Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 4 décembre 2020

Harry Potter à l'école des sorciers de J.K. Rowling, illustré par Minalima


Harry Potter à l'école des sorciers
de J.K. Rowling
Illustré par Minalima

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 22 octobre 2020
Format relié / 368 pages / 35 €


Présentation de l'éditeur :

Découvrez ou redécouvrez le texte intégral de J.K. Rowling avec de sublimes illustrations en couleurs et huit surprises animées : ouvrez la lettre de Poudlard, parcourez le Chemin de Traverse, faites apparaître un festin dans la Grande Salle... Vivez comme jamais auparavant l'aventure du plus célèbre des sorciers !

L'avis de Lila :

J’aime la saga Harry Potter d’amour, comme beaucoup de personnes. Je me considère comme une passionnée raisonnable : je collectionne les objets seulement lorsqu’ils me séduisent réellement et je ne me rue pas sur chaque nouvelle édition juste par principe. Je ne possède d’ailleurs que la très ancienne édition poche Folio, que je remplace progressivement par les grands albums illustrés par Jim Kay. De plus, la quasi totalité de mes possessions potteresques (livres et goodies) ne sont pas des achats, mais des cadeaux. Lorsque cette nouvelle édition illustrée par Minalima a été annoncée, je ne m’y suis donc pas vraiment intéressée. À quoi bon acheter le même livre pour la 3ème fois ? Puis j’ai vu passer des images et vidéos et… bref, j’ai sorti la carte bancaire. 

Je ne vais pas revenir sur le récit en lui-même, après un nombre incalculable de rééditions, des films et des millions d’avis sur tout ça, je n’ai rien à en dire de neuf. Je me concentrerai donc sur l’objet livre. En un mot : whaou ! La beauté de l’ouvrage est indéniable. Minalima a fait un effort remarquable, les illustrations sont belles, subtiles, détaillées, poétiques… Des simples décorations à la qualité du papier (épais et jauni), en passant par la couverture juste exceptionnelle (cartonnée, en relief et avec des dorures) et les nombreuses illustrations, c’est un sans faute. On en prend plein les yeux. Il y a un réel plaisir à se replonger dans l’intrigue, plaisir que je n’avais pas tout à fait retrouvé avec la version Jim Kay. Non pas que cet illustrateur ait fait du mauvais travail, bien au contraire, mais sa proposition a quelque chose de plus enfantin et de moins poétique qu’ici et qui me parlait moins, même si je vais poursuivre cette édition aussi. Sa version est également beaucoup plus grande et lourde, ce qui pèse un peu (littéralement) sur le plaisir de la lire. 

L’édition de Minalima est bien plus maniable malgré son épaisseur. Les illustrations pop up que l’on trouve ici et là ne m'avaient pas emballée outre mesure lorsque j’ai parcouru le livre à réception. Je les trouvais encombrantes et pas forcément indispensables. Finalement, j’ai changé d’avis lors de la lecture, j’ai vraiment apprécié de les croiser au fil des pages et de les actionner pour donner vie à un élément tout juste évoqué dans le récit. C’est un peu gadget, mais ça apporte vraiment quelque chose. Je ne vais pas m’étaler plus longuement, je dirais simplement que cette édition est magnifique, un must-have pour les fans qui vaut réellement son prix (pour une fois). Je suis impatiente de découvrir (et de posséder) la suite de cette version Minalima. C’est un énorme coup de cœur. 


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire