Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 14 novembre 2011

La Peau des rêves Tome 1 : Nuit tatouée


La Peau des rêves Tome 1
Nuit tatouée

de Charlotte Bousquet

Editions Archipel - Galapagos

Sortie le 12 octobre 2011
Grand format / 280 pages / 14.50€



Présentation de l'éditeur :

LES MILLE ET UNE NUITS DANS UNE EUROPE EN RUINES…

Des éclairs aveuglants déchirent le ciel plombé. Le tonnerre gronde. Une pluie grasse et noire martèle la tôle du bâtiment, immense hangar où on a dressé un bûcher. Aux effluves de bois, de vieux chiffons et d’humidité se mêlent d’autres odeurs, des odeurs âpres, animales, qu’elle ne connaît pas et qui la terrorisent…

Être libre de ses choix et de son destin. Venger ses parents massacrés par des chimères, alors qu’elle n’était qu’un bébé. Tels sont les plans de Cléo, orpheline élevée par le clan du Passage, ennemis jurés de ces créatures hybrides. Jusqu’au jour où, combattant l’une d’elles, Cléo voit ses certitudes voler en éclats. D’où vient son tatouage, étrangement semblable à celui qu’elle porte au poignet ? Que signifient ces visions terribles liées à la mort des siens ?
Convaincue que son adversaire connaît la clef de son passé, l’adolescente se lance sur ses traces. En chemin, elle affrontera la haine, la trahison… et son désir pour Axel, un ténébreux ailé.


Avis de Molina

Un avis assez mitigé pour ce premier tome de la série La peau des rêves.

Il faut d'abord souligner la qualité du travail accompli par l'auteure et sa maison d'édition. Le livre en lui même est une petite merveille: la couverture est superbe, la qualité du papier indéniable et la forme du récit est irréprochable. De plus, le lecteur ressentira sans aucun doute les efforts de Charlotte Bousquet pour nous offrir des personnages et une histoire aussi impeccables. C'est un grand plaisir de lire un roman aussi bien exécuté.

L'histoire se déroule dans un monde un peu post apocalyptique. Un énorme cataclysme a eu lieu dans le passé et notre bonne vieille Terre s'en est retrouvée complètement métamorphosée. Des villes que nous connaissons il ne reste que des ruines recouvertes de végétation, et de nos civilisations il ne reste rien. De nouvelles espèces sont apparues dans cet univers impitoyable et la guerre est permanente entre les races qui tentent de rester en vie. Ce monde inhospitalier n'est pas très engageant et il faut certainement être un amateur du genre pour pouvoir l'apprécier. Pour les autres, il peut être déstabilisant ou, au mieux, laisser le lecteur indifférent.

Le récit en lui-même est très bien construit. Nous suivons une histoire à l'intérieur d'une autre histoire et le charme opère tellement que le lecteur fini par l'oublier jusqu'à ce que l'auteure le lui rappelle à travers quelques paragraphes inattendus. L'effet de surprise est toujours là et il donne l'impression d'émerger d'un rêve pour retomber dans une réalité plutôt sinistre.
Malgré cela, les péripéties sont un peu décevantes. Les rebondissements sans grande surprise et le suspens n'est pas au rendez-vous malgré les énigmes disséminées tout au long du livre. Il faut certainement se rappeler qu'il s'agit d'un premier roman pour le considérer avec un peu plus d'indulgence.

Les personnages mériteraient d'être un peu plus développés. En effet une fois les présentations faites, l'auteure nous laisse un peu sur notre faim en se concentrant sur l'héroïne et sur sa passion pour les romans et pièces des plus grands classiques. Vous en apprendrez autant sur Cyrano que sur certains des personnages secondaires et c'est bien dommage car certains d'entre-eux sont prometteurs. Il faut espérer que dans le prochain tome nous en apprendrons un peu plus sur eux et sur notre héroïne.

Au final, je reste sur un sentiment un peu mitigé. Le talent de l'auteure est prometteur et les idées sont au rendez-vous. Il est impossible d'accuser Charlotte de tomber dans la facilité en nous offrant du déjà vu, mais il manque encore un petit quelque chose pour que sa série rencontre le succès qu'on lui souhaite. Le second opus de la série sera à surveiller et nous confirmera ou non les premières impressions de Nuit Tatouée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire