Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 21 février 2019

Adam Nergal Darski : Confessions d'un hérétique



Adam Nergal Darski 
Confessions d'un hérétique
de Adam Nergal

Éditions Camion blanc

Sortie le 17 février 2017
Format broché / 412 pages / Prix 34,00 €



Présentation de l'éditeur :

Confessions d'un hérétique nous livre les souvenirs de Nergal, le chanteur charismatique du groupe de Metal polonais Behemoth, qui est à l'apogée de sa gloire depuis la sortie de son album The Satanist. Né à Gdynia en 1977, Adam Nergal Darski a enregistré une dizaine d'albums avant de devenir juré pour l'émission de télévision The Voice. Rédigé sous forme de réponses données aux questions inquisitrices de Krzysztof Azarewicz et de Piotr Weltrowski, deux de ses amis et associés, cet ouvrage révèle toute la complexité d'un homme aux multiples contrastes - un individu sain et sportif qui est sorti vainqueur d'un rude combat contre la leucémie, un intellectuel raffiné connu pour ses prises de position et sa musique extrême qui lui ont valu de s'attirer à maintes reprises les foudres de l’Église catholique.

L'avis d'Elaura :

Dans le petit monde de la Jet Set Dark, Adam Darski, plus communément appelé Nergal est probablement LE représentant du star système de la musique extrême. Fondateur et leader du groupe de black/death metal polonais Behemoth, Nergal (ou Ner, pour les intimes) est plutôt généreux avec son public, donnant avec plaisir des interviews dans des médias spécialisés ou posant pour les magasines people polonais. Car tout le paradoxe Darski est ici, il est connu, détesté ou au contraire adulé pour ses positions extrêmes (notamment sur le christianisme, mais pas que), pour sa musique extrême, mais aussi pour sa propension à vivre à contre-courant de ce que l'on pourrait attendre du milieu metal. Il est très actif sur son compte Instagram, partage régulièrement photos et vidéos de ses séances de sport, de ses voyages et pays favoris, de ses goûts musicaux et de ses restaurants ou hôtels préférés. Un vrai guide touristique en somme. Beaucoup crient au scandale, préférant probablement un Nergal plus sombre qui se gausse d'une église en feu (ça lui arrive de temps en temps) que de le voir pratiquer son yoga journalier. Et pourtant, Nergal fascine, provoque, énerve, mais ne laisse que rarement indifférent.

Confessions d'un hérétique est une biographie présentée sous la forme d'une longue interview, découpée en plusieurs chapitres abordant chacun des thèmes particuliers : de son enfance à Gdansk, son éducation, les débuts de Behemoth, son lien avec la religion à sa relation avec Dorota Rabczewska (Dota, une chanteuse pop polonaise), en passant par son combat contre la leucémie et sa participation au The Voice polonais, Nergal parle avec franchise, mais aussi avec pudeur de ce qu'il a vécu. Menée par deux proches de Nergal, Kryzstof Azarewicz et Piotr Weltrowski, l'interview fleuve est fort passionnante et orchestrée avec intelligence, les interviewers n'hésitant pas à pousser notre musicien dans ses retranchements, mettant en lumière ses nombreuses contradictions. Cependant, il s'exprime toujours avec verve et passion quand il s’agit de parler de sa musique, de son apostasie ou de son combat contre la maladie, qui a eu un impact profond et radical sur son mode de vie.

Que l'on aime Behemoth ou que l'on soit juste curieux du personnage, Confessions d'un hérétique est une biographie fort agréable à lire, qui nous montre un Nergal cohérent avec ses idées et qui embrasse pleinement ses contradictions. C'est un bosseur, un perfectionniste soucieux d'offrir à son public une prestation de qualité, donnant du grain à moudre et des pistes de réflexion sur certains sujets. On n'en demande pas plus, c'est déjà beaucoup.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire