Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 17 janvier 2011

Les Fils de Ramsès de Meyer Kerdellant

Les Fils de Ramsès
de Meyer Kerdellant


Éditions JC Lattès
 
Sortie en novembre 2010 

Grand format / 500 pages / 22 €


Présentation de l'éditeur :

Paris, place de la Concorde. C’est une nuit de printemps. Au pied de l’obélisque est déposé un corps. Une momie.

Hosni Ziady, alias « Doctor Kids », un célèbre médecin qui consacre sa vie aux enfants malades, et Emma, une avocate américaine reconvertie dans l’humanitaire, sont les premiers témoins de ce tableau d’horreur. La même nuit, Raphaël, fils d’Hosni et de Rania, grande spécialiste de l’art égyptien, joue sur Second Life au Maître de l’Eternité, un jeu qui semble annoncer dans le virtuel ce qui se passe dans le réel. Jeune ado prodige, il est capable de déchiffrer les hiéroglyphes.
Mais l’enfer ne vient que d’ouvrir ses portes. Une deuxième puis une troisième momie sont retrouvées, à Londres d’abord, puis à New York, et toujours au pied d’un obélisque. Qui peut être ce tueur fou, obsédé par la vie éternelle ? L’affaire s’opacifie lorsque Hosni comprend que ces meurtres divers le visent tous indirectement.

Le médecin, accompagné d’Emma, prête à tout pour sauver celui qu’elle aime, va tenter de percer le sens de ces mises en scènes macabres qui, des laboratoires de génétique aux plus hauts lieux de l’Egypte antique, l’entraîneront dans l’univers troublant des derniers fils de Ramsès.


Chronique de Malaya :

Que vous aimiez l’Égypte et son histoire, ses momies, ses tombeaux et tout le reste, ou que vous aimiez la génétique, les laboratoires et les conspirations, ce livre est fait pour vous. On y rencontre Emma, femme d’affaire qui cherche à amasser des fonds pour aider Hosni, connu comme étant le « Dr Kids », avec ses recherches sur un nouveau vaccin en poudre. Puis, Raphaël, le fils d’Hosni, tombe sur un jeu internet qui s’appelle Le Maître de l’éternité, où il doit découper un corps, pour ensuite le transformer en momie. Ce n’est qu’après ceci que le mort pourra accéder à la vie éternelle. Mais voilà que peu de temps après le jeu, une vraie momie est retrouvée au pied d’un obélisque égyptien. Est-ce qu’il y a un lien entre cette momie et le jeu ?

De New York à l’Afrique, en passant par Paris, l’Égypte et Londres, les décors nous promènent magiquement d’un endroit à un autre. Que ce soit une maison, un hôpital ou un hôtel, les paysages décrits sont tous plus magnifiques les uns que les autres. Il est donc agréable de voyager légèrement, tout en restant assis dans son fauteuil.

Tout au long du livre, on va de surprise en surprise. Dès qu’on pense connaître un morceau de plus dans cette énigme, arrive un nouvel événement qui vient compliquer les choses et remet en question les doutes que l’on avait déjà. Les personnages cachent bien leur jeu : qu’ils soient coupables ou non, on les suspecte pratiquement tous, pour une raison ou une autre, qui est rarement la bonne.

Ce roman, écrit avec une police bien lisible, a su me faire passer un bon moment, et je vous le recommande si vous êtes amateur de ce genre littéraire, ou si vous voulez tout simplement faire changement de vos lectures habituelles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire