Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 27 avril 2017

La horde du contrevent d'Alain Damasio


La horde du contrevent
d'Alain Damasio

Éditions Folio
Collection SF

Sortie le 5 mars 2015 (réédition)
Format poche / 736 pages / 11.10€

Présentation de l'éditeur :

Un groupe d'élite, formé dès l'enfance à faire face, part des confins d'une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l'origine du vent. Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromaître et géomaître, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d'un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou. Expérience de lecture unique, La Horde du Contrevent est un livre-univers qui fond d'un même feu l'aventure et la poésie des parcours, le combat nu et la quête d'un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien.

Avis de Cassiopée :

La horde du contrevent est un livre très très travaillé. L'auteur a réalisé une œuvre incroyable sur l'univers. En effet, il n'a rien laissé au hasard.
Dans ce monde où le vent souffle constamment, la population s'est adaptée : architecture, métiers, moyens de transport, modes de vie, mythes... Cependant, l'auteur a été au-delà, il a en plus créé des animaux et des créatures liés au vent, mais aussi un code constitué de ponctuations qui offre la possibilité de retranscrire le vent et permet ainsi son étude.

Les personnages, 23 traceurs, ont chacun leur voix, leur personnalité et leur place au sein de la horde. Chacun apporte un peu de son savoir-faire afin de faire avancer toujours plus loin ce groupe de personnes cherchant à percer le mystère des différentes formes du vent. Certaines voix étaient plus facilement reconnaissables que d'autres et le marque-page offert avec le livre rappelant l'ensemble des protagonistes et leurs fonctions était des plus utiles.

Malgré le fait qu'il soit un beau pavé et qu'il y ait beaucoup de choses à découvrir, l'action reste au rendez-vous. Il se passe beaucoup d'événements et souvent les situations sont hasardeuses voire dangereuses, ajoutant de la tension et du suspense au récit.

Le style d'écriture est assez incroyable et on sent que l'auteur s'est fait plaisir, particulièrement avec le personnage de Caracole. Il y a beaucoup d'exercices de style, certains passages sont exceptionnels et on ne peut qu'admirer le talent d'Alain Damasio.

Néanmoins, malgré tout cela, je ne me suis pas tellement attachée aux personnages. J'ai été peu surprise par les événements, car de nombreux éléments sont annoncés à l'avance, et enfin la fin m'a carrément déçue car prévisible. Ce roman aurait pu finir de nombreuses façons, mais celle que l'auteur a choisie ne m'a clairement pas satisfaite. De ce livre, je retiendrai le talent de l'auteur, la forme, tout ce travail extraordinaire réalisé par Alain Damasio, cependant La horde du contrevent, au-delà de sa structure, m'a peu passionnée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire