Bone Season Tome 2 : L'Ordre des Mimes de Samantha Shannon



Bone Season,
Tome 2 : L'ordre des mimes
de Samantha Shannon

Éditions J'ao lu

Sortie le 14 septembre 2022
Format poche / 608 pages / 9,40 €


Présentation de l'éditeur :

Paige s'est échappée de la colonie pénitentiaire de Sheol I, mais ses problèmes ne font que commencer, car elle est désormais la personne la plus recherchée de Londres. La marcherêve a pourtant des révélations à faire devant l'assemblée des Anormaux. Et cela n'est pas du goût de tous, y compris au sein de la communauté des clairvoyants, ébranlée par de profondes dissensions. Paige doit absolument continuer à se cacher, des Sept-Cadrans à Westminster en passant par les catacombes secrètes de Camden, jusqu'à ce que le sort du monde souterrain puisse être décidé.

L'avis de Vania :

Deuxième tome de la saga Bone Season de Samantha Shannon, j’avais hâte de découvrir la suite du premier tome que j’avais adoré. Celui-ci, contre toute attente, a dépassé toutes mes espérances. À mes yeux, il est bien au-dessus du premier sur bien des aspects. On retrouve donc Paige Mahoney, la célèbre marcherêve de la pègre, qui vient de réussir à s’échapper de la colonie pénitentiaire Sheol I, laquelle regroupait un tas de clairvoyants triés sur le volet dans le but de les assujettir. Paige, toutefois, parvient à déjouer les plans machiavéliques des rephaims, des créatures aux pouvoirs étranges, et à fuir avec un petit groupe de rescapés. C’est en pleine évasion qu’on la retrouve au début de ce deuxième tome, tentant de survivre aux derniers obstacles sur son chemin.

Heureusement, les sept sceaux de la pègre, ce clan dont elle fait partie et qu’elle a toujours appelé sa « famille », sont venus l’aider, et elle peut même compter sur le soutien de son maître ; le très redouté Seigneur-Mime du quartier I-4 : Le Dompteur Blanc. Néanmoins, une fois rentrée, Paige se rend compte qu’elle a changé. Ces mois à tenter de survivre, à se battre pour renverser une puissance supérieure, ont également servi à lui ouvrir les yeux sur de nombreux secrets de Scion. La pègre pouvait bien avoir ses propres règles et son propre Seigneur de l’Ombre, il n’en reste pas moins que Scion s’est associé aux rephaims, et que face à une telle force de frappe, Paige sait d’avance qu’ils n’auront aucune chance. Sauf si tous les clans de clairvoyants cessent leurs petites querelles intestines et prennent la mesure du grand danger qui les guette.

Malheureusement, personne ne prête attention aux discours de Paige, à part Nick, son meilleur ami. Et à deux, impossible de se faire entendre face à des milliers de hors-la-loi toujours décidés à rester dans leur routine.

Ce tome se concentre sur le monde des clans. Les ordres, chacun constitué d’un Seigneur-Mime ou d’une Reine-Mime, avec son Malonet ou sa Malonette… Des groupes de clairvoyants féroces rivalisant de force grâce à des dons extraordinaires… Dans la pègre, c’est la loi de la jungle. On se tire dans les pattes à tous les coins de rue, les complots sont monnaie courante, on doit se méfier de son propre voisin, et affiner son don chaque jour pour être plus fort que son adversaire en cas d’embuscade. Voilà pourquoi ce tome a été un coup de cœur pour moi, car contrairement au premier où on ne se base essentiellement que sur la captivité de Paige chez les Rephaïm et sa relation naissante avec Arcturus, ici, l’auteure exploite la finesse et l’intelligence de malfrats, obligés de s’en remettre à eux-même pour survivre dans un monde sans pitié. Il n’y a pas de temps morts, les complots s’entremêlent, on ne sait jamais vraiment à qui se fier, et on se retrouve, aux côté de Paige, à se battre sur tous les fronts : convaincre son Seigneur-Mime que la pègre est en danger, éviter les autorités qui se sont mises à sa recherche, cacher ses talents et son aura pour ne pas être retrouvée des rephaims, et le tout, en avançant dans un flou total.

J’ai  admiré encore une fois la ténacité et le caractère fort de l’héroïne qui non seulement réussit à me surprendre par son ingéniosité, mais qui ne tombe jamais dans la niaiserie où le découragement. Une pépite, ce livre, et je me lance dans la suite sans plus tarder.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine