Dynasties, Tome 5 : Un éclat flamboyant d’Ilona Andrews



Dynasties,
Tome 5 : Un éclat flamboyant
de Ilona Andrews

Éditions J'ai lu

Sortie le 18 janvier 2023
Format broché / 416 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Catalina Baylor est issue d'une famille puissante qui gère une société de détectives privés. La renommée de la jeune femme, qui possède des dons extraordinaires, est telle qu'on lui propose un nouvel emploi d'importance consistant à contrôler toutes les violations de lois magiques de l'État du Texas.Un projet des plus intéressants. Or, ce genre de travail induit bien des risques... Pourtant, elle accepte en dépit du danger qui, désormais, les menace, elle et ses proches. Et la maison Baylor est en effet bientôt attaquée par d'horribles créatures. Catalina n'a alors d'autre choix que de demander l'aide du ténébreux Alessandro Sagredo...

L'avis de Jm-Les-Livres : 


Cette série est vraiment géniale ! On y trouve de l’action, une touche de romance, des personnages attachants ou parfaitement détestables. Elle fait partie de ces séries (avec Mercy Thompson) que je pourrais lire pendant des années sans me lasser. Surtout qu’il y aurait de quoi faire avec tous les membres de la famille Baylor et leurs amis.

Déjà, revenons à ce tome. On retrouve Catalina plusieurs mois après les événements précédents. Alessandro est parti sans un regard en arrière et la jeune femme a dû recoller les morceaux de son cœur et continuer son travail, à savoir, protéger sa maison coûte que coûte et œuvrer dans l’ombre pour le mystérieux Linus. Le personnage a beaucoup évolué pendant ces quelques mois, elle s’est encore affirmée et est aussi devenue plus dure. Les missions qu’elle a remplies, tout comme les rendez-vous avec son horrible grand-mère, y sont pour beaucoup dans ce changement de personnalité. Catalina part quand même de loin : elle a été plutôt cachée durant la majeure partie de sa vie à cause de ses pouvoirs et aujourd’hui, elle se doit d’être en pleine lumière et d’avoir l’air puissante. C’est impératif quand on nage parmi les requins.

Du côté de la nouvelle mission qui nous concerne ici, c’est un peu une suite de la découverte faite dans le tome précédent. Le sérum Osiris est toujours en circulation et cela pourrait entraîner de gros problèmes. On dirait d’ailleurs que c’est souvent la famille Baylor qui se retrouve à régler ce genre de situations. Ce tome m’a rappelé le premier de la série puisque les personnages retournent dans la Fosse. J’ai repensé avec nostalgie à l’époque où Rogan faisait s’effondrer des immeubles sur la tête de gros durs à cuire. C’était le bon vieux temps. D’ailleurs, dans ce tome, l’attitude de Catalina m’a aussi fait penser à Nevada. Elles sont différentes, surtout à cause de leurs pouvoirs et de leur passé (en tout cas, par rapport à la façon dont elles l’ont vécu), mais elles sont toutes les deux décidées à protéger la famille Baylor et à aller au bout de leur mission. Ils ont tous été coulés dans le même moule dans cette famille. C’est d’ailleurs un plaisir de croiser tous les autres et de voir qu’ils continuent à évoluer. Mention spéciale à Léon qui pourrait devenir un super personnage. “Bonjour, je voudrais commander un ou dix livres sur Leon Baylor s’il vous plaît.”

Je pourrais vous parler pendant des heures de cette série, de ces personnages merveilleux et des intrigues toujours aussi passionnantes que nous écrit le couple Ilona Andrews. Mais nous n’avons pas le temps donc pour faire simple : si vous aimez l'Urban fantasy de qualité avec de l’action, une intrigue bien ficelée et des personnages fantastiques, lisez cette série ! Et dire qu’il va falloir attendre avril avant d’avoir la fin (de cet arc, pas de la série, hein ?) ! Dépression sur nous, pauvres lecteurs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine