Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 6 septembre 2020

Liavek de Megan Lindholm, Steven Brust & Gregory Frost



Liavek
de Megan Lindholm, Steven Brust & Gregory Frost

Éditions ActuSF

Sortie le 3 juillet 2020
Format broché / 281 pages / 19,90 €


Présentation de l'éditeur :

Dans la majestueuse cité portuaire de Liavek, les habitants reçoivent une dose de "chance" chaque année, le jour de leur anniversaire. La plupart des gens ne peuvent utiliser ce pouvoir, seuls les sorciers ont appris à le manipuler, souvent à leur propre profit. Kaloo, une jeune orpheline, sent qu'elle pourrait apprivoiser et développer sa "chance", mais comment faire alors qu'elle ignore sa date de naissance ? Taraudée par cette question, elle consulte un mage pour tenter de lever le voile sur ses origines. Commence pour elle une quête initiatique qui l'emmènera sur des sentiers dangereux.Certains mystères devraient rester dans l'ombre... Devenue une légende de la fantasy mondiale grâce à L'Assassin royal, Megan Lindholm, alias Robin Hobb, s'associe pour ce récit inédit en France à Steven Brust et Gregory Frost. Teinté de la profonde humanité et de l'art du rebondissement qui caractérisent les histoires de l'auteur, Liavek offre au lecteur une plongée dans une cité aux couleurs éclatantes sur les traces d'une héroïne aussi effrontée que volontaire.



Avis de Lauryn :

Liavek est un recueil de nouvelles écrit à six mains. Outre-Atlantique, c’est d’ailleurs devenu une habitude : des auteurs sont invités à écrire de courtes histoires dans ce monde, avec parfois des personnages communs.

Ici, nous avons six nouvelles :
  • Un acte de contrition de Steven Brust
  • Hasard de naissance de Megan Lindholm
  • La fortune du pot de Megan Lindholm
  • Un acte de foi de Steven Brust
  • Un acte de miséricorde de Megan Lindholm et Steven Brust
  • Un acte d’amour de Megan Lindholm, Steven Brust et Gregory Frost

Toutes ces nouvelles tournent autour des personnages de Dashif, sorcier déchu et craint de tous, et Kaloo, jeune orpheline élevée dans une auberge réputée de la ville de Liavek. Ce choix permet d’avoir un bel ensemble, même s’il est un peu gâché par le fait que la première nouvelle n’a aucun rapport avec les autres, qui elles ont une continuité évidente, si ce n’est la présence de Dashif. À l’évidence, elle n’est là que pour étoffer l’historique du personnage et donner un aperçu de son caractère peu conciliant. Le lecteur peut ainsi comprendre aisément comment il a réussi à se faire autant d’ennemis à travers plusieurs pays. Les autres histoires se suivent et auraient pu être publiées en un seul morceau, tant elles se complètent.

J’aime la Fantasy, j’aime Robin Hobb (Megan Lindholm) et, pourtant, ce recueil m’a profondément déçue. Le monde est à peine effleuré, et cela ne vient pas entièrement du format nouvelle ; les personnages sont tous caricaturaux, sans profondeur, avec parfois des réactions très bizarres ; et les histoires ont des fils scénaristiques assez grossiers. Cela se lit facilement, bien sûr, mais ce n’est pas ce que j’attends d’un ouvrage Fantasy, sauf s’il est destiné à la jeunesse, ce qui ne semble pas être le cas ici.

Je suis ressortie de ma lecture avec un sentiment d’inachevé. Aucun personnage ne m’a séduite, et encore moins intéressée, et l’histoire globale, puisqu’il s’agit de cela, en réalité, est simpliste, sans aucune surprise et parfois cousue de fil blanc. Pourtant, les idées présentes ici et là permettaient de faire tellement mieux ! Dommage.

Ce recueil pourrait peut-être convenir à un lecteur découvrant la Fantasy, à condition qu’il ne soit pas fan des intrigues complexes et des personnages avec une certaine profondeur.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire