Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 26 septembre 2013

Beautiful Bastard Tome 2 : Beautiful Stranger de Christina Hobbs et Lauren Billing

Beautiful Bastard

Tome 2 : Beautiful Stranger
de Christina Hobbs et Lauren Billing

Éditions Hugo et Compagnie

Sortie le 10 octobre 2013
Format Broché / 400 pages / 17 €

Présentation de l'éditeur :

Après Beautiful Bastard, voilà maintenant la suite du dyptique avec Sara Dillon, une amie de notre précédente héroïne et le séducteur anglais, Max, rencontré à New York.

En rompant avec son petit ami infidèle, et filant s’installer à New York, Sara Dillon a décidé de reprendre sa vie en main. Nouveau travail, nouvelle vie et nouvelle attitude : les hommes c’est fini, au moins pour une relation durable. À peine arrivée, elle va pourtant tomber sur un superbe spécimen masculin d’origine britannique, Max Stella.
Max Stella est connu du tout New York pour son amour des femmes. Des femmes, jamais une seule n’a su le retenir. Jusqu’à Sara, il ne s’était jamais posé la question de construire une relation durable.

Face au charme viril de Max, Sara sait que finalement elle ne renoncera pas à tous les plaisirs que les hommes peuvent lui offrir... 

Directement classé au 2ème rang des meilleures ventes du New York Times lors de sa sortie aux États-Unis, Beautiful Stranger s’inscrit dans la nouvelle tendance des « romantica ».


Avis de Jm-les-livres :

On aurait pu s'attendre à ce que le tome 2 ne soit qu'une copie conforme du premier, mais ce n'est pas le cas. Même si Beautiful stranger reprend le même style de personnages principaux, leur histoire et leurs désirs sont différents de ceux de Chloé et Bennett, bien qu'elle soit aussi torride et provocante.

Sara décide du jour au lendemain de quitter Chicago, sa famille et son fiancé, pour accepter le poste que lui propose Bennett à New York. Elle souhaite, avec ce nouveau départ, laisser derrière elle la gentille Sara et profiter enfin de la vie. Lors de sa première soirée entre filles, elle croise dans une boite de nuit un homme magnifique avec un accent très sexy. Le temps de cette nuit, elle perd complètement la tête entre ses bras, avant de reprendre une vie "normale". Mais pour Max, charmant bristish boy un brin dragueur, il est impossible d'oublier cette fille, son corps et son audace. Par un coup de chance, il réussit à apprendre son nom et il va tout tenter pour la revoir. D'abord réticente, Sara finit par lui proposer un marché : chaque vendredi soir, ils se retrouvent dans le lieu de son choix, sauf dans un lit, pour s'envoyer en l'air jusqu'à en perdre la tête. Très vite, l'attente jusqu'au vendredi devient une torture.

Max est différent de Bennett. Il y a des moments où il aime diriger mais le plus souvent, son but est vraiment de satisfaire les désirs de Sara et trouver les lieux les plus intéressants pour leur moment torride. Il développe aussi rapidement deux passions complémentaires : le corps de Sara et la photographie. Même si cela pourrait sembler un peu obscène, très vite, son affection pour elle ressort dans ce nouveau hobby. C'est assez touchant (surtout dans la scène finale dans sa chambre). Contrairement à Chloé, Sara choisit rapidement de céder au plaisir d'un corps à corps avec Max. Mais elle pose aussi ses limites et refuse de s'engager dans une relation durable après sa dernière (et trop longue) histoire d'amour. 
Ce qui nous avait séduit dans le premier tome est de nouveau présent ici : les scènes torrides, avec en plus une nouvelle variable, les lieux où elles se déroulent. En effet, les deux héros découvrent un nouveau désir singulier, le fait de voir l'autre prendre du plaisir et le risque d'être vu : en clair, on parle ici de voyeurisme mais sans que cela ne soit extrême. Le danger d'être surpris exacerbe les émotions de nos héros. La tension sexuelle monte crescendo et c'est vraiment très bien amené. Mais si le livre ne reposait que sur ça, on s'ennuierait rapidement. Sauf qu'encore une fois, les auteurs réussissent à faire évoluer les sentiments des personnages et ça fonctionne à merveille. Le désir brutal de l'autre laisse la place à un amour tout aussi fort. C'est très beau et la scène où Max déclare ses sentiments est très tendre. Le style est toujours aussi fluide et on tourne les pages rapidement, même si quelques coquilles se sont glissées dans le texte. Il y a aussi un point négatif, qu'on ne peut pas vraiment reprocher non plus : la traduction de l'expression "fuck" que les américains mettent un peu à toutes les sauces. En français, nous n'avons pas cet équivalent et cela donne des traductions un peu maladroites certaines fois ("Tu es putain de trempée").


Beautiful stranger reste une très bonne romance érotique, avec un héros des plus palpitants. Ce tome est aussi bon que le premier, aussi drôle, sexy et bien écrit. Les répliques fusent pour notre plus grand bonheur. Il va être très difficile d'attendre pour avoir la suite, surtout maintenant que le talent des auteurs est confirmé. Ne passez pas à côté de cette série !





16,15 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire