Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 26 août 2015

Là où tombe la pluie

Là où tombe la pluie
de Catherine CHANTER

Les escales éditions

Sortie le 19 août 2015
Format broché / 464 pages / Prix 21,90 €


Présentation de l'éditeur :

Un premier roman obsédant plébiscité par les éditeurs du monde entier.

Accusée de meurtre, Ruth Ardingly est assignée à résidence. Enfermée, rejetée de tous, elle entreprend de reconstruire le puzzle de la tragédie qui a détruit son mariage et sa famille.

Quelques années auparavant, Ruth et son mari Mark quittent Londres pour fuir leurs souvenirs et reconstruire leur vie. Ils emménagent à La Source, la maison de leur rêve. Tandis que le monde fait face à une sécheresse hors du commun, leur propriété est mystérieusement épargnée. Le couple s'attire la jalousie de ses voisins agriculteurs, la curiosité du gouvernement mais aussi le fanatisme d'une secte, La Rose de Jéricho, dirigée par une femme étrange, Amelia.

Ses membres s'insinuent dans la vie de Ruth et Mark, de leur fille, Angie, et de leur petit-fils, Lucien. L'emprise d'Amelia sur Ruth grandit de jour en jour, au grand désarroi de son mari. Les relations s'enveniment entre les habitants de La Source, la tension monte et atteint son point culminant avec un crime odieux. Le meurtrier se cache parmi ses plus proches confidents, Ruth en est sûre.

Seule dans cette enclave, elle se décide à affronter ses plus grandes peurs pour comprendre ce qu'il s'est vraiment passé cette nuit-là à La Source.



21,90 EUR
Achat Fnac


L'avis de Sophia :

Ruth est assignée à résidence, soupçonnée d'être coupable d'un assassinat. Elle raconte son histoire, alternant entre son présent où elle est étroitement surveillée, et son passé, dans lequel on découvre les événements qui ont conduit au meurtre dont on l'accuse. C'est une véritable descente aux enfers à laquelle on assiste. La présentation de l'éditeur en dit bien assez sur l'histoire et son contexte, pas besoin de revenir dessus.

L'écriture de l'auteur est très belle, toute en subtilité et en psychologie. On rentre facilement dans le récit. L'idée de plonger le monde dans une sécheresse inédite, où la moindre goutte d'eau prend des allures prophétiques, est très bien trouvée. On comprend parfaitement les différents protagonistes, leurs motivations et leur évolution au fil du récit. 

Cependant, l'histoire se dévoile avec une vraie lenteur, et si cela participe à l'ambiance envoûtante du roman, cet excès de langueur tourne parfois à l'immobilisme et l'on se surprend alors à s'ennuyer un peu. L'héroïne donne beaucoup dans l'introspection et l'observation. En résulte des pages entières où il ne se passe rien de concret. Il faut attendre la toute fin pour découvrir la vérité sur le meurtre, et l'on se rend compte alors que, malgré sa densité, ce roman dispose d'une intrigue somme toute assez légère. C'est finalement très long pour répondre à une simple question (à savoir, l'identité du coupable).

S'il n'est pas parfait, ce livre est bien écrit et narre une histoire assez prenante. Malgré ses longueurs, on plonge dedans avec envie. Une envie qui s'étiole de temps en temps en cours de lecture, mais qui dure jusqu'à la dernière page.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire