Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 9 avril 2020

Jolis jolis monstres de Julien Dufresne-Lamy


Jolis jolis monstres 
de Julien Dufresne-Lamy

Éditions Belfond

Sortie le 22 août 2019
Format broché / 416 pages / 18,90 €


Présentation de l'éditeur :

"Je m'appelle James et je suis exquise..."
Découvrez le grand roman des drag-queens.
Certains disent qu'on est des monstres, des fous à électrocuter.
Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme.
Les plus jolis monstres du monde.

Au début des années sida, James est l'une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l'amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand trente ans plus tard il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l'humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.

Sur trois décennies, Jolis jolis monstres aborde avec finesse et fantaisie la culture drag, le voguing et la scène ballroom dans un grand théâtre du genre et de l'identité. Au cœur d'une Amérique toujours plus fermée et idéologique, ce roman tendre mais bruyant est une ode à la beauté, à la fête et à la différence. Une prise de parole essentielle.
Grand Prix des Blogueurs 2019
Prix Millepages

L'avis d'Idrilirith :

Alors ce livre c’est une pépite ! Un gros coup de cœur ! 

J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur lors d’une soirée apéro-présentation d’ouvrage à ma librairie. Ce moment d’échange m’a permis de comprendre tout le travail de recherche réalisé par Julien Dufresne-Lamy, d’apprivoiser certains termes utilisés mais aussi de discuter avec Veronika Von Lear qui est Drag Queen. J’étais curieuse de ce roman, de cet univers. 

Le livre nous embarque dans la vie de Lady Prudence. Ses souvenirs nous font voyager des années 1980 à aujourd’hui. On y découvre l’évolution de la société, la mode et, l’arrivée du Sida. C’est une plongée dans l’univers des Housse et des Ball avec leurs règles et leur organisation avec les Mothers, Fathers et Childrens. Les termes auraient dû être en anglais, puisque usités ainsi dans le milieu Drag (merci Veronika pour l’explication) mais l’auteur a dû faire des concessions pour la publication dont la francisation de ces termes. 

Les personnages que l’on découvre ont réellement existé ou existent toujours pour certains : Venus Xtravaganza, RuPaul, Angie Xtravaganza… On découvre leur vie, leurs peurs, leurs passions. 

Victor raconte sa vie à Lady Prudence, Lady Prudence raconte sa vie à Victor, et eux nous racontent la vie de l’autre. Cette lecture miroir est fascinante. L’écriture de l’auteur est fluide, j’ai vu sous les mots le New York des années 80 et 90 prendre vie. J’ai embarqué avec eux dans leur univers, à tel point, qu’après ma lecture, j’ai regardé le film documentaire cité dans le livre Paris is burning (il est trouvable en version colorisée sur Youtube mais il est en anglais). 

On a avec cet ouvrage une ode à la tolérance, à l’acceptation mais aussi un rappel de ce qu’est le Sida. Si des passages parlent de drogues, il n’en est fait pas pour autant l'apologie, c’est le constat d’une époque. 

Pendant toute ma lecture j’ai imaginé ces “jolis monstres”, et à la fin, une série de photographies de l’époque nous permet de voir qui ils/elles étaient réellement. 

N’ayez pas peur, traversez le miroir et plongez dans cet univers fascinant. Une lecture sans artifices mais avec des paillettes et des plumes plein les mots.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire