Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 26 juin 2011

Plaisirs coupables, tome 1 de Hamilton - Ritchie - Booth

Plaisirs coupables, 

Tome 1 
de Hamilton - Ritchie - Booth

Editions Milady Graphics 

Sortie le 24 juin 2011
Album couleur / 14,90€ 

Présentation de l'éditeur :

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent « l’Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !


Avis d'Asmodée

Après une longue attente, cela fait plaisir de pouvoir enfin tenir entre nos mains le premier tome des aventures d'Anita Blake en comics. La sortie de cet album est d'autant plus un évènement que le personnage d'Anita est emblématique à la vague littéraire dite Bit-lit. La question primordiale est de savoir si cette adaptation se veut fidèle au roman dont elle est tirée. La réponse est un oui sans condition ! L'univers de l'Exécutrice est restitué avec la meilleure sophistication possible. Que l'on apprécie ou pas les dessins de Brett Booth, il reste indéniable que le graphisme a fait l'objet d'une attention particulière. Si les expressions faciales peuvent parfois être un chouïa exagérées et les musculatures un peu trop développées, les proportions de tailles et les styles vestimentaires sont parfaitement respectés.

Ce premier volume de Plaisirs coupables respecte l'édition reliée américaine, ce qui voit l'histoire scindée en deux tomes. Niveau bonus au goût de friandise pour les fans, on retrouve en prélude de l'aventure un commentaire de Laurell K Hamilton, écrit en 2009, qui narre la Genèse (?) du comics, mais également dans quelles conditions précaires naquit la série mettant en scène son héroïne fétiche. On retrouve également des illustrations pleine page des personnages ainsi que les couvertures VO en fin d'album.

Cerise sur le gâteau, une courte histoire baptisée Vampire espèce protégée fait la lumière sur la législation qui protège depuis peu les buveurs de sang dans le monde d'Anita. L'esprit de la série est donc respecté, car les dessins fourmillent de détails et clins d'œil que les fans de la Réanimatrice sauront débusquer. À l'image du support littéraire, le personnage de Jean-Claude est expert en pause lascive, et une galerie de mâles séduisants ou dangereux, souvent les deux, entoure Anita. Cette adaptation comics constitue un bon complément au roman Plaisirs coupables et officiera comme pièce de choix pour les inconditionnels de Laurell K Hamilton. Surtout que le comics est parvenu à conserver la quintessence adulte propre au roman, sans dénaturer certains aspects ambigus faisant le charme de la série.

Un album doté d'une finition appréciable, une traduction de qualité avec Isabelle Troin aux commandes, une esthétique sensuelle en accord avec l'univers de l'auteure… L'attente fut grande, mais en valait la chandelle. Car Milady Graphics a soigné ce premier tome guetté par les fans et a su se montrer à la hauteur. Reste à espérer que la suite de Plaisirs coupables ne saurait tarder.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire