Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 17 novembre 2011

Faux pas de Laura Griffin


Faux pas
de Laura Griffin 

Editions J'ai Lu
Collection Frissons


Sortie le 5 octobre 2011
Format Poche / Prix 6,50€


Présentation de l'éditeur

Celie Wells ne veut plus rien avoir à faire avec son ex-mari mais celui-ci a été assassiné. Elle doit à la fois faire face aux narcotrafiquants et aux questions de la police. Un journaliste, John MacAllister vient voler à son secours...


L'avis de Scende


Cecelia Wells (dite Celie), divorcée de son mari Robert Strickland suite à la découverte de son implication dans un réseau de blanchiment d’argent, n’est pas au bout de ses peines. Après de nombreux mois sans nouvelles de celui-ci, elle le reçoit chez elle alors qu’il a forcé le passage du gardien. Robert est en manque d’argent et veut que Celie le dépanne d’une somme astronomique. Mais l’ex-comptable est retrouvé mort la même nuit, après que la jeune femme ait refusé sa requête. Une enquête est alors ouverte pour trouver son meurtrier et confondre le cartel de Saledo. Celie se retrouve impliquée dans chacune des actions du trafiquant et c’est à l’agent spécial du FBI, Mike Rowe, de prendre en main la traque de Saledo et la protection de la jeune femme. John McAllister, journaliste de son état et ex-collègue de Feenie la meilleure amie de Celie, prend la sécurité de la femme qu’il aime très à cœur et la tâche s’avère particulièrement ardue.

Laura Griffin nous offre un second tome dans la lignée du premier. Deux aspects se placent en parallèle par rapport au premier tome. L’histoire de base est la même : l’enquête concernant les activités illégales du cartel de Saledo continue. Le second aspect concerne les personnages : ici Feenie et Marco n’apparaissent plus que comme des personnages secondaires et c’est Cecelia qui prend la place de l’héroïne dans Faux pas. Elle partage avec brio la scène avec l’ex-collègue de Feenie : John McAllister.

Le personnage de Celie est présenté comme fort et ayant du caractère. Un trait typique pour Laura Griffin qui ne fait pas de ses personnages féminins des êtres sans défense. La petite taille de l’héroïne n’est en rien un handicap et elle cache bien son jeu. Intrépide et courageuse, Celie fera face à ses ravisseurs avec beaucoup de classe. Le personnage de John garde également les mêmes traits que l’on a pu voir chez Marco : sa seule pensée est de protéger Celie contre les narcotrafiquants, mais il est également conçu de la même façon : bel homme, viril à souhait, un peu macho, et qui semble séduire un large lectorat féminin. Séducteur invétéré, John ne cache pas sa volonté de voir la jeune femme lui tomber dans les bras. Toutefois, Cecelia ne se laisse pas faire et il apprendra bien vite que son rôle d’homme à femmes n’est pas suffisant pour parfaire ses plans.

Si le style est identique au premier tome, l’auteur nous entraîne sur les chapeaux de roues dans l’enquête et l’on n'a pas d’impression de déjà lu, car l’enquête continue d’un tome à l’autre sans reprendre ce qui s’est passé dans l’opus précédent. Faux pas se termine de manière à introduire un nouveau couple potentiel, et l’enquête — bien qu’elle ait considérablement avancé et qu’un nombre important de membres du cartel soit sous les verrous — n’est pas terminée.

C’est une série à suivre, écrite avec brio. Le style policier se mêle au roman d’amour avec une facilité déconcertante et c’est en cela que l’auteur montre un réel talent. Pas d’ennui pour cette lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire