Un chat, deux sapins et beaucoup de complications de Myrtille Bastard



Un chat, deux sapins et beaucoup de complications !
de Bastard

Éditions Alter real

Sortie le 30 octobre 2022
Format broché / 293 pages / 20 €


Présentation de l'éditeur :

Bri, la trentaine, cumule les galères. Elle peine à faire décoller sa carrière de traductrice, son fils a des problèmes à l'école et lui cache des choses, et en plus, son chat Jarvis adoré, ne cesse de découcher sans raison apparente. Le comble ? Un soir, il revient avec un collier autour du cou ! Raul a des raisons de s'inquiéter : il gère un gros dossier compliqué, et surtout, son adolescent de fils va venir vivre avec lui pendant quelques mois. Mais comment renouer avec lui après la distance qui s'est instaurée entre eux depuis son divorce ? Heureusement, il a une botte secrète : le chat Bob, qui est apparu un jour et qu'il a fini par adopter. Il lui a même offert un collier... Et si un banal collier et l'intervention d'un chat facétieux, pouvait tout changer ? Avertissement : ce roman parle de deux âmes seules, d'un félin trop gourmand, de messages noués à un collier, d'un coup d'un soir, voire de plusieurs soirs, d'amour... Et de Noël !

L'avis de Tsuki :


La période d’Halloween touche à sa fin, place aux romances de Noël ! Même si, finalement, celle-ci peut se lire n’importe quand dans l’année. Elle ne traite pas particulièrement des fêtes de fin d’année, mais plutôt des derniers mois de l’année en général.

Commençons par les choses, ou plutôt la chose qui fâche. Si j’ai vraiment adoré ma lecture, j’ai passé un excellent moment, il y a néanmoins un petit quelque chose qui m’a chiffonné vers la fin du roman. L’autrice à fait le choix de la double narration, souvent Bri, parfois Raul, et si j’aime cette façon de passer de l’un à l’autre, il y a un certain passage où j’aurai aimé que l’on s’en tienne à Bri. On ne va pas se le cacher, le roman contient des scènes très sexy, bien écrites, jamais vulgaires jusqu’au moment où c’est Raul qui raconte. J’avoue que là, le langage utilisé m’a dérangé, mettez ça sur le compte de ma naïveté ou de mon désir de romantisme, néanmoins quand vous adorez une lecture et que d’un coup on franchit ce cap, je trouve cela dommage. Je conçois qu’il soit compliqué de se mettre dans la tête d’une personne du sexe opposé, mais pourquoi les mots deviennent-ils crus et vulgaires pour ce type de scène alors qu’avant non ? Voilà, c’est le seul point qui m’a “dérangée” sans non plus être rédhibitoire, ce n’est pas ce que je vais retenir de l’ensemble.

Ceci dit, passons aux choses sérieuses, j’ai aimé le contexte, les personnages dans la trentaine (bien avancée), avec un passé, un deuil pour l’une, un divorce pour l’autre. Ils ont des enfants, un passif, des failles, des peurs et tout cela rend la lecture de ce roman fascinante, très prenante et très juste. Je tire mon chapeau (non je n’en porte pas et alors ?!) à l’autrice pour avoir créé cette histoire pleine d'émotions et d’humour. On se laisse attendrir par les personnages, leur histoire, on aime avec eux, on ressent ce qu’ils ressentent (enfin pas tout non plus).
On peut dire qu’il y a trois histoires en une et c’est un pur bonheur de savoir que le lecteur connaît le fin mot, mais que les personnages sont complètement hors de tout cela. Ces croisements d’histoires mènent à des quiproquos très drôles qui ne laisseront pas le lecteur indifférent. Ces situations conduisent à des révélations, les personnages ouvrent leur cœur et leur vie à un étranger (enfin…), pensant que cela prendra fin à une date butoir, ils se lancent dans une aventure en pensant n’avoir aucune attache, aucune contrainte et pourtant la vie en décidera autrement.

En bref, Un chat, deux sapins et beaucoup de complications est un roman comme je les aime, avec beaucoup de douceur, de tendresse, de justesse et de moments sexys. De l’humour, de l’amour et de l’amitié, que demander de plus pour une romance de Noël ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine