Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 19 novembre 2013

À Fleur de Peau, Tome 1 : Rush de Maya Banks

À Fleur de Peau,
Tome 1 : Rush

de Maya Banks

Éditions Milady
Collection Romantica

Sortie le 22 novembre 2013
Format broché / 15,90 €


Présentation de l'éditeur :

Gabe est l’un des hommes d’affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu’il désire. Et ce qu’il veut le plus, c’est le fruit défendu. Il rêve d’assouvir ses fantasmes avec la seule fille qu’il ne peut pas avoir : la belle Mia, la sœur de son meilleur ami. Depuis l’adolescence, celle-ci rêve de Gabe. C’est l’associé de son frère et il est plus âgé, mais son charisme et sa sensualité l’attirent intensément… Alors, pourquoi ne pas vivre ses désirs les plus secrets ?

L'avis de Lila :

Ce roman commence avec une scène où il est question d’un contrat entre Mia et Gabe. En signant ce papier, la jeune fille s’engage plus ou moins à devenir l’objet sexuel de monsieur, le tout assorti de règles variées, sur fond de BDSM. Le ton est donc tout de suite donné et la ressemblance avec 50 nuances de Grey est difficile à occulter. On peut s’interroger (encore une fois) sur l’utilité d’un tel contrat. Gabe va-t-il déposer plainte contre Mia si elle refuse une fessée ou si elle ne finit pas sa soupe un soir ? Soyons sérieux. Mais ça fait partie du jeu, donc admettons.

Rush surfe sur la vague des romances BDSM, et il a bien du mal à s’en démarquer, puisqu’il reprend tout ce que l’on a déjà vu ailleurs. À moins de n’avoir lu que très peu de romans du genre, il est difficile d’être surpris ici. Dans ce sens, on recommandera plutôt ce livre aux fans de ce type de lecture ou à ceux qui le découvrent seulement.

La romance entre Mia et Gabe est des plus prévisibles. On sait, dès la première page, qu’ils s’aiment à la folie ; pas de suspense de ce côté-là. Il faudra plutôt aller le chercher dans l’entourage de la jeune femme, et notamment auprès de son frère, Jace, qui refuse catégoriquement l’idée que sa petite sœur et Gabe puissent sortir ensemble. Va-t-il le découvrir ? Et si oui, comment le prendra-t-il ? Des questions dont les réponses semblent évidentes, mais qui apportent un peu de tension malgré tout.

L’histoire n’est pas dénuée d’intérêt. Après tout, on retrouve les ingrédients qui ont marché ailleurs : le milliardaire ténébreux, la jeune fille innocente, les voyages, les voitures avec chauffeur, le shopping dans des boutiques de luxe, et du sexe, beaucoup de sexe. Sur ces points, les fans du genre seront donc comblés.
Le sexe tourne essentiellement autour des pratiques BDSM, les scènes sont crues, tout comme le langage. On aime, ou pas, selon ses goûts personnels.

Le roman se lit bien, l’écriture est fluide et l’histoire plaira certainement à de nombreux lecteurs. Mais plusieurs points peuvent tout de même déranger. Bien que l'on soit dans une romance abordant la soumission, on apprécierait que Mia ait plus de caractère, de répondant, qu'elle n’accepte pas tout dans la seconde, sans même y réfléchir, comme si c'était on ne peut plus naturel. Et c'est vraiment dommage car à certains moments on sent que l'auteur n'est pas passée loin d'en faire une héroïne solide et attachante.
Certes, elle tente parfois de se rebeller, mais elle est aussitôt corrigée par Gabe, qui sait mieux qu'elle ce qui lui convient (cela dit, elle ne semble pas au courant de certaines règles de base, comme de devoir s'alimenter pour survivre, on ne peut donc pas totalement en vouloir à cet homme). Elle est, d'une façon générale, surprotégée, pour ne pas dire étouffée, par Gabe et son frère, qui ne sont pas loin d’appeler les pompiers dès que la pauvre chose fragile éternue.
Sérieusement ?

On retrouve l'éternel schéma : un milliardaire veut dominer une innocente jeune femme, mais celle-ci réussit à gagner son cœur à force de douceur et d’obéissance. C’est un discours devenu classique et assez dérangeant. Le rapport de force, quand on prend le temps de s’arrêter dessus, est franchement dévalorisant pour la femme qui est ramenée à un simple objet sexuel, dénuée de désirs propres et qui se contente d’obéir à un homme, pour tous les aspects de sa vie. Homme qui la domine bien sûr socialement, financièrement, physiquement, sexuellement et ici, même en âge. À chacun de voir où il pose les limites de ses convictions et fantasmes, et d'adhérer, ou pas, à ce roman.

Malgré ses défauts, Rush est un roman sulfureux qui offre une bonne dose d’érotisme BDSM et un peu de romance et d’amour. Les personnages manquent d'un brin de subtilité, mais ne sont pas désagréables, et on suit le tout avec un certain intérêt. S'il souffre de ses airs de déjà-vu, Rush plaira certainement aux adeptes de ce type de littérature qui y trouveront, sans aucun doute, leur compte.




15,11 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire