Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 1 janvier 2021

Les Rokesby Tome 4 : Tout commença par un esclandre de Julia Quinn



Les Rokesby
Tome 4 : Tout commença par un esclandre

de Julia Quinn

Éditions J'ai lu

Sortie le 4 novembre 2020
Format poche / 342 pages / 7,95 €



Présentation de l'éditeur :

Etudiant à la faculté de médecine d'Edimbourg, Nicholas Rokesby est appelé d'urgence dans le Kent par son père, qui lui intime d'épouser sa filleule Georgiana, compromise par un scélérat coureur de dot. Nicholas est mortifé. Il veut poursuivre ses études, pas convoler en justes noces. Et surtout... Georgiana est une soeur pour lui ! Hélas, en 1794, on ne plaisante pas avec l'honneur des dames, et le jeune homme a le sens du devoir. C'est donc avec sa jeune épouse qu'il revient en Ecosse : Georgiana, si jolie, si fantasque, si exaspérante parfois, mais si désirable tout à coup...


L'avis de Jm-les-Livres :

J’ai été déçue par ma lecture, surtout que la première partie du livre était vraiment intéressante, mouvementée et drôle.
Suite à un scandale indépendant de sa volonté (elle a été kidnappée par un homme qui voulait la convaincre de l’épouser), la réputation de Georgiana Bridgerton est ruinée. Pour la sauver, le père de Nicolas Rokesby le fait revenir en urgence d’Édimbourg pour l’épouser. D’abord choqué que son père le pousse à épouser la jeune femme qu’il considère comme sa soeur, Nicolas finit par accepter. Mais Georgiana ne semble pas d’accord avec ce plan.

Comme je l’ai dit plus haut, la première partie est vraiment sympa. Georgie n’est pas une jeune femme naïve et frivole, elle a beaucoup d’humour et elle n’hésite pas à exprimer ses idées. Nicolas est intéressant également. J’ai beaucoup apprécié leurs échanges qui nous font retrouver tout le talent de Julia Quinn. Point archi positif : on découvre la version enfant d’Anthony, de Benedict et bébé de Colin Bridgerton (déjà un gros glouton). C’est un super clin d'œil que nous offre l’auteure.
Malheureusement, la deuxième partie n’est pas à la hauteur du début du livre. Nicolas retourne à ses études de médecine tandis que Georgiana doit... rester gentiment à la maison. Cela m’a donné l’impression d’un soufflet qui retombe à peine sorti du four. J’aurais aimé voir les deux héros, qui se connaissent depuis l’enfance, se découvrir plus intimement. Là c’est plat et ennuyeux. Georgiana devient pénible et Nicolas oublie presque qu’il a une femme. C’est vraiment dommage.

Un livre à découvrir pour la première partie du récit et pour l’apparition des enfants Bridgerton, futurs héros de la Chronique des Bridgerton. En ce qui concerne la fin, il est possible que vous soyez déçu.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire