Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 9 juillet 2020

Déjà dead, Tome 1 de Kathy Reichs



Déjà dead
Tome 1
de Kathy Reichs

Éditions Pocket

Sortie le 18 janvier 2012
Format poche / 552 pages / 7,95 €


Présentation de l'éditeur :

A Montréal, sur la table de dissection du laboratoire de médecine légale de la police provinciale, arrive un cadavre découvert dans l'ancien par du Grand Séminaire. Le docteur Temperance Brennan est chargé d'autopsier ce qu'il reste d'une femme découpée en morceaux. Son expertise va l'amener en première ligne de l'enquête, seule, en butte à l'hostilité de son collègue policier et face à l'assassin qui collectionne les victimes féminines... Cinq femmes sont déjà mortes. Sera-t-elle la prochaine?

Avis de Cassiopée : 

Grande fan de la série Bones, j'ai voulu découvrir les livres dont est tirée la série télévisée. Il y a très peu de similitudes entre les deux. Les seuls points communs sont le nom de l'héroïne et son emploi. Tout le reste est différent.

On suit donc Temperance Brennan, anthropologiste judiciaire, qui travaille à Montréal au Canada, 40 ans, fraîchement divorcée, ayant une fille à l'université. Appelée sur un site pour déterminer si les restes découverts sont humains ou animaux, ce sera pour elle le début d'une traque d'un serial killer particulièrement tordu et pervers.

J'ai eu quelques difficultés à apprécier ma lecture. Si le début du roman commence bien, avec pas mal de suspens et de questions, la suite se révèle plutôt absurde. Tempérance, dans sa quête du tueur en série, se met dans des situations très dangereuses et complètement dingues. L'auteur essaie vaguement d'expliquer son comportement vers la fin du bouquin, mais cela n'est pas très convainquant. Il est vrai que le roman est écrit au début des années 90, les gens étaient moins méfiants, mais quand même ! Elle a des gros soucis de communication et d'ego. Pour une femme ayant réussi dans la vie, elle ne fait pas preuve de beaucoup de réflexion avant d'agir.

Si on enlève les absurdités du personnage principal, l'intrigue en elle-même est assez intéressante et l'auteur a bien travaillé le personnage du tueur et des enquêtes autour.
De plus, on sent que l'auteur a vécu à Montréal, elle a fait un super boulot pour montrer le fonctionnement de cette ville anglo-française. On se balade dans la ville, dans les différents quartiers et différents points d'intérêts. Elle utilise plein d'expression canadiennes, c'est très amusant. C'est un vrai voyage au Canada.

Je ne continuerai pas la saga littéraire car je ne sais pas si elle a mal vieilli ou si c'est mauvais, dans tous les cas je me contenterai de revoir pour la troisième fois la série télévisée.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire