Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 19 mai 2021

Meurtre avec (pré)méditation de Robert Thorogood



Meurtre avec (pré)méditation
de Robert Thorogood

Éditions J'ai lu

Sortie le 5 mai 2021
Format poche / 352 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

À la tête d’un centre de remise en forme physique et spirituelle pour riches vacanciers à Sainte-Marie, l’une des îles les mieux préservées des Caraïbes, Aslan Kennedy mène une vie de rêve.

Enfin, avant d’être assassiné…

À peine ouverte, l’enquête semble déjà résolue : au moment de sa mort, Aslan était enfermé en compagnie de cinq personnes, et l’une d’elles vient de passer aux aveux. Mais l’inspecteur-chef Richard Poole, chargé de l’affaire, n’est pas dans son assiette, et ce n’est pas qu’à cause de la chaleur. Quelque chose le chiffonne.

Dans un cadre où tout le monde ne jure que par l’ésotérisme, il va devoir puiser dans ses ressources de logique cartésienne pour démasquer le véritable meurtrier.

Avis de Lauryn :

Je ne connaissais pas du tout Robert Thorogood avant cette lecture. C’est totalement par hasard que j’ai découvert que la série Meurtres au paradis était tirée de ses livres. Et puisque j’aime la série, je me suis laissée tenter par les livres, même si ce genre de comparaison mène souvent à une déception. Ici, ce n’est pas le cas.

Il est très agréable de constater que les scénaristes de la série ont parfaitement respecté les romans, que ce soit au niveau de l’ambiance, de l’histoire ou des personnages. En commençant Meurtre avec (pré)médidation, j’ai tout de suite reconnu l’épisode qui lui correspondait, et j’ai eu le plaisir de retrouver tous les éléments dans le livre.

Comme souvent avec la série, le meurtre a lieu rapidement. Le lecteur n’a pas le temps de s’attacher à la victime, ni de connaître grand-chose de sa vie. Parfois, c’est un choix que je regrette, mais je peux aussi le comprendre car c’est au cours de l’enquête que l’on épluche la vie de cette dernière, et cela donne une autre dimension au crime. Ici, donc, un gourou est assassiné dans un espace de méditation et, immédiatement, ce crime déroute l’inspecteur Poole. Pourquoi l’assassin a-t-il commis son crime au milieu de témoins susceptibles de le dénoncer ? Pourquoi dans un lieu où on pouvait l’apercevoir en ombre chinoise de l’extérieur ? Comment a-t-il amené l’arme du crime sur place ? Bref, tout est là pour mener en bourrique le pauvre inspecteur, déjà peu fan de Sainte-Marie, de son climat et de ses habitants. Et c’est bien entendu cette situation complexe, a priori inextricable, qui met le lecteur au supplice. Car les témoins ont tous une raison valable de vouloir la mort du gourou, alors nous passons de l’un à l’autre, parfois persuadés de tenir la bonne personne, pour finalement nous apercevoir que non, impossible. Nous jetons alors notre dévolu sur un autre, pour revenir au précédent, et ainsi de suite... Et lorsqu’un deuxième meurtre est commis, l’affaire se complique diablement. Comme j’ai la fâcheuse habitude de me rappeler tous les épisodes des séries que je regarde, le plaisir était moins vif mais, grâce au talent indéniable de l’auteur, j’ai tout de même passé un excellent moment et j’ai avancé très vite dans ma lecture, impatiente de suivre le cheminement intellectuel de l’inspecteur Poole.

Côté personnages, si vous connaissez la série, vous reconnaîtrez sans difficulté chacun d’entre eux. Ils sont bien campés, décrits avec juste ce qu’il faut pour que le lecteur les apprécient ou les détestent, au choix. Poole est bien sûr le plus approfondi, mais il faut dire qu’avec son caractère impossible, il n’a pas de mal à occuper le devant de la scène. Ses collègues sont beaucoup plus “sages”.

Si vous aimez les enquêtes policières, je ne peux que vous recommander cette lecture. De mon côté, je vais m’empresser de poursuivre avec le second tome de la série.

J'ai noté quelques coquilles (des mots manquants).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire