Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 16 janvier 2020

J'aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre de Stephanie Butland


J'aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre
de Stephanie Butland

Éditions Milady

Réédition le 13 novembre 2019
Format poche / 384 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Cette librairie cache bien des secrets...

Loveday préfère la compagnie des livres à celle de ses semblables. Alors qu'elle s'efforce d'oublier son enfance difficile, elle reçoit un jour trois mystérieuses livraisons de livres qui ravivent ses souvenirs. Quelqu'un dans son entourage connaît le secret de sa vie. Est-ce Archie, le patron de la librairie dans laquelle elle travaille ? Rob, l'amoureux éconduit qui ne cesse de la harceler ? Nathan, le poète-magicien qu'elle vient de rencontrer, celui qui pourrait l'aider à trouver les mots pour raconter son histoire ? Le moment semble venu pour elle d'affronter son passé et d'enfin tourner la page.


L'avis de Tsuki :

Loveday est une jeune femme au passé douloureux. Depuis qu'elle est jeune, elle a construit une sorte de muraille autour d'elle afin d'éloigner quiconque souhaiterait s'approcher un peu trop. Elle ne fait confiance à personne, refuse l'amour et l'amitié. Si certaines de ses expériences confirment sa façon de voir les choses, d'autres vont franchement lui donner tort et changer sa vie, une fois encore.

Le roman est découpé en « sections ». Comme dans une librairie, chacune d'entre elles relatent un aspect de la vie de Loveday : Poésie, pour le présent, Policier, pour le passé et Biographie pour les moments peu agréables d'un passé proche. Si j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, au fil des pages, j'ai fini par m'attacher à Loveday et à son caractère si particulier. Le récit de son passé est très intéressant, très actuel et cruel. On se prend de pitié pour elle, même si c'est tout ce qu'elle refuse, il est difficile de faire autrement malgré la colère qui prime quant à sa situation. Alors que nous tirons nos conclusions, dès que les choses se précisent, l'auteure réussit à créer un twist, et si les événements restent flous à la fin, on finit par comprendre les choix du personnage et ses réactions. Il m'est impossible de vous révéler ce dont je parle sans vous spoiler la totalité du fond de cette histoire.

Au fil des chapitres nous assistons au changement de Loveday. On peut ne pas être d'accord avec ses décisions, ses réactions, mais à travers sa plume, l'auteure ne laissera pas ses lecteurs indifférents à ce que peut dire ou faire le personnage principal. Les personnages secondaires sont très importants même s'ils restent en retrait : que ce soit Rob, l'ancien amoureux éconduit qui la harcèle, Nathan le poète-magicien trop beau pour être vrai ou Archie, le patron de la librairie d'occasion où travaille la jeune femme depuis qu'elle a 15 ans. J'ai adoré ce dernier personnage, il est très touchant et très intéressant, il est marginal, extraverti et extravagant. Il a tout fait et tout vu tout au long de sa vie, je l'ai trouvé particulièrement attachant.

En bref, un roman sympathique et actuel. Je ne sais pas s'il me restera en mémoire très longtemps, mais j'ai passé un bon moment. J'avais envie de découvrir ce qui était arrivé, ce qui arrive et ce qui allait arriver au personnage central. L'écriture est agréable et l'auteure arrive à nous surprendre à plusieurs reprises, même s'il me reste un sentiment d'inachevé. À lire à l'occasion.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire