Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 28 juin 2015

D'un commun accord de Sophie Jomain



D'un commun accord
de Sophie Jomain

Éditions J'ai lu

Sortie le 14 janvier 2015
Format semi-poche / 448 pages / 11,90 €



Présentation de l'éditeur :

« Jane, que serais-tu prête à faire pour expier tes fautes ? »
Escroc, voleur, menteur, tricheur… Les adjectifs n’ont jamais manqué pour définir Martin Legrand.
Égoïste, vénale, jalouse, sournoise, des épithètes qui ont toujours collé à la peau de Jane Stewart. Mais cette fois, elle est prête à se faire pardonner. Ils reprendront les choses là où ils les avaient laissées. Avant l'accident, avant que leur vie ne vole en éclats.


Avis de Jm-les-livres :

Si le premier tome nous avait séduits par la personnalité amusante de son héroïne, ce second livre ne réussit pas du tout à convaincre.

Jane et Martin se sont rencontrés dans le tome précédent. Ils partageaient une relation sexuelle amicale jusqu'à ce que Jane provoque un accident qui causa d'importantes séquelles à Martin. On retrouve Martin quelques années plus tard complètement changé. Il a dû apprendre à vivre avec une demi-jambe en moins et, par rapport à celui que le lecteur a connu, il est devenu quelqu'un de bien. Lorsque qu'il recroise Jane trois ans plus tard lors de l'anniversaire des enfants de leurs amis communs, les ex-amants sont perturbés. Jane est mal à l'aise et tente de se faire pardonner auprès de Martin, alors que celui-ci est carrément agressif. Après un échange de paroles violentes, les deux personnages se séparent et tout aurait pu s'arrêter là. Mais Martin va rejoindre Jane à son hôtel et va lui proposer un arrangement malsain. Devenir sa maîtresse pour la durée de son séjour. Il choisira le lieu et l'heure auxquels ils coucheront ensemble et Jane n'aura rien à y redire. 

Ne jouons pas les jeunes vierges effarouchées, ce genre de proposition a déjà été vue ailleurs. Ce qui dérange le plus ici, c'est que Jane accepte pour expier sa faute et que Martin le propose pour faire du mal à la jeune femme. Il y a certes une attirance présente entre eux, mais les raisons qui les poussent à accepter cet engagement ne semblent pas valables pour le développement de la relation amoureuse que le lecteur attend. D'ailleurs, cet échange va se poursuivre durant les trois quarts du roman. Les sentiments sont bien là, mais ils ne semblent pas sincères quand le héros, quelques lignes plus loin, débite une méchanceté gratuite dans le seul but de faire culpabiliser l'héroïne, qui, elle, est complètement amoureuse de Martin. On tourne les pages avec une sensation bizarre, à mi-chemin entre le choc de voir une belle relation réduite à des échanges brutaux et la consternation de voir jusqu'où Martin peut aller pour faire du mal à Jane. On referme ce livre avec l'impression d'avoir été bernés : il n'est pas question de romance ici. Les personnages n'évoluent pas et le final semble là pour arranger l'auteur, plutôt que pour conclure sur un happy end. Quelle déception.



11,90 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire