Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 5 janvier 2013

Dark-Hunters Tome 12 : Acheron de Sherrilyn Kenyon

Dark-Hunters
Tome 12 : Acheron

de Sherrilyn Kenyon

Éditions J'ai Lu

Collection Crépucule

Sortie le 7 novembre 2012
Broché / 12 €


Présentation de l'éditeur : 

Il est le plus redoutable des Chasseurs de la Nuit. Doué de pouvoirs inouïs qui font de lui le chef incontesté, Acheron poursuit depuis des siècles son implacable mission : exterminer les Démons. Lui qui a subi les sévices les plus horribles refuse de livrer à quiconque son âme torturée ; pourtant une femme saura en trouver le chemin lorsque, une fois le passé dévoilé, la guerre ultime s'engagera entre les forces du Mal et l'humanité tout entière... Le livre le plus attendu de la série, consacré au personnage exceptionnel Acheron.

Avis d'Elaura :

Voici enfin le tome dédié à Acheron, le chef énigmatique des Dark-Hunters, que l'on a appris à connaître mais surtout à aimer tout le long des 11 opus précédents.
Ce tome est dense (800 pages), et comprend deux parties bien distinctes : la première, raconte le long calvaire de notre héros depuis sa naissance. Une lecture qui peut s'avérer pénible, tant les sévices dont il a fait l'objet sont difficiles à lire. Pourtant, il est indispensable de bien connaître sa vie d'humain pour comprendre l'Acheron d'aujourd'hui. Nous sommes bousculés, souvent choqués, dérangés et très peinés car l'auteure ne lésine devant rien et nous livre, brut de décoffrage, cette vie qui ne fut que souffrance.
La seconde partie apporte une bouffée d'oxygène, nous permettant enfin de voir le dieu et le guerrier impitoyable tomber amoureux. Son histoire avec Tory est pleine de tendresse, non dénuée d'humour, comme sait si bien le faire l'auteure quand il s'avère nécessaire de relâcher la pression. C'est donc avec le sourire que nous refermons ce gros roman, même si la fin nous laisse plus que perplexes sur l'avenir incertain de nos guerriers.

Un livre bouleversant, dur, qui vous hante longtemps après lecture, mais qui est un bel hommage à notre héros si particulier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire