Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 6 juillet 2021

Kit Davenport, Tome 1 : La vengeance du renard de Tate James



Kit Davenport, 
Tome 1 : La vengeance du renard
de Tate James

Éditions Bookmark

Sortie le 28 juin 2021
Format broché / 392 pages / 19 €



Présentation de l'éditeur :

Quand une voleuse à la renommée internationale doit faire équipe avec cinq hommes sexy, sa vie prend un tournant pour le moins inattendu. Mon désir de vengeance est tellement fort que je peux presque en sentir le goût sur ma langue. C'est tout ce que j'ai toujours voulu. Alors, j'ai fait ce que n'importe quelle orpheline adoptée par un homme fortuné et inscrite en école privée ferait : je me suis créé une identité secrète et je suis devenue une voleuse à la renommée internationale connue sous le nom de la Renarde. Personne ne sait qui je suis. Personne ne peut m'attraper. Du moins, c'est ce que je pensais... Mais je possède quelque chose qu'ils désirent. Des capacités... spéciales. Et croyez-moi, ces compétences sont aussi convoitées que dangereuses. Maintenant, je ne sais plus à qui accorder ma confiance ni où aller. Le danger me guette à chaque coin de rue tandis que j'essaie de lever le voile sur mon passé et mes origines. Ma seule chance de survie est de m'allier à cette drôle d'équipe... à moins que je ne sois sur le point de commettre la plus grosse erreur de ma vie. L'avenir nous le dira. Je m'appelle Kit Davenport, et ce n'est que le début. Attention : ce roman contient une héroïne badass et plusieurs hommes sexy (pourquoi choisir ?), de la violence et de la grossièreté. #Vengeance #BadAss #HaremInversé


L'avis de Tsuki :

Si je vous dis que j’ai voulu lire ce roman parce qu’il y avait un renard sur la couverture et dans le titre ? Oui je sais, c’est assez puéril et légèrement “dangereux” mais finalement, je n’ai pas été déçue. C’est un premier tome plutôt bien écrit avec beaucoup d’action, de l’humour, parfois “too much” dans le caractère des personnages ou l’évolution de l’histoire. Les ficelles ressemblent davantage à des cordes, mais c’est un texte qui se lit très bien et joue son rôle de divertissement à merveille. Le côté paranormal est assez minimaliste dans ce premier tome, on apprend plus à connaître les personnages et leur personnalité et, c’est plaisant.

J’ai cru que j’allais avoir du mal avec l’héroïne, de par son jeune âge, 18 ans, mais ça passe plutôt bien. Et en même temps, je n’ai pas eu l’impression qu’elle se comportait comme une jeune femme de cet âge. Si l’auteure l’avait vieillie, ça aurait été la même chose à mon sens, voire même, cela aurait été mieux avec le côté harem inversé. Parlons-en d’ailleurs, de cela. Quand j’ai vu le hashtag sur la quatrième de couverture, j’ai eu peur, n’ayant jamais lu de roman abordant le sujet (Anita Blake ne compte pas, je sautais les chapitres…). Peut-être avais-je des a priori, mais la chose est bien passée, il n’y a rien de malsain, le tout étant évoqué avec le consentement, la compréhension et l’acceptation de chacun donc, ça ne m’a pas dérangée. Après tout, qui sommes-nous pour blâmer Kit de ne pas réussir à choisir entre ces cinq hommes sexy, attachants et aux petits soins pour elle (enfin presque tous)...

En bref, c’est un premier acte, parfois cliché, notamment sur les méchants de l’histoire, qui ne nous apprend pas grand-chose sur les pouvoirs de Kit ou l’univers paranormal, mais qui présente de nombreux personnages attachants et divertissants. L’action est très présente, l’émotion aussi, le roman se lit vite et nous permet de nous évader, cela fait le job que l’on attend, que demander de plus ? Le tout donne envie de connaître la suite des aventures de Kit et de l’équipe d’Oméga.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire