Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 30 avril 2018

Le Faiseur de rêves de Laini Taylor


Le Faiseur de rêves
de Laini Taylor

Éditions Lumen

Sortie le 19 avril 2018
Format broché / 670 pages / 16 €


Présentation de l'éditeur :

C'est le rêve qui choisit le rêveur, et non l'inverse...

Il est une ville, au centre du désert, où nul n'a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d'interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde... Pire encore, un soir d'hiver, le nom de ce lieu de légende s'évanouit en un clin d'œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.


Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s'obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère... Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ?

Rien de tout cela n'est possible, bien sûr – mais pareil détail a-t-il jamais empêché un rêveur de rêver ? Songes, monstres, dieux, fantômes, alchimie et guerre totale : après quatre années d'attente, Laini Taylor, finaliste du National Book Award américain et auteure de séries multi-récompensées, nous livre enfin un aperçu de son nouvel univers, à la plus grande joie de ses nombreux fans.


L'avis de Chani :

Le résumé de l’éditeur en dit suffisamment long, je ne vais pas revenir sur l’histoire qui se traduit par une narration double entre Lazlo l’orphelin et Sarai la déesse. Tout l’enjeu de l’intrigue étant de savoir comment et pourquoi les deux arcs arriveront à être réunis. Et ça prend du temps pour en arriver là. Beaucoup de temps. 
Laini Taylor s’applique à créer un univers très riche avec force détails, et c’est peut-être trop lorsque l’on a des passages entiers qui nous décrivent la qualité de la vaisselle ou des étoffes. Et tout est ainsi, l’ensemble est très bavard, occasionnant de trop nombreuses longueurs et diluant l’intrigue. Le lecteur affectionnant une narration dynamique aura sans doute du mal à accrocher à l’intrigue en elle-même et c’est mon cas. J’ai eu beaucoup de mal à m’intéresser aux personnages et à leur histoire, les multiples détails et la profusion de protagonistes ayant eu raison de mon intérêt. 

Au final, Le faiseur de rêves est une jolie fable qui plaira aux lecteurs qui aiment prendre leur temps et découvrir le background dans les détails, mais risquera d’ennuyer ceux qui aiment quand il y a davantage de rythme.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire