Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 30 mai 2016

Focus on... Les dramas



Les dramas sont des séries télévisées asiatiques, ils peuvent être d'origine japonaise, coréenne, chinoise, taïwanaise... Ils regroupent tous les styles : comédie romantique, historique, comédie, horreur, fantastique, etc., certains sont même aussi des adaptations de mangas ou d'animés.

Il est vrai qu'on a déjà beaucoup à faire avec toutes les séries occidentales qui sortent chaque année, sans compter celles déjà en cours dont on est fan et dont on attend avec impatience la suite, toutefois cela vaut la peine de jeter un coup d’œil à l'Est afin de ne pas manquer quelques bijoux.

Souvent addictifs et bien marrants, les dramas ont un catalogue assez vaste. Le plus dur sera de trouver des sites pour les visionner, mais pour cela vous pouvez compter, entre autres, sur Viki ou sur  Drama Passion et Goong.

Personnellement, j'ai mes périodes. Je ne vais pas regarder de dramas pendant des mois, voire des années, puis je vais faire une orgie et dévorer tout ce qui passe à ma portée. Dernièrement, j'ai eu une préférence pour les dramas coréens.

J'ai commencé il y a 7 ans avec le drama japonais : Hana Yori Dango, adapté du manga éponyme. Drama en deux saisons d'une dizaine d'épisodes chacune, c'est une série décalée avec beaucoup d'humour et pas mal de romance. Je l'ai conseillée à plusieurs amis et même à de la famille, tous ont succombé et adoré (bien qu'ils n'étaient pas convaincus au début). Je vous la recommande chaudement !
 



Résumé : Une jeune lycéenne de 16 ans, Tsukushi Makino, se retrouve dans le célèbre lycée privé Eïtoku où se retrouvent les jeunes gens les plus "friqués" du pays. Le seul problème de Tsukushi est qu'elle vient d'un milieu plus que modeste. Un jour, elle prend la défense d'une nouvelle élève, ce qui va lui attirer les foudres d'un des membres du F4, Tsukasa Dômyôji. Cependant, le F4 n'est autre qu'une bande de quatre garçons riches qui font régner la terreur dans ce lycée en attribuant des « cartons rouges » aux élèves qui ont le malheur de ne pas leur plaire. Tsukushi va donc se retrouver persécutée par tout le lycée qui soutient le F4, mais décide de tenir tête et déclare alors la guerre au F4 et particulièrement au chef du groupe, Tsukasa Dômyôji.



Puis ensuite, j'ai découvert le drama coréen Goong : Princess Hours, une série en 26 épisodes. J'ai beaucoup aimé le côté famille royale et protocole. On en apprend beaucoup sur la vie en Corée, c'est intéressant.


Résumé : Située dans la réalité d'un autre XXIe siècle où la Corée possède une famille royale, l'émission tourne autour des vies du prince héritier Lee Shin, et de sa future épouse, Chae-kyeong. La famille royale décrite dans l'émission a pour modèle la dernière famille royale de Corée, qui dans la réalité a régné jusqu'au début de l'occupation japonaise en 1911 et n'a pas été rétablie après la reddition japonaise à l'issue de la Seconde guerre mondiale.
Le feuilleton commence avec l'annonce que le Roi, le père de Shin, est gravement malade. Avec cette perspective inquiétante sur la santé du Roi, la famille royale cherche tant bien que mal une épouse pour Shin, afin de lui permettre de reprendre le trône royal si la situation l'exige. Bien qu'amoureux d'une autre fille, la ballerine ambitieuse et douée Hyo-rin à qui il avait d'abord proposé de l'épouser (elle le rejette pour poursuivre ses rêves de ballet), Shin doit finalement épouser une roturière à qui il avait été fiancé par feu son grand-père dans un vieil accord avec le grand-père de la jeune fille. Shin se fiance avec la têtue mais néanmoins adorable Chae-kyong après avoir été rejeté par Hyo-rin.
Néanmoins, pendant ce temps, les choses se compliquent avec le retour de Lee Ryul et de sa mère Hwa-Yong, qui avait été autrefois la princesse héritière avant la mort de son mari, défunt prince héritier et frère aîné du roi actuel. La mère de Yool était revenue avec un motif sinistre à l'esprit : rétablir son fils sur le trône, qu'il aurait finalement occupé si son père n'était pas mort.



Ces deux séries remontent à quelques années déjà, dernièrement j'ai découvert Scandale à SungKyunKwan. Un drama coréen qui se passe au XVIIIe siècle. C'est une série avec beaucoup beaucoup d'humour, mais pas que. On découvre le contexte politique de l'époque, la place de la femme dans la société, l'éducation, c'est passionnant !


Résumé : Dans une période où la société ne permet pas aux femmes d'être éduquées ni employées, Kim Yoon-hee se déguise en son frère, Kim Yoon-sik, afin que sa famille puisse joindre les deux bouts. Elle passe par une série de petits boulots, notamment dans une librairie locale, avant de se faire offrir une chance d'augmenter ses revenus en prenant la place d'une personne testée (un acte illégal) à l'examen d'entrée de la prestigieuse académie Sungkyunkwan. Elle se fait attraper par Lee Sun-joon, qui reconnaît ses talents, et croyant que c'est un garçon, l'encourage même à s'inscrire dans cette université.


Tan vous propose aussi ses avis sur deux dramas japonais :
- Yama Onna Kabe Onna ;
- You’re Under Arrest.


Voilà, j'espère vous avoir convaincus de tester les dramas, laissez leur chance à ces séries, vous passerez de bons moments devant.

mercredi 25 mai 2016

Meg Corbyn, tome 2 : Volée Noire de Anne Bishop

Meg Corbyn
Tome 2 : Volée Noire 
de Anne Bishop


Éditions Milady

Sortie le 23 octobre 2015
Format poche / 480 pages / 8.20€
 
Présentation de l'éditeur :
  

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l'apparition d'une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l'enclos, d éviter un bain de sang. Encore faut-il déchiffrer ses visions à temps. D'autant que l'homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l'une des leurs.

Avis de Cassiopée :

Voici un deuxième tome passionnant ! L'auteur nous sert ici un roman dans la même veine que le premier. Mieux encore, l'intrigue avance et est captivante !

Quelque chose se trame sur le continent de Thaisia. L'alliance entre Les Autres et les humains est de plus en plus fragile. Les faits divers se multiplient et semblent être liés entre eux. Un drame s'avère sur le point de se produire.

Dans le même temps, Meg poursuit sa vie dans l'enclos de Lakeside. Il est agréable de la voir évoluer et prendre de l'assurance au fur et à mesure de ses apprentissages personnels. Les relations entre les différents Terra Indigene et notre héroïne font chaud au cœur et il est très agréable de voir les liens qui les unissent.

Il est aussi très agréable de suivre Simon. Il est le chef et responsable de l'enclos de Lakeside. Il doit prendre des décisions, il évolue, il fait des choses qui n'ont jamais été faites auparavant. Il ouvre le continent à un nouvel avenir, mais cela n'est pas sans risques, ni sans conséquences. C'est un personnage que j'apprécie beaucoup et que j'ai hâte de voir encore plus évoluer.
De même pour les policiers de Lakeside. Ils n'ont pas le beau rôle. Ils sont pris entre le marteau et l'enclume, la population et les Terra Indigene, mais ils font preuve d'intelligence et eux aussi cherchent à évoluer et à faire changer les choses.

On en apprend bien plus sur l'histoire du monde, mais aussi sur les autres régions de Thaisia, sur les Terra Indigene et même sur d'autres peuples.
L'écriture est toujours aussi bonne, ce roman est un vrai page-turner ! À découvrir de toute urgence !




8,20 EUR
Achat Fnac


Nymphéas Noirs de Michel Bussi

Nymphéas Noirs 
de Michel Bussi


Éditions Pocket

Sortie le 5 septembre 2013
Format poche / 492 pages / 7.80€

Présentation de l'éditeur :


Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé...

Avis de Cassiopée :

Nymphéas Noirs est un polar comme je les aime. L'histoire commence avec trois pages énigmatiques, des phrases qui vont mettre le lecteur dans l'ambiance. On nous présente trois femmes bien différentes, mais on nous donne une terrible information : sur une période de treize jours deux d'entre elles vont mourir, une parviendra à s'échapper. L'auteur pousse jusqu'à nous proposer un défi : "À votre avis, laquelle parvint à s'échapper ?" et c'est ainsi que commence l'histoire, le lecteur est happé dans cette enquête afin de découvrir ce qui va se passer, mais aussi qui sera celle de ces trois femmes qui survivra à ces treize jours.

L'intrigue est passionnante. On est complétement pris dans l'histoire, on suspecte tout le monde et on recherche les indices.

Le roman est d'autant plus passionnant qu'il nous parle de Giverny et de Monet. Il nous décrit le village de ce célèbre peintre avec brio, donnant envie au lecteur de découvrir Giverny de ses propres yeux. On en apprend aussi beaucoup sur Monet, sa vie, ses peintures, c'est très intéressant.

C'est un roman que je recommande chaudement, qui est captivant et qui fera travailler les méninges de plus d'une personne.




7,80 EUR
Achat Fnac


Dans la peau d'Erica



Dans la peau d'Erica
de Michelle Painchaud

Éditions Mosaic

Sortie le 9 mars 2016
Format broché / 336 pages / Prix 13,90 €


Présentation de l'éditeur :

Toute sa vie n’est qu’un rôle

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…

Jusqu’où ira-t-elle sans craquer ?

Un talent est né ! Ce premier roman saisit le lecteur dès le début par son sujet original et son héroïne inoubliable. On a le cœur qui bat avec celui de Violet, et on retient son souffle chaque fois qu’elle franchit une étape vers son étrange destin...

A propos de l'auteur : 
Michelle Painchaud est née à Seattle, a grandi à Hawaii et vit à San Diego. Dans la peau d’Erica est le premier roman de cette lectrice passionnée.

L'avis de Chani

Depuis sa plus tendre enfance, Violet est la complice de Sal, un escroc à la petite semaine. Mais ce dernier a de l’ambition : plutôt voler les Silverman, une riche famille. Pour ce faire, il va conditionner Violet pour devenir Erica, la fille disparue de cette famille, allant jusqu’à changer son apparence par la chirurgie esthétique. Véritable caméléon, Violet va infiltrer la famille et vivre la vie rêvée d’Erica. C’est d’ailleurs la première fois que la jeune fille profite vraiment de sa vie, un peu de répit dans son quotidien de vols et d’arnaques. Mais la liberté d’action qui est la sienne dans cette longue mission va troubler Violet. Quelles réactions sont les siennes ? Ou celles d’Erica ? Comment gérer cette vie d’ado normale à laquelle elle n’a normalement pas le droit ? Peut-elle aller au bout quand des sentiments commencent à naître ?

Voici un livre dont le sujet me plaisait beaucoup. Usurpation d’identité et escroquerie sur fond de tourments adolescents, voilà qui promettait d’être intéressant. Et je n’ai pas été déçue, la facilité avec laquelle on se laisse happer par cette histoire est même surprenante. L’intrigue est vraiment bien conçue, le lecteur suit l’évolution de Violet elle-même, son rôle en tant qu’Erica, le destin de la disparue ainsi que l’arnaque, bien évidemment, ce qui ouvre de nombreuses pistes quant au déroulement du roman. Le personnage de Violet est terriblement attachant, pris entre ses deux personnalités et un peu paumée, on la voit évoluer et se révéler en sortant du rôle que lui a écrit son mentor. En effet, comment se définir en tant qu’individu quand on est une adolescente programmée pour prendre la place d’une autre ? La psychologie de la jeune fille est fouillée et bien exposée de sorte qu’on ne peut que la comprendre et l’excuser, elle est vraiment le pivot du roman. La plume de l’auteur est simple et efficace, les pages se tournent toutes seules, faisant de ce livre un délicieux petit moment de lecture.


13,90 EUR
Achat Fnac

dimanche 22 mai 2016

Journal d'une princesse, tome 2 : Premiers pas d'une princesse de Meg Cabot

Journal d'une princesse
Tome 2 : Premiers pas d'une princesse
de Meg Cabot


Éditions Le Livre de poche
Collection Jeunesse

Sortie le 2 juillet 2014 (réédition)
Format poche / 256 pages / 6.90€

Présentation de l'éditeur :


Non seulement Mia vient d’apprendre qu’elle est princesse de Genovia, mais voilà que, dans le cadre de ses futures fonctions, elle doit participer à une émission en prime time pour la télévision. Elle qui déteste son physique ! Et, pour couronner le tout, sa mère attend un bébé de son prof de maths. Heureusement, elle peut se confier à son journal.

Avis de Cassiopée :

On retrouve Mia exactement à la suite du tome 1. Elle qui commençait à peine à s'adapter à la nouvelle qu'elle est l'héritière du trône de Génovia, un autre événement va de nouveau chambouler tout son petit monde.

Mia est fidèle à elle-même avec son journal intime rempli de ses inquiétudes, espoirs, joies et amours. Les nouvelles relations qu'elle a pu créer se renforcent et elle commence à se faire à son nouveau statut de princesse. Mais en plus, cette fois-ci, elle a un admirateur secret !
Dans la suite du premier tome, les aventures de Mia, entre ses entraînements de princesse, les projets de sa grand-mère et le nouvel événement, nous font passer un bon moment.

Encore une fois, la lecture est agréable et 100% détente.

Journal d'une princesse, tome 1 de Meg Cabot

Journal d'une princesse
Tome 1
de Meg Cabot

Éditions Le Livre de poche
Collection Jeunesse

Sortie le 2 juillet 2014 (réédition)
Format poche / 288 pages / 6.90€

Présentation de l'éditeur :


À quatorze ans, Mia est une collégienne new-yorkaise comme les autres. Mais le jour où elle apprend que son père, qui vit en Europe, est en réalité le prince de Genovia, une petite principauté au bord de la Méditerranée, les choses se gâtent… Voilà Mia princesse héritière ! Et ça ne lui plaît pas du tout.



Avis de Cassiopée :

Journal d'une princesse est un livre que j'ai lu il y a une quinzaine d'années, que j'avais beaucoup aimé et qui m'avait permis de découvrir Meg Cabot et ses nombreux autres ouvrages. En pleine panne livresque, je me suis replongée dans cette série légère et bien agréable.

Mia est une jeune fille de 14 ans qui vit à New York avec sa mère artiste peintre et Fat Louie, un chat de pas moins de 11 kg ! Elle est en première année de "lycée" (attention, aux USA les High Schools se font en 4 ans, donc les élèves intègrent le "lycée" une année avant les Français). Un jour, lors d'une visite de son père, elle apprend qu'elle est l'héritière du Royaume de Génovia, une petite principauté dans le sud de la France, proche de l'Italie. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que cette nouvelle va la chambouler...

C'est un roman léger, très amusant et sans prise de tête. L'histoire est racontée du point de vue de Mia qui a décidé de commencer un journal intime pour évacuer le maelstrom d'émotions qui la submerge après avoir appris la nouvelle. Comme c'est un journal intime, le récit est découpé en fonction des heures de la journée. Le style est propre à ce type de roman, parfois on a des listes, des extraits d'échange d'emails, des questionnaires, son agenda, et quand elle est énervée, elle utilise beaucoup de points d'exclamation ou écrit en majuscule. Ses émotions sont très bien retranscrites.

Mia est une jeune fille attachante bien que du haut de ses 14 ans, elle est parfois immature et on a envie de lui dire de serrer un peu les dents et d'arrêter de faire un drame à chaque nouvelle. Toutefois, cela fait aussi parti de son charme.

Un des gros bémols de ce roman est la traduction. Aucun effort n'a été fait pour adapter le système américain au système français, générant ainsi souvent des incompréhensions. Le travail a vraiment été mal fait, et c'est fort dommage.

Ainsi, c'est un roman idéal pour les adolescents, mais aussi pour les autres lecteurs qui souhaitent lire le journal d'une jeune fille de 14 ans qui se retrouve princesse du jour au lendemain.

jeudi 19 mai 2016

Forever mine de Abbi Glines


Forever mine
de Abbi Glines

Éditions Emoi

Sortie le 6 avril 2016
Format broché / 300 pages / Prix 12,50 €



Présentation de l'éditeur :

Entre Bethy, seize ans, la fille de banlieue, serveuse au Kerrington Country Club, et Tripp, l’héritier de la prestigieuse famille Newark, ce ne devait être qu’une amourette. Mais c’est l’amour fou. Tripp fuit Rosemary Beach et la pression familiale, bien décidé à revenir chercher Bethy à sa majorité.
Mais à son retour tant attendu, des années plus tard, trop tard, le temps a fait son œuvre. Jace, le cousin de Tripp, a gagné le cœur de Bethy…


Avis de Jm-les-livres : 

Un nouveau roman dans l'univers de Rosemary Beach. Cette fois-ci, le lecteur suit Bethy et Tripp, le premier amour de la jeune fille. Tripp a aimé Bethy alors qu'elle n'était qu'une adolescente à peine majeure. Écrasé par les ambitions familiales, le jeune homme a quitté la ville, laissant derrière lui une Bethy effondrée. Lorsqu'il revient quelques années plus tard suite au décès de son cousin, il sait qu'il ne devrait pas approcher la jeune fille, complètement dévastée par la mort du jeune homme dont elle s'était rapprochée depuis. Mais impossible de lui résister. Ils vont alors tenter d'oublier leurs erreurs pour reconstruire quelque chose ensemble.

Abbi Glines est douée pour raconter des romances entre jeunes adultes, même si parfois elle use un peu trop du mélodrame pour faire tenir l'ensemble. Ici les émotions sont fortes mais pas trop dégoulinantes. Bethy n'a pas eu une vie facile et les derniers événements l'ont entraînée plus bas que terre. Elle se sent coupable et a dû mal à se reconstruire. Le retour de Tripp dans sa vie n'est pas une bonne nouvelle pour elle. Leurs échanges sont assez poignants, chacun ayant des regrets par rapport à leur ancienne histoire. Le lecteur les voit se déchirer au fil des pages, qui finissent presque par se tourner toutes seules. C'est addictif et, même si pour une fois ça ne s'étend pas sur deux ou trois tomes, on en aurait bien aimé un peu plus. L'ensemble est agréable, pas parfait mais plutôt divertissant.
Un bon roman YA qui se lit bien et qui fait découvrir une romance difficile mais jolie.



12,50 EUR
Achat Fnac

Suis-moi, je te fuis ! de Louise Manet


Suis-moi, je te fuis ! 
de Louise Manet

Éditions HQN

Sortie le 4 mai 2016
Format numérique / 209 pages / 3,99 €



Présentation de l'éditeur :

L'itinéraire (mouvementé) d'une flippée de l'engagement

Comment j’ai rencontré Grégoire ? C’est une histoire… fracassante. Disons que ma voiture a été la victime de la conduite très très aléatoire de sa fille. Et que, lorsque cette dernière m’a présenté son père pour qu’il m’indemnise, mon cœur a été victime d’un second carambolage. Car Grégoire est du genre marquant – et par « marquant », comprenez : 1 m 90, yeux bleu-gris acier, cheveux poivre et sel, sourire à vendre sa mère. Alors, oui, il est un peu plus âgé que moi. Oui, il est à la tête d’un immense empire de joaillerie. Non, nous ne sommes définitivement pas du même monde. Sauf que plusieurs parties de mon anatomie n’en ont rien à faire. Et Grégoire non plus, d’ailleurs…


Avis de Jm-les-livres :

L'auteur propose une nouvelle survoltée (à l'image de son héroïne), bien écrite et surtout bien développée, avec des personnages attachants et une romance qui tient la route.
Morgane est une trentenaire dynamique qui ne tient pas en place. Elle rencontre un jour Grégoire, jeune quinqua sexy qui va essayer de dompter la bête. Sauf que Morgane a tendance à fuir les engagements amoureux suite à une rupture douloureuse. De situations cocasses en moments plus torrides, le lecteur suit ses aventures et se régale de ses bons mots. Le style est agréable à lire et les émotions bien retranscrites. C'est amusant, sans prise de tête et ça se dévore presque tout seul. Une auteur que je ne connaissais pas mais que je vais désormais suivre.

Le chat sur le mur



Le chat sur le mur
de Deborah Ellis

Éditions Hachette Romans

Sortie le 27 janvier 2016
Format broché / 188 pages / Prix 14,90 €



Présentation de l'éditeur :

Clare avait 13 ans quand elle est morte et qu’elle s’est réveillée dans le corps d’un chat errant, à Bethlehem, en Cisjordanie. Réfugiée dans une maison avec deux soldats israéliens et un petit garçon palestinien, elle va partager pendant quelques jours leur quotidien. Entre incompréhensions et émeutes qui divisent les deux peuples, elle va essayer de sauver sa vie, et peut être même celle de ses trois compagnons de hasard. Mais comment aider son prochain lorsqu’on est un chat ? Comment trouver sa place dans un univers chaotique, ravagé par la peur et la colère ?

L'avis d'Elaura :

Un petit O.V.N.I. assez surprenant dans l'univers de la littérature jeunesse qui a le mérite de traiter d'un sujet délicat avec originalité. En effet, le conflit israélo-palestinien est ici abordé de manière subtile à travers les yeux d'un chat qui est la réincarnation d'une ado insupportable.

Claire est morte à 13 ans et se retrouve tout d'un coup au cœur d'une ville et d'un conflit dont elle ne connaît rien, sous les traits d'un chat, coincée dans une maison avec deux soldats israéliens et un petit palestinien terrorisé. Comment réagir ? Que faire ? Claire qui, jusqu’alors, ne s'était intéressée qu'à elle-même se dit qu'être un chat est loin d'être un handicap pour comprendre la situation mais également tenter d'aider chacun des individus présents.

Une jolie lecture pleine de sensibilité, qui parle d'un sujet difficile avec finesse et intelligence.





14,90 EUR
Achat Fnac

mercredi 18 mai 2016

Les clans Seekers, tome 1 de Arwen Elys Dayton

Les clans Seekers
Tome 1: Seeker
de Arwen Elys Dayton

Éditions Robert Laffont
Collection R

Sortie le 16 septembre 2015
Format broché / 486 pages / 18.90€

Présentation de l'éditeur :

Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s'est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu'il s'hérite.
Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l'opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au cœur des ténèbres.
Et elle sera avec celui qu'elle aime, qui n'est autre que son meilleur ami.
Mais la nuit où elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu'elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu'elle croyait.
Et il est trop tard pour faire marche arrière...

Avis de Cassiopée :

Les clans Seekers est un premier tome qui introduit beaucoup de choses et qui nous fait découvrir l'univers imaginé par Arwen Elys Dayton mais qui toutefois manque d'un petit quelque chose pour le rendre passionnant.

Il faut l'avouer, en prenant du recul par rapport à l'histoire, que le monde créé l'auteur est assez incroyable et très intéressant. Il y a un beau potentiel ici. On découvre une histoire assez riche composée de différents clans qui ont des pouvoirs particuliers, des armes spécifiques, des règles et des traditions. On devine qu'il n'y a pas que ça, que les Seekers ont d'autres particularités comme on l'entraperçoit vaguement avec la mère de Quin.
Mais il y a aussi des êtres particuliers : les Effraies. Ces personnes sont à part comme on s'en rend bien vite compte et eux aussi semblent passionnants et recèlent bien des secrets.
Néanmoins tout ce potentiel est mal exploité et peu développé. On ne fait qu'entrevoir certaines particularités, on devine des éléments, mais rien de bien concret ou de réellement expliqué. Est-ce voulu par l'auteur ? Est-ce que tout cela sera approfondi dans les tomes suivants ? Je l'espère, car ça serait un beau gâchis dans le cas contraire. On termine le livre avec un sentiment de trop peu.

Concernant l'histoire en elle-même, encore une fois objectivement, elle m'a plu. Elle ne s'est pas déroulée selon le schéma classique et offre quelques surprises rendant le tout intéressant. Elle a quand même ses petits clichés que l'on retrouve facilement dans la littérature YA et qui font lever les yeux  au ciel, toutefois, ils sont peu nombreux. Les personnages sont assez justes et, au final, bien qu'ils soient des Seekers, très humains.

Néanmoins... il a manqué quelque chose pour rendre cette lecture réellement captivante. Il fut très difficile de rentrer dans l'histoire au début. Le lecteur se demande quelles sont ces armes, qu'est-ce que c'est que tout cela, c'était un peu trop abracadabrantesque. Cela peut laisser dubitatif. C'est seulement vers la moitié du roman, quand un peu plus de pièces se mettent en place qu'on finit par se motiver à lire, à réaliser que ce livre présage de bonnes choses, même si la sauce ne monte quand même pas.

C'est donc un roman avec un beau potentiel mais trop peu exploité. Un livre qui a tous les ingrédients pour fonctionner mais qui ne fonctionne malheureusement pas. En espérant que la suite arrive à trouver ce je-ne-sais-quoi qui manque à ce premier tome pour rendre la saga passionnante.


18,90 EUR
Achat Fnac

L'inconnue du quai



L'inconnue du quai
de Mary Kubica

Éditions Mosaic

Sortie le 13 avril 2016
Format broché / 400 pages / Prix 19,90 €



Présentation de l'éditeur :

La générosité a souvent deux visages.
Celui qu’on voit et l’autre, trouble.

La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l’aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener…
Hantée par l’image de cette jeune sans-abri et de son bébé,  Heidi néglige l’avis de son mari et l’hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l’inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l’inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ?
Peu à peu, la présence de l’inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales…

Après Une fille parfaite, Mary Kubica réussit de nouveau à faire plonger le lecteur dans une intrigue fascinante. L’inconnue du quai est un page turner plein de brio, servi par une écriture forte et vivante.

A propos de l’auteur :
Après des études d’arts et d’histoire de la littérature américaine, Mary Kubica a d’abord été enseignante. Aujourd'hui écrivain à temps plein, cette passionnée de Dickens et d'Hemingway vit près de Chicago, la ville où se déroulent l’intrigue de ses romans. Ceux-ci sont unanimement salués par la presse et les lecteurs.

On en parle
«Mary Kubica fait preuve d'un sens du suspense impressionnant. Une fille parfaite possède une écriture affûtée, nerveuse, qui sait faire naître peu à peu une émotion bouleversante. » Blog Histoire du soir à propos d’ Une fille parfaite

L'avis de Chani

Heidi croise une jeune sans abri et son bébé sur le quai de la gare. Puis la recroise quelques jours plus tard. Bouleversée par la détresse qui émane de la jeune fille et la précarité de sa situation et de celle de son enfant, Heidi l’invite chez elle, juste pour un repas chaud et une nuit de repos. Et les jours passent, Willow et sa petite fille sont toujours là, au grand dam du mari et de la propre fille d’Heidi. Insidieusement, le doute s’installe, qui est vraiment Willow, que cherche Heidi à travers cet acte apparemment désintéressé ?


Comme dans son précédent roman, Mary Kubica opte ici pour une narration à trois voix permettant de tisser une toile serrée autour du lecteur. La tension devient de plus en plus palpable, les indices sont distillés au fur et à mesure, amenant le lecteur à échafauder de nouvelles hypothèses à chaque fois. L’intrigue est très bien construite et originale, elle tient le lecteur en haleine même quand le pot aux roses est découvert. J’ai par contre eu du mal à valider le postulat de départ, inviter dans sa famille une inconnue, je me demande encore comment on peut passer le pas et comment le mari laisse faire. Même si on comprend mieux une fois la lumière faite, ce point reste quand même assez difficile à avaler. Néanmoins on passe un très bon moment avec ce roman, l’auteur est vraiment à suivre de près.





19,90 EUR
Achat Fnac

mardi 17 mai 2016

Paranoïa de Melissa Bellevigne


Paranoïa
de Melissa Bellevigne

Éditions Hachette Black Moon

Sortie le 1er avril 2016
Format broché / 320 pages / 17,00 €


Présentation de l'éditeur :

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

Avis de Jm-les-livres :

La présentation de départ semblait prometteuse, pourtant je referme ce livre très déçue.

D'abord par l'intrigue principale, qui met beaucoup trop longtemps à démarrer et donc à accrocher l'attention. Lisa, psychiatre, rencontre Judy, jeune femme enceinte souffrant de paranoïa, mais surtout d'hallucinations. Au début complètement renfermée et même agressive, elle s'ouvre petit à petit à Lisa et lui raconte ce qu'il lui est arrivé. Le lecteur découvre donc, au bout d'une centaine de pages, le passé de Judy et ce qui l'a conduite à l’hôpital. En parallèle, l'auteur développe aussi l'histoire du personnage de Lisa, qui vole quasiment la vedette à Judy au début du livre. On alterne donc les deux "intrigues" tout du long et c'est peut-être ça qui nuit au rythme du début, mais aussi de l'ensemble. Difficile de s'intéresser aux problèmes des deux personnages, ou alors peut-être juste de ces deux-là. Surtout que Lisa est complètement étouffée par ses difficultés personnelles, au point que l'on peut se demander comment elle est censée aider Judy. On comprend bien sa place dans l'intrigue, mais Lisa ne l'occupe jamais totalement. La jeune fille enceinte n'est d'ailleurs pas un personnage plus attachant. Elle est suicidaire et colérique, ce qui explique son placement en institution, mais elle est surtout immature et très égocentrique. Lors des flashs de son passé, on la voit s'énerver à cause de caprices. Sa situation est certes difficile, mais ses réactions n'ont rien de celles d'une jeune adulte. On a davantage la sensation de voir parler et agir une enfant.

Une petite touche de fantastique vient enrichir le roman avec le personnage d'Alwyn. Qui est-il ? Pourquoi Judy est-elle la seule à le voir ? L'idée était encore une fois plutôt bonne, mais elle est mal traitée et fait plus l'effet d'un pétard mouillé qu'autre chose. Surtout que l'auteur expédie cette partie dans les dernières pages et réussit, par un coup de baguette magique, à conclure son intrigue de manière un peu trop simpliste.

En clair, l'intrigue ne tient pas la route et aurait mérité un travail plus approfondi. Le style de l'auteur tente, tant bien que mal, de relever le niveau, mais fait chou blanc. Les problèmes des personnages nous passent au-dessus de la tête et la conclusion semble trop facile, surtout quand on voit où l'auteur souhaitait embarquer son lecteur. C'est décousu et pas vraiment passionnant. Vous pouvez passer votre chemin.



17,00 EUR
Achat Fnac

lundi 16 mai 2016

Parutions Hugo Roman Mai 2016




Le tombeau d'acier
de Bear Grylls

Sortie le 4 mai 2016
Format broché / 500 pages / 19,95 €


Présentation de l'éditeur :

Une femme et son fils enlevés dans les montagnes galloises. 
Un homme torturé et exécuté sur la lande écossaise. 
Un avion perdu et sa mystérieuse cargaison découverts au coeur de la jungle amazonienne. 
Une conspiration terrifiante héritée des heures les plus sombres de l'Allemagne nazie. 
Une même histoire les unit. 
Un seul homme peut éviter le pire. 
Will Jaeger. 
Le chasseur.



19,95 EUR
Achat Fnac





Step brother
de Penelope Ward

Sortie le 4 mai 2016
Format broché / 360 pages / 17,00 €


Présentation de l'éditeur :

Sera-t-il son pire cauchemar ?

Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle.

Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures.

Lentement, leur relation évolue, il s'ouvre petit à petit jusqu'à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu'il y était apparu.

Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l'adolescent qui s'amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête.

Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?



17,00 EUR
Achat Fnac



Royal Saga
Tome 1 : Commande-moi
de Geneva Lee

Sortie le 4 mai 2016
Format broché / 360 pages / 17,00 €


Présentation de l'éditeur :

Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d'un couloir.

Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir... Prince d'accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n'arrive pas à lui dire non...

Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu'où elle est prête à aller... pour le roi et pour le pays.

Entre secrets et scandales, une relation explosive nait de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s'acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s'aimer.


17,00 EUR
Achat Fnac



Marked men 
Saison 3 : Rome
de Jay Crownover

Sortie le 12 mai 2016
Format broché / 440 pages / 17,00 €


Présentation de l'éditeur :

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis " bad boys " tatoueurs, d ans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante.

Elle attend maintenant l'homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s'engager. Et elle rencontre Rome Archer.

Sous ses airs rassurants d'ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très " homme parfait " ! Et surtout il revient du front...

Si Rome avait l'habitude d'être le grand frère protecteur, le fils aimant, le b on soldat, aujourd'hui il n'est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu'à ce que Cora débarque dans sa vie et l'éclaire de mille couleurs.

Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.



17,00 EUR
Achat Fnac





L'année où je t'ai perdu
de Emily Martin

Sortie le 4 mai 2016
Format broché / 336 pages / 17,00 €


Présentation de l'éditeur :

Harper est la spécialiste des grosses bourdes. On peut même dire qu'elle y excelle ! L'année passée, elle s'est faite virer de son équipe de natation, a gagné la réputation de la pire garce du lycée, puis est devenue le mouton noir officiel de sa famille. Mais sa pire erreur est sans doute d'avoir perdu son meilleur ami, Declan.

Après six mois d'absence et de silence, Declan revient dans leur ville natale pour y passer l'été. Tout chez lui semble différent : il est plus grand, plus fort, et surtout plus séduisant que jamais... Harper aussi a changé, surtout depuis qu'on a diagnostiqué un cancer à sa mère.

Declan ne veut plus avoir affaire à Harper. Pourtant, il est le seul à qui elle aurait voulu se confier. Mais alors que le destin les rapproche à nouveau, ils devront décider ce qu'ils peuvent sauver dans leur histoire...



17,00 EUR
Achat Fnac

Parutions Hugo Roman Avril 2016






Driven 
Saison 3,5 : Raced
de K Bromberg

Sortie le 21 avril 2016
Format broché / 240 pages / 12,50 €


Présentation de l'éditeur :

Roman court, construit à partir des scènes préférées des lectrices des romans de la Trilogie Driven (Driven, Fueled et Crashed), RACED, offre un nouvel éclairage de la série Driven, à travers le regard du personnage masculin, Colton.

Pour Colton, le quotidien ne se conçoit qu'à fond la caisse, mais il a fallu que Rylee Thomas lui enseigne ce que piloter voulait dire. Sauvage, arrogant, blessé, orgueilleux, direct, rebelle, égocentrique, ensorcelé, courbé, imprudent. Tu penses me connaître ? Essaye-encore.



12,50 EUR
Achat Fnac


Marked men 
Saison 2 : Jet
de Jay Crownover

Sortie le 7 avril 2016
Format broché / 400 pages / 17,00 €


Présentation de l'éditeur :

Jet, star d'un groupe de métal, est le fantasme de toutes les filles. Mais Ayden, jeune femme du Sud et fan de country, s'est déjà trop brûlé les ailes pour succomber à son charme. Ce qui attisera la flamme qui brûle en lui. Vont-ils arriver à s'aimer sans se consumer ?



17,00 EUR
Achat Fnac


Black lies
de Alessandra Torre

Sortie le 7 avril 2016
Format broché / 350 pages /  17,00 €


Présentation de l'éditeur :

L'amour peut-il survivre à un mensonge ?
Je m'appelle Layana Fairmont... et j'aime deux hommes.

Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m'a demandée en mariage quatre fois. J'ai refusé quatre fois.

Lee, qui est jardinier quand il n'est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu'il en soit conscient. Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne.

Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d'histoire, croyez-moi, vous vous trompez !



17,00 EUR
Achat Fnac



Le pacte
de Karina Halle

Sortie le 7 avril 2016
Format broché / 360 pages / 17,00 €


Présentation de l'éditeur :

Un serment qui va tout changer...

Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde.

Linden est en train de devenir pilote d'hélicoptère, Stéphanie a créé sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar. Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d'amis et de projets.

Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte. S'ils n'ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront. Au début, c'était marrant et sympa, mais au fil des années et des relations instables qu'ils vivent chacun de leur côté, le pacte va prendre de plus en plus d'importance dans leur vie.

Pourront-ils préserver leur amitié ?



17,00 EUR
Achat Fnac




Confess
de Colleen Hoover

Sortie le 7 avril 2016
Format broché / 360 pages / 17,00 €

Présentation de l'éditeur :

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. 
Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour un entretien, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. 
Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne pensait. 
Elle n'a qu'une solution : s'éloigner d'Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c'est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité...



17,00 EUR
Achat Fnac



Dans chacun de mes mots
de Tamara Ireland stone

Sortie le 7 avril 2016
Format broché / 312 pages /
17,00 €


Présentation de l'éditeur :

UN ROMAN BOULEVERSANT SUR L'ANGOISSE ET LES TROUBLES D'IDENTITÉ CHEZ LES ADOS.

Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d'angoisses et de sombres pensées qu'elle n'arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d'un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l'objet d'un raz-de-marée de critiques.

Mais un jour, Sam rencontre Caroline... Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l'estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir " normale "... Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?



17,00 EUR
Achat Fnac