Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 21 mai 2021

Les sept Sœurs, Tome 4 : La Sœur à la perle de Lucinda Riley



Les sept Sœurs
Tome 4 : 
La Sœur à la perle
de Lucinda Riley

Éditions Le Livre de Poche

Sortie le 1er juillet 2020
Format poche / 768 pages / 
9,20 €


Présentation de l'éditeur :

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a ramenées des quatre coins du monde et adoptées lorsqu’elles étaient bébés, Célaéno d’Aplièse et ses sœurs reçoivent chacune pour héritage un indice qui leur permettra de percer le mystère de leurs origines. Le sien conduira CeCe jusque dans la chaleur et la poussière rouge de l’Australie. Elle y croisera le destin de Kitty McBride qui, cent ans plus tôt, a abandonné sa vie bien rangée à Édimbourg pour chercher en terre inconnue le grain d’aventure dont elle avait toujours rêvé… ainsi qu’un amour qu’elle n’avait jamais imaginé. Pour CeCe, ce vaste et sauvage continent pourrait lui offrir ce qu’elle a toujours cru impossible : un sentiment d’appartenance et un foyer...

La Sœur à la perle est le quatrième tome de la série événement Les Sept Sœurs qui a conquis 20 millions de lecteurs dans le monde. À travers ses romans au souffle unique, peuplés de personnages inoubliables, liés par les drames et l’amour, Lucinda Riley a affirmé son immense talent, créant un genre littéraire à part entière.


L'avis de Nia : 

Quatrième tome de la grande saga de Lucinda Riley, nommée Les sept sœurs, on suit cette fois la très intrigante CeCe, qui a toujours démontré une certaine fragilité sous une façade de rigidité. Après que Star, dans le tome précédent, ait pris son envol en suivant la piste de ses origines, CeCe s’est sentie délaissée. C’est donc le cœur brisé par ce qu’elle considère comme un abandon qu’on va la suivre dans sa quête d’identité. Jusque-là, mon tome préféré a été le 3, bien que tous apportent un petit quelque chose à notre lecture qui la rend addictive. Je dirais que c’est la magie de Lucinda Riley. 

CeCe ne détrône pas l’histoire de Star, à mes yeux, mais le point de vue de Cece est intéressant car différent de ses autres sœurs. On comprend enfin pourquoi elle se cachait derrière Star, pourquoi elle s’est toujours montrée si indécise… On perçoit ses doutes, ses blessures… Il me semble que c’est la sœur la plus fragile – du moins comparée aux 4 premières – et pourtant, on va la voir gagner en maturité et en assurance au fil des pages grâce, notamment, à la découverte de son histoire de famille. 

Cette dernière va nous entraîner dans un passé où les aborigènes se battaient pour avoir une place auprès des “blancs”, lorsque le commerce de perles prenait de l’essor dans un monde après-guerre. Et au sein de ce milieu patriarche, on découvre la force de Kitty McBride, qui va, quant à elle, montrer ce qu’une femme est capable de faire, et redonner confiance à CeCe, même à travers le temps passé. 

J’ai encore une fois été conquise par la plume de Lucinda Riley, et je continuerai à recommander Les Sept sœurs tout en dévorant les tomes suivants.