Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 20 octobre 2015

Halloween, les origines...


Halloween


Bonjour/Bonsoir chers lecteurs ! Cette semaine, nous allons parler d'Halloween ! Fête très populaire aux États-Unis, Halloween a aussi contaminé la France. On la fête, mais sait-on vraiment d'où elle vient ? À l'origine, elle avait été instituée pour fêter] le nouvel an : les Celtes l'appelaient Samain et la célébraient au début de l'automne. À partir du VIIIe siècle, l'Église Catholique rejoint leurs rangs et introduit la Toussaint en date du 1er novembre sous les papes Grégoire III (731-741) et Grégoire IV (827-844).


Jack O' Lantern


Ce personnage est l'un des plus emblématiques d'Halloween. Une légende irlandaise raconte que Jack était un maréchal-ferrant, vieux, ivrogne, radin et méchant. Un jour qu'il buvait au pub, le diable lui apparut pour lui acheter son âme. Rusé, Jack parvint à le convaincre de lui payer à boire. Le diable se changea alors en pièce.
Jack prit la pièce de six pence. Il la mit dans sa bourse qui avait une serrure en argent en forme de croix, empêchant ainsi le diable de partir.

Le diable finit par convaincre Jack de le libérer contre la promesse qu'il le laisserait tranquille et qu'il ne le prendrait jamais en Enfer.

Le jour où Jack mourut, il se rendit au Paradis d'où il fut chassé à cause de sa méchanceté. Ne sachant où aller, il se rendit en Enfer où le diable fut bien content de lui rappeler sa promesse. En désespoir de cause, Jack négocia avec le diable pour qu'il lui donne une braise pour y voir clair dans la nuit éternelle. Jack plaça sa braise dans un navet creusé et depuis il erre éternellement sa lanterne à la main. Avec le temps le navet fut substitué par la citrouille : la tradition irlandaise de creuser des navets lors de la nuit d'Halloween (en souvenir des âmes perdues comme celle de Jack) fut vite remplacée, lors de l'exode massif des Irlandais vers les Amériques en 1845-1850 (époque de grande famine en Irlande) par celle de creuser des citrouilles qu'ils trouvèrent sur place.


La Chasse aux bonbons


Lors de cette collecte, les enfants font le tour des maisons en demandant des bonbons en menaçant de faire une farce à ceux qui n'en donneraient pas (Trick or Treat en anglais). Les habitants de la maison, eux-mêmes souvent déguisés, donnent des friandises, des barres de chocolat, et parfois même des boissons gazeuses. Certaines personnes utilisent même des effets sonores et de la fumée pour ajouter de l'ambiance.

En fait, la fête vient de Grande Bretagne. À cause des nombreuses famines, beaucoup de familles ont été forcées d’émigrer en Amérique, emportant avec elles leurs traditions. Déracinées, loin de leur pays, ces familles se sont raccrochées à leurs us et coutumes et notamment à leur fête d'Halloween et le célèbre Trick or Treat. Avec le temps, la tradition s'est perdue en Grande Bretagne et, à l'inverse, a pris de l'ampleur aux États-Unis. Aujourd'hui, les Britanniques reviennent doucement à leurs rites d'Halloween, ignorant que la tradition vient originairement de chez eux.
C'est notamment grâce à l'ïle de Man que les historiens ont pu retrouver les origines de cette fête. Cette île a très longtemps été isolée du reste du monde à cause de sa situation géographique et, bien que la tradition s'est perdue dans tout le reste de la Grande Bretagne, les enfants de l'île de Man ont, toujours et sans interruption, fait le tour des maisons en demandant des sucreries avec le traditionnel Trick or Treat.
Source : Carolyn Emerick




La nourriture




La tradition irlandaise veut que le jour d'Halloween, on mange un barmbrack, un gâteau aux fruits secs. Un anneau est placé dans le gâteau avant la cuisson. Celui ou celle qui trouvera l'anneau trouvera le véritable amour durant l'année.







En Irlande, c'est aussi le Colcannon, plat composé de purée de pommes de terre, de choux frisés ou de choux verts et de beurre, qui est dégusté. Il peut, selon les recettes, contenir aussi du lait, de la crème, des oignons, de la ciboule, de l'ail, du jambon blanc ou du bacon. Ce plat est généralement consommé en automne ou en hiver quand le chou est cueilli.






Au Royaume-Uni, en revanche, on mange un bonfire toffee, un caramel dur et cassant.









Les Australiens, eux, mangent des Toffee Apples ou Pommes d'Amour, confiseries constituées d'une pomme fraîche entourée de sucre cuit, souvent coloré en rouge, et piquées d'un bâton de bois pour pouvoir les tenir lorsqu'on les mange.








D'autres aliments sont, également, associés à la fête tels que le cidre chaud, le blé d'Inde rôti, les beignets et le pop-corn. La citrouille, elle, n'a pas seulement un aspect décoratif : les graines rôties peuvent être mangées et la chair peut être utilisée pour faire de la tarte, de la soupe, de la confiture ou du pain.

Voilà j'espère que cette petit brève sur Halloween vous a appris des choses et vous a plu ! Bonne journée/soirée à vous ! Et... Trick or Treat ?


par Aphrodite et Cassiopée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire