Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 26 juin 2011

Après les hommes de Mathias Bernardi

Après les hommes
de Mathias Bernardi


Editions JC Lattès

Sortie le 02 février 2011
Format Broché / Prix 19€




Présentation de l’éditeur :

Dans un monde où l’argent détermine plus que jamais votre durée de vie, des foyers de protestation naissent dans les grandes capitales. Paris, Londres, Berlin, Athènes, Mexico, partout des émeutiers tentent de renverser les gouvernements établis pour faire entendre leur voix. En l’espace d’une génération la face du monde a changé, avec l’arrivée d’un seul médicament : le Trant T. Pour une somme faramineuse les puissants s’achètent un tiers d’espérance de vie en plus alors que le reste de la population meurt de plus en plus jeune.
Et les projets des grands groupes pharmaceutiques vont encore plus loin. En secret, on a fondé le Club de Rome, composé de grands industriels, de chefs d’État, de médecins. Silencieusement, on y prépare le projet Renaissance, qui pourrait bien changer radicalement l’essence de l’homme et l’humanité telle qu’on la connaît.
Au cœur des villes en proie au chaos, Kathryn, jeune inspecteur privé, doit enquêter sur les meurtres violents de grands industriels pharmaceutiques. En s’infiltrant dans les milieux altermondialistes, toutes ses idées sont mises à mal, et un passé douloureux refait surface.
Avec Après les hommes, Mathias Bernardi signe un thriller d’un réalisme angoissant, et dessine avec force l’avenir d’un monde à la dérive.


Avis de Chani
Dans un futur pas forcément si lointain, la science a fait de tels progrès que vieillir n’est plus inéluctable, on peut garder une apparence juvénile et tout son intellect quelque soit son âge. Avoir un enfant sans le porter est devenu réalité. Mais seulement pour les plus riches, les plus puissants. Les écarts entre riches et pauvres n’ont jamais été si creusés, et ce qui devait arriver finit par arriver, la révolte éclate, les émeutiers s’en prennent aux symboles du pouvoir et des inégalités : les labos pharmaceutiques, et deux de leurs industriels sont tués.
Dans un Londres complètement désorganisé en proie aux affrontements, Kathryn, dépêchée depuis les Etats-Unis, va devoir mener l’enquête.

Mathias Bernardi nous dépeint un monde futur, mais pourtant très proche du notre, plongé dans la violence à cause du déséquilibre croissant de la société. Ça ne vous rappelle rien ? À la lumière des évènements du « Printemps arabe », ce scénario n’en paraît que plus crédible.
Ses personnages sont fouillés, même si pour moi il manque un petit quelque chose pour les rendre attachants. L’enquête est lente, on progresse pas à pas, et c’est un peu dommage car il y a des longueurs, il manque un peu de dynamisme pour que ce thriller soit un peu plus palpitant, car malgré une très bonne intrigue, l’ensemble reste un peu plat faute de rythme.
Néanmoins, Après les hommes reste un très bon roman, avec une intrigue ô combien réaliste, et des personnages solides.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire