Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 22 octobre 2019

The Rule of One, de Ashley et Leslie Saunders



The Rule of One
de Ashley et Leslie Saunders

Éditions De la Martinière jeunesse

Sortie le 5 septembre 2019
Format broché / 352 pages / 16 €


Présentation de l'éditeur :

Dans un futur proche, les Etats-Unis sont cernés par un mur et appliquent la loi de l'enfant unique avec la plus grande sévérité. Ava Goodwin, fille du directeur du Planning familial au Texas, mène une vie paisible et sans histoires. En apparence, du moins, car depuis sa naissance elle cache un lourd secret... Elle a une soeur jumelle, Mira. Aux yeux de tous, seule Ava existe. Depuis 18 ans, les deux soeurs partagent cette identité et sont interchangeables. Mais quand ce dangereux jeu de rôle est découvert, leur père est emprisonné et les jumelles doivent fuir. Considérées comme des traîtresses, traquées par les gardes et les drones du gouvernement, Ava et Mira plongent dans l'inconnu. Parviendront-elles à trouver les alliés qui pourraient les aider à libérer leur père et bouleverser l'ordre établi ? Désormais elles ne sont plus une, mais deux, et pour survivre, elles devront d'abord apprendre à être différentes...

L'avis de Lila :

J’attendais beaucoup de cette dystopie, trop peut-être. Il est vrai que cette histoire de jumelles écrite par d’authentiques jumelles m’intriguait beaucoup. Je suis ressortie mitigée de cette lecture qui ne manque pas de bons points, mais qui n’a jamais réussi à m’embarquer.

Côté bons points, le roman est sympathique. Il se lit vite, l’ensemble est cohérent, on passe un moment globalement plaisant malgré tout. Précision : j’ai lu suffisamment d’horreurs pour faire la distinction entre un roman plaisant, sans plus, et un roman qu’on termine les yeux en sang. Celui-ci appartient à la première catégorie, trop de défauts à mon goût, mais rien de catastrophique. Autre bon point : je n’ai pas relevé de fautes en cours de lecture, ce qui, il faut l’avouer, devient tellement rare qu’il faut le saluer.

Pour le reste je suis mitigée. L’écriture est bonne et j’ai apprécié que l’histoire soit racontée en alternance par Mira et Ava. Malheureusement, l’ensemble est tellement lissé que si les auteures ne nous précisaient pas systématiquement quelle soeur parle, il serait quasiment impossible de distinguer les chapitres narrée par l’une ou l’autre. Peu importe laquelle des deux s’exprime, le vocabulaire est le même, les tournures de phrases aussi. Si elles ont bien une personnalité différente, l’écriture ne le montre jamais. Peut-être est-ce fait exprès pour mettre en avant le fait qu’elles ont dû former une seule personne toute leur vie, mais même avec cette possibilité en tête, je reste peu convaincue. Disons que, même si c’était le cas, ça aurait mérité d’être plus clair, donc on en revient à une faiblesse d’écriture.

L’intrigue tient la route, ce qui est appréciable, mais ça manque de personnalité, on ne sent jamais une patte particulière des auteures, quelque chose qui distinguerait ce roman, sur le fond et/ou la forme, des nombreuses autres dystopies déjà sorties. Les idées sont bonnes, mais rien de nouveau, à aucun moment je n’ai été surprise par un élément de l’univers ou un retournement de situation. Pourtant, même si j’adore ces genres littéraires, je lis finalement assez peu de dystopies et romans Young Adult. Les auteures avaient donc toutes les chances de pouvoir me surprendre, mais elles n’avaient rien à proposer d’original.

Le rythme m’a aussi posé problème, j’ai eu l’impression d’alterner entre vague intérêt et perplexité. On s’éternise longuement sur une situation dans laquelle il ne se passe pas grand-chose, puis tout s’enchaîne soudain sans être trop développé (alors qu’il aurait fallu !) et voilà qu’on s’éternise de nouveau quand il ne se passe plus rien. C’est perturbant, notamment dans le dernier quart du roman où, en un claquement de doigts, tous les personnages arrivent ou se retrouvent d’une manière qui arrange bien les auteures, mais qui interroge largement niveau cohérence et timing. Sans compter le manque d’explications sur divers éléments, parfois rien n’est expliqué ou de manière superficielle, tandis que d’autres choses sont expliquées et réexpliquées avec insistance.

Ce n’est vraiment pas un mauvais roman, je suis même sûre qu’il plaira à beaucoup de lecteurs, mais ça n’a pas fonctionné pour moi. Mira et Ava manquaient trop de personnalité pour que je m’attache à elles, l’univers et l’intrigue étaient trop convenus pour me captiver et les problèmes de rythme ont achevé de me faire décrocher. Je donnerai peut-être sa chance au second tome, en misant sur la possibilité que les (jeunes) auteures auront encore progressé dans leur écriture (qui n’est pas mauvaise, juste trop lisse, trop scolaire) et qu’elles auront l’occasion de mieux développer leur univers.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire