Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 24 janvier 2011

Les Carsington Tome 1 : Irrésistible Mirabel de Loretta Chase

Les Carsington
Tome 1 : Irrésistible Mirabel
de Loretta Chase

Editions J'ai Lu
Collection Aventure & Passions



Présentation de l'éditeur

Le comte de Hargate s'arrache les cheveux. Son fils Alistair est un dandy qui, non content d'être toujours célibataire à vingt-neuf ans, dilapide sans vergogne l'argent familial. Pire, c'est un véritable cœur d'artichaut, avec un net penchant pour les grisettes qui se font une joie de le plumer. Excédé, le comte lance un ultimatum à son fils : il a six mois pour trouver une épouse convenable ! C'est-à-dire une riche héritière. C'est là qu'entre en scène Mirabel Oldridge, si étourdissante de beauté qu'Alistair en tombe amoureux au premier regard. Hélas, la réciproque est loin d'être vraie, et Mlle Oldridge ne tarde pas à le considérer comme son ennemi personnel. Décidément, Alistair n'est pas au bout de ses peines... 

Avis Kamana

Loretta Chase signe ici encore incontestablement une perle de la romance !

Irrésistible Mirabel, est le premier tome de la saga des Carsington et il faut avouer que ce petit bijou nous laisse présager des suites toutes aussi brillantes et alléchantes. C’est une œuvre riche et complète que nous tenons dans nos mains. L’auteure sait manier le verbe à la perfection. Le récit se déroule sans heurts, tout en finesse. La beauté des dialogues en fait un roman délicieux. En effet, chaque phrase, chaque mot est employé à bon escient.
Les joutes verbales sont exquises et les discussions pleines de sous-entendus sont tout simplement à savourer. Loretta Chase soigne particulièrement son récit avec un vocabulaire tout à fait approprié pour l’époque. Que du bonheur !

Côté personnages, là aussi nous ne sommes pas en restes. Mirabel Oldridge est une femme, certes pure mais qui à trente et un ne se laisse pas démonter. C’est elle qui régente tout le domaine, son père étant depuis la mort de son épouse plongé dans la biologie, s’intéressant plus aux plantes qu’à la vie au sein de la propriété.
Alistair, fils de comte, et héros de la guerre de Waterloo semble perplexe par la nature anticonformiste de Mirabel, s’épanouissant dans ce trou qu’est le Derbyshire et qui en plus s’habille comme un épouvantail. Ce dandy, accroc à l’apparence ne comprend pas son attirance pour cette femme si différente de celles qu’il courtise habituellement. Ce contraste enrichi la beauté de 'histoire nous donnant des situations ou échanges comiques.
D’autres aspects plus centrés sur le passé d’Alistair à Waterloo vont venir agrémenter le récit, s’emboitant à merveille dans la trame, nous le rendant encore plus sympathique, plus touchant.

Le contexte de leur rencontre est original, ce qui encore une fois vient illuminer l’histoire. Alistair souhaite en effet convaincre le père de Mirabel de lui céder quelques hectares pour qu’un canal puisse y être creusé. Avec l’accord de la famille Oldridge, la plus importante du Derbyshire, il espère acquérir l’acceptation des autres propriétaires pour la construction du dit canal et ainsi renflouer par la-même ses comptes et trouver épouse.

Entre son amour pour la fougueuse Mirabel ou la loyauté vis-à-vis de son partenaire, Alisatair va devoir creuser ses méninges pour trouver un compromis.

N’hésitez surtout pas, et foncez tête la première dans ce roman magnifique et drôle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire