Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 24 janvier 2011

L'inconnue du bal de Brenda Joyce

L'inconnue du bal
de Brenda Joyce

Éditions Harlequin
Collection Les Historiques

 352 Pages
Sortie le 1er août 2007


Présentation de l'éditeur

Irlande, 1812.
Depuis toujours, Elizabeth Fitzgerald est amoureuse du duc de Warenne. Aussi est-elle stupéfaite et ravie quand il lui donne rendez-vous lors d’un bal masqué. Mais un imprévu l’empêche de s’y rendre, et c’est sa ravissante sœur Anna qui, grisée par le champagne, tombe dans les bras du duc. Neuf mois plus tard naît un bébé qu’Elizabeth, au mépris du scandale, prétend être le sien pour sauver la réputation de sa sœur, fiancée à un autre...

Avis de Kamana

Accrochez-vous les filles ! Voilà une romance régence à couper le souffle.
Brenda Joyce touche la perfection avec ce roman, nous collant à notre fauteuil, scotchées par l’émotion, le souffle coupé par la tension…

Les éditions Harlequin vont devoir se pencher sur une réédition de ce roman mais aussi de la série sur la famille Warenne à l’époque Régence, car les tomes sont quasi introuvables et en parler avec tant d’enthousiasme, sachant que les lectrices ne pourront s’y pencher, est frustrant !

L’inconnue du bal est le premier roman de l’auteure à être édité dans la collection Historique.
La trame va se centrer sur Lizzie et Tyler mais de nombreux personnages seront très présents.
Au départ trois sœurs toutes très différentes : Anna l’ainée, la plus belle, la plus courtisée, frivole et insatiable quand il s’agit d’hommes. Georgie la cadette, sérieuse, indépendante, studieuse, la plus réfléchie. Et enfin Elizabeth, la benjamine, la rondelette, réservée, timide, conciliatrice de la maison, adorant les livres et les vikings, qui rêve du prince charmant et d’une générosité étonnante, donnant sans rien attendre en retour.
Lizzie va tomber amoureuse à l’âge de dix ans de Tyler, fils ainé du duc de Warenne de huit ans son ainé, lorsque celui-ci la sauve de la noyade lors d’un pique-nique. Bien des années après, son preux chevalier va encore la sauver d’une mort certaine dans la rue. Lizzie se sent défaillir dans les bras de son bien aimé surtout qu'il va lui témoigner de l'intérêt. Quelque temps plus tard, quand la duchesse de Warenne donne son bal masqué annuel, Tyler va courtiser Lizzie et lui donner rendez-vous dans les jardins à minuit. Mais hélas, Anna va lui demander d’échanger sa robe qu’elle a tâchée et ainsi pouvoir rester pour être courtisée par l’homme qu’elle désire épouser. Elizabeth toujours magnanime accepte et rentre chez elle non sans une énorme déception, reverra-t-elle jamais Tyler.
Ce qui arriva forcément nous nous en doutons, Anna est tombé dans les bras de Tyler et apprend ensuite qu’elle est enceinte. Elle l’annonce à sa benjamine mais sans lui donner l’identité du père de peur de lui briser le coeur. Lizzie, bonne âme, voit l’avenir de son ainée ruiné ainsi que la réputation de sa famille, vu qu’elle est fiancée et que le mariage aura lieu quelque temps après l’accouchement. Dès lors elle va tout entreprendre pour dissimuler la grossesse d’Anna et sauver les apparences. Entre mensonges et secrets, le chemin va être long… Semé d’embuches… Souffrance…

On va s’arrêter là pour l’histoire si riche, si complète. Les surprises il y en aura. Des émotions vous en ressentirez, tout un panel ! Brenda Joyce nous offre ici une somptueuse histoire digne des plus grandes romances d’amour.
Les protagonistes vont être détaillés scrupuleusement, qu’ils soient principaux ou secondaires l’auteure s’attardera sur chacun d’eux, notamment Georgie qui accompagnera longtemps sa petite sœur. Alors oui certains personnages restent sur leurs acquis trop longtemps mais il est vrai aussi que l’époque, les enjeux politiques, et l’étiquette jugulent les envies, stigmatisent les comportements qui dévient du bon goût, de la bienséance. Tyler va longtemps rester sous le joug de l’autorité parentale d’un côté, tout en défiant de l’autre la société dans ses actions envers Lizzie. Son attitude égoïste est assez énervante ce qui amène la jeune femme à des agissements tout aussi troublants mais nous savons bien que là où la passion passe les choses qui pourraient être simples ne le sont jamais ! Lizzie va faire preuve d'une générosité sans bornes, acceptant la tête haute mais le cœur fêlé toutes les conséquences de ses mensonges, un engrenage terrible s'est mis en route et nul ne sait comment il va se terminer.
Les décors sont peut-être la partie la moins détaillée mais après tout, avec la richesse de la trame et les rebondissements, nous oublions vite ce manquement et nous nous focalisons essentiellement sur les personnages.
L’écriture de Brenda Joyce est un délice mais qu’on ne dégustera pas, qu’on dévorera forcément. Une fois ce livre ouvert attendez-vous à tout un éventail d’émotions et même si on devine certains événements la plume de l’auteure effacera tout et vous vous laisserez juste porter par la beauté de la romance et du parcours que Lizzie et Tyler devront accomplir pour trouver enfin le bonheur.

Pour finir il faut vous prévenir qu’en ouvrant ce livre vous ne trouverez aucun repos et ce, même avec le mot fin ! Pendant quelques heures, vous resterez anéanties par la puissance des sentiments qui s’y jouent. Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire