Le bureau des affaires Trans-Espèce, tome 1 : Première affectation de Kim Fielding



Le Bureau des Affaires Trans-Espèce, 
Tome 1 : Première affectation
de Kim Fielding

Éditions Mxm Bookmark

Sortie le 15 février 2021
Format broché / 296 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Dans Première affectation, retrouvez trois enquêtes du Bureau des Affaires Trans-Espèces !

Enquête n°1 : CORRUPTION

Autrefois un fier démon de la nuit qui agrémentait le sommeil des humains de cauchemars, Tenrael a passé des décennies en captivité. Devenu l’attraction phare d’un carnaval nomade, son existence n'est plus que servitude.
Charles Grimes est moitié humain, moitié... autre chose. Depuis quinze ans, il travaille pour le Bureau des Affaires Trans-Espèces, débarrassant le pays de ses monstres les plus dangereux.
Lorsque son patron l’envoie au Kansas pour vérifier une rumeur sur un démon en captivité, Charles se dit que ce n’est qu’une mission comme les autres. Jusqu’à ce qu’il rencontre Tenrael.

Enquête n°2 : CLAY WHITE

Quelqu’un, ou quelque chose, assassine des jeunes hommes à San Francisco. Clay White est déterminé à trouver le meurtrier. Lorsqu’il tombe sur un vampire nommé Marek, Clay pense avoir trouvé le coupable. Mais la rencontre avec Marek s’avère être plus complexe que ce à quoi Clay s’attendait.

Parfois les monstres ne sont pas ceux auxquels on s’attend.

Enquête n°3 : CRÉATURE

Seul dans sa cellule, sans aucun souvenir de son passé, John n’a aucune idée de qui, ou ce, qu’il est.
Seul dans les rues de 1950 à Los Angeles, Harry a bien trop de souvenirs de son passé difficile et se sent résigné à l’idée d’affronter un avenir dénué de sens.

Jusqu'à ce qu'Harry ait l’opportunité de réaliser son rêve : devenir un agent du Bureau.
John et lui vont devoir apprendre à distinguer un monstre d’un homme, et ce qu’un monstre désire réellement.

#Enquêtes #Ange #Démon #Vampire #Monstre #MM


L'avis de Tsuki :

Je me suis laissée tenter par ce titre grâce au titre, à la couverture et au nom de l'auteure. J'avais déjà pu lire un texte de Kim Fielding avec Brute il y a quelques années que j'avais beaucoup aimé, la justesse de sa plume m'avait beaucoup touchée tout comme son univers et sa délicatesse.

Ici, nous sommes face à trois courtes histoires, se rejoignant d'une manière ou d'une autre notamment avec le chef du Bureau, qui emploie des enquêteurs afin de se pencher sur des affaires surnaturelles.

A travers ces histoires, nous voyageons dans le temps. La première histoire, Corruption, est celle qui se situe le plus loin, je dirais dans les années 30, peut-être que je me trompe complètement car il existe des indices mais aucune date. Cette histoire est la plus courte, et je dois bien avouer qu'elle m'a laissée perplexe, en effet c'est vraiment rapide, pas de fioritures autour de l'histoire des personnages, tout se passe très vite, en un regard et quelques pages. On commence à peine l’histoire que celle-ci est terminée, cela m’a laissé un peu perdue. Néanmoins, la force de l'auteure est qu’elle vous envoûte par sa plume, son univers, son texte est délicat même si elle raconte des choses horribles. Ses personnages sont opposés sans que l'on sache exactement en quoi, le mystère plane même si, à l'instar de l'époque, des indices sont parsemés au fil du texte.

La seconde histoire, Clay White se situe à notre époque, et met en scène un vampire et un humain à la recherche de rédemption. Une enquête finit par les réunir, la fin inattendue m'a bien plu. Je reste néanmoins perplexe quant à l'enquête en elle-même, les choses sont un peu floues, peut-être est-ce dû au format court qui ne permet pas un développement comme on le souhaiterait.

La dernière histoire, Créature, est celle qui m'a le plus plu, mais également celle qui m'a le plus dérangée d'un point de vue moral, éthique. Cela peut paraître paradoxal, mais comme il s'agit de l'histoire la plus développée du roman, il est plus facile de s'attacher aux personnages tout en se posant un tas de questions sur cet attachement. Elle se situe entre les deux autres au niveau de l'époque, la Seconde Guerre mondiale s'est terminée il y a moins de dix ans. Les personnages sont touchants, fragiles, imparfaits, l'auteure amène une fois encore beaucoup de douceur dans une histoire cruelle et révoltante.

En bref, un premier tome qui fait émerger des émotions contradictoires. Les histoires sont rapides, les personnages sont bruts, parfaitement imparfaits, touchants, fragiles, c'est difficile de dire si on les apprécie ou non et pourtant on veut savoir ce qu'il en ressortira. L'auteure est une magicienne, elle réussit à nous faire douter de ce que l'on pense au premier abord, sa plume fascine, envoûte. Je suis sincèrement curieuse de découvrir d'autres histoires du Bureau, de découvrir ce que son chef nous réserve, de rencontrer de nouveaux personnages et de croiser à nouveau ceux découverts ici. Ce que l'on retient principalement de ces trois histoires, c'est que la créature la plus immorale, cruelle et inhumaine qui soit n'est autre que l'être humain... à découvrir !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine