Les Vampires de Chicago, Tome 8 : On ne mord que deux fois de Chloe Neill



Les Vampires de Chicago
Tome 8 : On ne mord que deux fois

de Chloe Neill

Éditions Milady

Sortie le 18 avril 2014
Format poche / 432 pages / 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Vampires dans la tourmente...   
Merit et son Maître, Ethan Sullivan, ont risqué leur vie à de multiples reprises pour sauver leur ville. Malheureusement, l’amour qu’ils lui portent n’est pas toujours réciproque. Des émeutes anticrocs éclatent un peu partout. Les agitateurs les plus virulents appartiennent à un groupuscule haineux fermement déterminé à débarrasser la Ville des vents de ses citoyens buveurs de sang. Merit et ses alliés doivent découvrir qui se trouve derrière ces attaques et s’il existe un moyen de mettre un terme à ces violences. La bataille de Chicago ne fait que commencer…  


Avis de Cassiopée :

On retrouve Merit et Ethan au lendemain de leur scission avec le Présidium, malheureusement, s'ils pensaient avoir un peu de tranquillité, ils se trompaient. Des manifestations anti-vampires se multiplient en ville, causant de nombreux dégâts.

Encore une fois, Chloé Neill nous offre un tome palpitant et riche en rebondissements. L'enquête est prenante et les révélations finales effrayantes !

Comme d'habitude, la maison Cadogan devra affronter différents problèmes de front et quand un souci semble réglé, un nouveau surgit, bien plus embêtant et dangereux.

Les relations entre les personnages évoluent encore et c'est toujours aussi intéressant de voir les dégâts des choix de chacun sur une amitié ou une liaison amoureuse et quelles sont les difficultés rencontrées pour essayer de reconstruire ce qui a été détruit. Ainsi, cet opus est très important pour la relation Merit-Mallory et pose des bases pour la suite. Toutefois, la relation Merit-Ethan n'est pas en reste, on sent que de nombreuses choses se précisent pour ce couple adorable.

La fin est particulièrement terrible et promet beaucoup de choses pour la suite ! Vivement le tome 9 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine