieu d'un flot de soldats mercenaires. Ils sont 10 000, ils sont payés pour se battre, sans état d'âme. Ce sont les meilleurs...

Parmi les 10 000 nous allons suivre plus particulièrement le parcours de Rictus.  Il est le héros idéal: ses parents ont été tués lors de la mise à sac de sa cité d’origine. Il était soldat, parmi les meilleurs, mais son armée a été décimée. Il a été sérieusement blessé, puis capturé, promis à une mort certaine. Pendant ce temps sa cité a été rasée et ses habitants massacrés. Il sera sauvé par un "vieux" soldat qui le laissera s'échapper, mais il est devenu apatride, sans liens, sans famille, sans amis, sans aucune attache... La seule chose qu'il sache faire c'est se battre. Le profil parfait pour devenir mercenaire... sauf que Rictus n'a plus rien à par son pagne. Et surtout il n'a ni arme ni cuirasse, or un mercenaire se doit d'être armé. Il sera donc "embauché" au plus bas niveau de l'échelle, parmi ceux qui ne se battent pas et qui suivent le gros de l'armée.


Cette armée elle est énorme et son but est d'aller envahir un pays voisin, pour éliminer le roi en place. Celui qui la paye n'est autre que le frère du roi actuel (qui veut être "vizir à la place du vizir"). Et pendant tout le livre nous allons suivre cette armée gigantesque. La suivre au cœur de la tempête à bord des vaisseaux chargés de les amener à bon port, la suivre à travers le désert, à travers la montagne. Pendant les batailles, pendant le repos, parmi les blessés, le lecteur se trouve au cœur de cette monstrueuse machine de guerre qui souffre, qui a faim, froid, qui crève de soif, qui a mal, qui meurt...C'est poignant, étouffant, on sort de cette lecture, fatigué, brisé...
L'écriture de Paul Kearney est incroyablement précise, et réaliste. On est vraiment plongé dans le quotidien de ces mercenaires, qui se battent pour de l'argent et pas pour un idéal. Un quotidien pas drôle du tout, croyez moi...
Et on suit l'ascension de Rictus, parti de rien. Et les autres, ses "collègues" de guerre qui ne sont pas mieux lotis que lui.

C'est une lecture intense, qui, il faut le dire ne plaira pas à tous. C'est dur, il n'y a pas de répit, pas de légèreté. Que ce soit le récit, les personnages ou l'écriture, tout y est incroyablement fort. C'est de la Fantasy épique, dans le plus strict sens du terme. Très réussie, très "belle" (si l'on peut dire), très puissante en tout cas. On n'en sort pas indemne !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire