Un héros pour Noël de Lisa Kleypas, Kinley MacGregor, Julia Quinn



Un héros pour Noël
de Lisa Kleypas, Kinley MacGregor, Julia Quinn 

Éditions J'ai lu

Sortie le 5 octobre 2022
Format poche / 320 pages / 8,00 €


Présentation de l'éditeur :

À l'occasion de Noël, trois auteures emblématiques de la romance nous offrent une séduisante variation sur le thème du héros. 
Laissez-vous charmer par les aventures sentimentales d'un célibataire endurci pris à son propre piège, contées par Julia Quinn. 
Abandonnez-vous dans les bras d'un ténébreux médecin aussi singulier qu'ensorcelant, dépeint par Lisa Kleypas. 
Partez sur les traces de ce chevalier, issu de l'imagination de Kinley MacGregor, qui écrit des lettres d'amour enflammées à une inconnue en se faisant passer pour un autre. 
En leur compagnie, passez de très bonnes fêtes !

L'avis de Jm-Les-Livres : 

J’ai beaucoup aimé les trois nouvelles de ce recueil. Attention toutefois, ne vous fiez pas au titre, il n’y a aucun rapport avec Noël, ni avec un héros d’ailleurs.

Je ne suis pas fan de toutes les publications de Julia Quinn, mais j’ai vraiment apprécié la nouvelle Les deux sœurs. Lydia Thornton est fiancée à Edward Blydon, Lord Burwick, sauf qu’elle est amoureuse de Rupert Marchbanks et qu’elle a décidé de s’enfuir avec lui. Pour ce faire, elle compte sur l’aide de sa jeune sœur Charlotte pour détourner l’attention de son fiancé. Même si Charlotte est contre mentir à quelqu’un, elle est prête à aider sa sœur pour qu’elle trouve le bonheur. Elle ne s’attendait probablement pas à ce qu'Edward Blydon soit aussi charmant et drôle. On retrouve ici les échanges amusants et pleins d’esprit qu’affectionne Julia Quinn. Les deux personnages principaux sont attachants et, bien que ce soit une nouvelle, l’auteure nous offre une romance bien construite et aboutie.

S’il y a une auteure de romance historique que j’adore, c’est bien Lisa Kleypas. Pour ceux qui ont pu lire sa duologie Gamblers et notamment le tome La loterie de l’amour, vous serez ravis de retrouver les personnages principaux dans cette nouvelle. Ce sont les parents de l’héroïne, Lydia Craven. Contrairement à ses parents, Lydia ne souhaite pas faire un mariage d’amour. Elle se fiance donc avec son ami Robert, Lord Wray, qui la laissera poursuivre ses recherches en mathématiques et en sciences. Ce mariage lui permettra aussi de laisser de côté ces étranges sentiments que font naître en elle le docteur Jake Linley, l’arrogant personnage qu’elle déteste autant qu’il ne l’attire. Pour le coup, cette nouvelle m’a parue trop courte (78 pages), j’en aurais aimé un peu plus tellement c’était génial. On s’attache facilement aux personnages. Franchement, il y avait de quoi faire un vrai livre avec Lydia et Jake, et même toute une série avec les frères et sœurs de la jeune femme. Et voir Derek en papa poule, c’était juste génial.

La troisième nouvelle est de Kinley MacGregor, auteure de la série de romance paranormale Le cercle des immortels sous le nom de Sherrilyn Kenyon. Ce court texte de 98 pages suit un personnage secondaire de la série de romance historique Les MacAllister. Nous sommes donc là dans une époque plus médiévale avec des chevaliers participant à des tournois. J’ai moins apprécié ma lecture, l’ambiance étant moins plaisante et les personnages de Simon et Kenna moins attachants. Si vous avez aimé la série Les MacAllister, vous devriez apprécier votre lecture.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine