Tourmentes, Tome 2 : Coeurs au large de Darlene Marshall



Tourmentes
Tome 2 : Coeurs au large

de Darlene Marshall

Éditions J'ai lu

Sortie le 4 novembre 2020
Format poche / 416 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Chirurgien de marine, le Dr Alexander Murray est un homme taciturne et pragmatique. A bord du Magpie qui vient de quitter la Jamaïque, il est le seul à ne pas s'extasier devant la beauté de Mlle Daphné Farnham, dont la futilité l'horripile. Malheureusement, le capitaine l'a désigné pour veiller sur la jeune évaporée ! Un calvaire qui, il l'espère, ne durera que le temps de la traversée... Un soir, une tempête se déchaîne, et le bateau fait naufrage. Coincé sur une île déserte avec sa protégée, Alexander va découvrir que, contrairement à ce qu'il pensait, il n'est pas du tout immunisé contre ses charmes...


L'avis de Jm-Les-Livres :

Dans ce second tome, nous retrouvons l’un des personnages secondaires du livre précédent, le docteur Murray, un Écossais taciturne et bourru. Maintenant qu’il a quitté la Royal Navy, Alexander Murray est en route vers l’Angleterre dans le but de poursuivre sa carrière de médecin à terre et de se trouver une épouse. En attendant d’atteindre son nouvel objectif, il a comme compagnon de voyage Mlle Daphné Farnham et son chaperon. Contrairement aux membres d’équipage, Alexander n’est pas sous le charme de la jeune femme, et il fait même tout ce qu’il peut pour l’éviter. Quand les circonstances vont le mettre à son tour dans la position de chaperon, il se retrouve à la côtoyer plus qu’il ne le voudrait.

J’aime vraiment beaucoup les personnages de Darlene Marshall et surtout leur personnalité. J’en ai rarement, voire jamais, vu de semblables en romance. Alexander est le scientifique poussé à l’extrême, qui laisse de côté tout ce qui a trait aux sentiments. Il a donc beaucoup de mal à comprendre Daphné, si joyeuse et évaporée, et il lui répète à plusieurs reprises qu’elle n’est pas utile si elle se contente juste d’être jolie. Mais, même s’il fait tout pour laisser ses sentiments de côté, il ne peut pas lutter contre cette chose étrange qu’on appelle le désir. Surtout que Daphné a un côté naïf très attachant. 
J’ai été ravie de découvrir que l’héroïne était exactement ce qu’elle semblait être : une jeune idiote plus préoccupée par ses tenues que par autre chose. Je sais, ça peut paraître bizarre, mais j’ai aimé qu’elle ne soit pas manipulatrice, ou qu’elle n’ait pas un plan pour berner tout le monde. Elle ressemble exactement à l’image qu’on a d’elle : une jeune femme à qui on a appris à être jolie et à ne pas faire de vagues. Sauf qu’il y a quand même une petite étincelle de rébellion en elle, qui va la pousser à se rendre “utile” auprès du charmant docteur Murray. Ce voyage de retour va permettre aux deux héros d’en découvrir plus sur eux-mêmes et donner lieu à des échanges vraiment drôles et mignons par moments. Ajoutez à tout ça un pirate, des voyages en mer, un enlèvement et un docteur Murray vraiment, vraiment trop craquant pour un vieux bonhomme de... trente-cinq ans.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine