Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 26 février 2013

Dans le lit du Highlander


Les McCabe

Tome 1 : Dans le lit du Highlander
de Maya Banks

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 20 février 2013
Poche / 6,95


Présentation de l'éditeur :

Mairin Stuart se sait perdue lorsque les hommes de Duncan Cameron envahissent le couvent où elle se cachait. Cet ambitieux convoite sa dot et ne reculera devant rien pour la contraindre au mariage. Livrée à sa cruauté, Mairin résiste, puis parvient à fuir en compagnie d’un garçonnet. Or le père de ce dernier, Ewan McCabe, les rattrape et la soupçonne d’avoir enlevé son fils. Mairin ne porte-t-elle pas les couleurs de Cameron, son pire ennemi ? Face à la fureur du colossal Highlander, la fragile Mairin fait front de nouveau. Et curieusement, cette fois, elle n’a plus envie de fuir...

Avis d'Elaura :

Avec un titre aussi accrocheur, on attendait du premier tome de la série de Maya Banks quelques merveilles sensuelles. De quoi rêver de grandes chevauchées dans les Highlands au propre comme au figuré.
Or, il n’en n’est rien. Si les frères McCabe et l’histoire de l’aîné et chef de clan Ewan n’est pas sans intérêt, la déception se fait rapidement sentir et ce, pour deux raisons :
la première est plus une question de rhétorique, de vocabulaire ou plus précisément de l’absence d’une phrase aussi courte qu’essentielle dans toutes les bonnes romances avec des Highlanders qui se respectent : « Nu sous son kilt » (Arrêtez de nier, je vous vois rougir d’ici).
En effet, qui dit Highlander dit kilt, tartan… hors ici, nous avons beau chercher, ces termes sont désespérément absents. Reconnaissez tout de même que « Il enleva ses chausses et sa tunique » est beaucoup moins sexy que « Il laissa glisser son kilt… ».
L’agacement dû à la forte impression d’avoir été spolié passé, attardons- nous maintenant sur la seconde raison : l’héroïne.
Certes, nous sommes au Moyen Âge, certes Mairin sort d’un couvent, mais ses agissements, ses réflexions et son caractère sont tellement pénibles dans la première partie du livre que nous avons beaucoup de mal à s’attacher à son personnage.

Toutefois, les frères McCabe sont des protagonistes intéressants et nous avons vraiment envie de leur donner une seconde chance. Rendez-vous donc pour le second tome La séduction du Highlander à paraître le 17 avril prochain.


1 commentaire:

  1. Il me semble qu'au moyen âge, les Highlanders ne portaient pas encore le Kilt, enfin je dis ça il me semble... ;)

    RépondreSupprimer