Comment bien rater son mariage à Noël de Lucie Castel



Comment bien rater son mariage à Noel
de Lucie Castel

Éditions Charleston

Sortie le 19 octobre 2021
Format broché / 288 pages / 8,50 €


Présentation de l'éditeur :

Si Scarlett a choisi de se marier à Londres, à Noël, c’est parce qu’elle adore la neige et qu’elle est tombée amoureuse de l’Angleterre autant que des yeux noirs de son prince charmant britannique. Leur histoire n’a pas commencé sous les meilleurs auspices, et la demande en mariage le genou dans la neige, à côté d’une vache suicidaire, n’était pas des plus romantique. Mais maintenant, à une semaine du mariage, il ne peut plus rien arriver, n’est-ce pas ?

Pourtant, il suffit d’un grain – ou, en l’occurrence, un strass de string à paillettes – dans l’engrenage pour que les catastrophes s’enchaînent… Eau contaminée, traiteur et fleuriste fermés, échange de pièces montées… Scarlett et William ne sont pas au bout de leurs peines ! Et c’est sans compter leurs familles respectives qui auront bien du mal à cohabiter… La magie de Noël pourra-t-elle sauver le plus beau jour de leur vie ?

L'avis de Tsuki :

J’avais vraiment apprécié la rencontre entre Scarlett et William dans Pas si simple, lu il y a quelques années maintenant, j’étais donc curieuse de découvrir cette suite. Si je n’ai pas été totalement déçue, on ne peut pas non plus dire que je sois particulièrement convaincue.

La force du premier tome, si on peut l’appeler ainsi, était ses personnages, une panoplie de protagonistes loufoques qui apportaient tous une note intéressante au roman, empli d’humour et de tendresse. Dans cette suite, nous retrouvons les mêmes personnages, mais leurs réactions, leurs actions m’ont eu l’air d’être surjouées. Le roman n’est qu’une suite de mésaventures, de boulettes et de manques de chance inouïe qui force le rocambolesque à en devenir quasi ridicule. Entendons-nous bien, je n’ai pas passé un mauvais moment avec cette lecture, mais j’ai passé mon temps à lever les yeux au ciel en me demandant “Et après qu’est-ce qui va encore bien pouvoir leur arriver ?!”.

Je retiens néanmoins quelques points positifs, à savoir l’humour caustique et pince sans rire qui m’a fait sourire. Et le personnage de Méli, la jeune sœur de Scarlett, pour laquelle j’ai une affection toute particulière sans trop me l’expliquer. Je la trouve vraiment touchante et on ne veut qu’une chose, qu’elle soit heureuse.

En bref, une suite que j’aurai peut-être mieux fait de m’abstenir de lire et ainsi rester sur l’histoire de Scarlett et William comme je l’ai découverte dans Pas si simple. J' ai passé un moment assez agréable, certaines scènes sont drôles et touchantes, néanmoins je trouve que cette suite de scènes était trop rocambolesque pour moi. Peut-être lirai-je d’autres titres de l’auteure dans un autre registre pour me faire une idée plus étendue de son travail, autre que la romance.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine