Des échos de sang et de crocs de Phoenix Pharell



Des échos de sang et de crocs
de Phoenix Pharell

Éditions Bookmark

Sortie le 21 novembre 2022
Format broché / 488 pages / 23 €


Présentation de l'éditeur :

« J’implore ta pitié, Toi, l’unique que j’aime… du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé. »

Vivre dans un gouffre, je connais bien ça. Mon père m’y a constamment jeté. Je n’étais jamais assez bien, jamais assez, tout simplement. Et puis, l’obscurité est une vieille amie. Il m’y a souvent plongé. Je suis trop tendre, je suis sa honte.

« Pourquoi n’es-tu pas doué comme Anastase pour abattre ces maudits Loups ? »

Quelques coups pour me motiver, quelques blessures émotionnelles pour me contrôler. Les Loups et les Chasseurs, ça ne se mélange pas. C’est comme aimer un homme, ça ne se fait pas. Mais maman sait que je n’ai jamais été très obéissant.

Les enfants subissant la violence deviennent-ils fatalement des monstres ?


L'avis de Tsuki :


La quatrième de couverture m’a beaucoup intriguée et je dois avouer qu’après la lecture du roman, je ne m’attendais pas du tout à cela. J’ai beaucoup aimé cette lecture, elle est vraiment différente de ce dont j’ai l’habitude. Le fait de sortir de ma zone de confort aurait pu me mettre mal à l’aise, mais comme j’ai retrouvé des thèmes connus, tels que les métamorphes et leur univers, cela m’a permis de me raccrocher à quelque chose et je me suis laissée embarquer par cet univers sombre, empli de violence, mais pas seulement.

Mikhaïl est hanté par son passé, il a tout quitté avec son ami d’enfance, Anastase, pour commencer une nouvelle vie, loin de tout ce qu’ils ont pu connaître, loin de la violence au milieu de laquelle ils ont grandi. En devenant étudiant aux États-Unis, il pensait mener une vie normale et paisible avec Anastase, se faire de nouveaux amis, même si cela est très compliqué pour lui. Mais les souvenirs de son passé le hantent et refont surface de plus en plus souvent, menaçant de le submerger à chaque instant. Les événements tragiques se déroulant aux alentours de la ville ne l’aident pas non plus à rester serein. Des meurtres sauvages sont perpétrés et il va finir par se demander si son père n’est pas derrière tout ça, pour le ramener et finir de lui gâcher la vie…

C’est très compliqué de parler de ce roman, il est centré sur Mikhaïl, sa vie, son passé, ses souvenirs, ses sentiments pour son meilleur ami qu’il refoule jusqu’au moment où… C’est une lecture qui vous retournera le cerveau, vous pensez avoir compris de quoi il retourne, que les événements qui s’enchaînent sont logiques et que la fin, même si difficile à accepter, a un sens. Finalement, lors des deux derniers chapitres, l’autrice prend toutes vos certitudes et les balance aux ordures. C’est à ce moment-là que vous vous souvenez des indices semés au fil des chapitres, surtout vers la fin, et que vous vous dites que cette femme est un génie !

En bref, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman, vous passerez par tout un panel de… plein de choses. C’est un roman qui ne laissera personne de marbre, il est parfois difficile de se repérer au milieu des souvenirs de Mikhaïl et de sa réalité, mais une fois la dernière page lue, soit vous vénérez Phoenix Pharell, soit vous renoncez à lire un autre de ses titres. Je pense que pour ce type de livre, c’est tout ou rien. Pour moi cette autrice est un génie !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine