Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 15 mai 2021

Sorcières ! Une histoire des sorcières à travers l'art de Pauline Duclos-Grenet



Sorcières !
Une histoire des sorcières à travers l'art
de Pauline Duclos-Grenet

Éditions Seuil jeunesse

Sortie le 22 octobre 2020
Format relié / 72 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Magicienne et ensorceleuse, fine connaisseuse des pouvoirs de la nature, reine des ténèbres et du monde des morts, furie destructrice capable de menacer l'ordre du monde, suppôt de Satan... la sorcière symbolise ce qui nous échappe et nous effraie. Tour à tour belle ou laide, bienfaitrice ou maléfique, elle impressionne par son mystère, sa puissance.

De l'Antiquité à nos jours, une promenade fascinante dans le monde de l'art et de la sorcellerie.

25 chefs-d'œuvre à découvrir et à décrypter.
 
 
L'avis d'Elaura :
 
Si la sorcière a le vent en poupe à l’heure actuelle, elle n’a pas toujours eu cette image féminine et libérée qu’elle porte aujourd’hui. En effet, il fut un temps ou être traitée de sorcière était une insulte, voire une condamnation à l’exil, la solitude et parfois la mort. Le visage de la sorcière a évolué au fil des siècles et l’art a su le représenter avec justesse.

Tantôt hideuse, tantôt tentatrice, toujours objet de fantasme, la sorcière intrigue, fascine, inquiète, mais ne laisse jamais totalement indifférent.

Ce recueil met en scène l’évolution de l’image de la sorcière dans l’art avec brio. L’iconographie est riche et particulièrement bien expliquée, accessible à un public jeune.

Ainsi, de l’antiquité à l’époque contemporaine, divers artistes ont représenté la sorcière sous ses différents aspects, effrayants ou magnifiques en fonction des époques.

Un ouvrage intéressant, très bien documenté et accessible. 


vendredi 14 mai 2021

The Loop, Tome 2 : The Block de Ben Oliver


 The Loop
Tome 2 : The Block
de Ben Oliver

Éditions La Martinière Jeunesse

Sortie le 9 avril 2021
Format broché / 364 pages / 18,50 €

 
Présentation de l'éditeur :

Après s’être échappé du Loop, prison ultra-sécurisée pour adolescents, Luka a fait une découverte macabre : Happy, l’intelligence artificielle qui dirige le monde, est responsable de la diffusion d’un virus qui a décimé la population. Et manifestement, elle ne compte pas s’arrêter là.
Désormais, Luka n’a plus qu’un objectif : retrouver ses amis résistants et, avec eux, détruire Happy avant qu’elle n’étende encore son pouvoir.
Mais dans une société ultra-connectée où une intelligence artificielle peut s’immiscer dans chaque cerveau, comment être sûr que ses pensées lui appartiennent ? Et si Happy se jouait de lui dans le seul but de débusquer et détruire les derniers membres de la résistance ?
Ses amis, son courage et son amour profond de la liberté seront les seules armes de Luka. Lui suffiront-elles à déjouer les plans d’une machine devenue folle ?


L'avis de Tan :

À la fin du premier tome, Luka se retrouvait de nouveau enfermé dans une prison de haute sécurité et condamné à être drainé de toute son énergie encore et encore. Le début de The Block a donc un air de déjà-vu et reprend le rythme cyclique du Loop. Sauf que les règles ont changé. Luka ne peut plus courir pour essayer de flouer le système et se vider volontairement de son énergie. Cette fois, il est immobilisé la majorité du temps, nourri de faux rêves par Happy, l'IA qui a pris le pouvoir, pour tenter de découvrir où se cachent les résistants. En plus, le drainage est douloureux et dure 12 heures. De quoi faire passer le Loop pour une balade de santé et le Block pour une machine à rompre les corps et les esprits. Heureusement, et comme on s'en doute, sinon il n'y aurait pas d'histoire, Luka retrouve la liberté assez rapidement, et ses amis par la même occasion.

Ce second tome est toujours aussi cinématographique. D'ailleurs, certaines scènes, notamment dans la première moitié du livre, ne fonctionnent bien que si on les transpose mentalement sur petit ou grand écran. Il y a beaucoup d'action, de fusillades, de courses-poursuites, c'est extrêmement visuel. Peut-être même un peu trop, et le plaisir de lecture n'est pas toujours au rendez-vous. D'autant plus que l'histoire ne prend vraiment son envol qu'à la moitié du livre, avec l'apparition de nouveaux personnages et d'éléments qui viennent redonner du souffle à l'intrigue. Mention spéciale à Papillon, le petit drone rigolo et bavard, un peu agaçant au début, mais qui remporte le pompon du meilleur ami à la fin haut la main. C'est donc dans cette seconde partie qu'il y a le plus de révélations sur ce qui est en train de se passer dans ce monde contrôlé par une IA initialement conçue pour le bien de l'humanité. C'est aussi dans ces pages que s'exprime enfin le côté un peu fou de l'auteur qui avait donné certaines des scènes les plus marquantes du tome 1 (le tunnel, toutes celles avec les sourires).

Même s'il se dévore vite, ce tome n'est pas exempt de défauts. L'auteur a le mérite d'arriver à resituer habilement la situation et les personnages dans les premiers chapitres, mais il est toujours aussi difficile de s'attacher à certains d'entre eux à cause de leur manque de consistance ou de traits distinctifs... ou d'intérêt. Il y a aussi quelques ficelles un peu trop visibles et des indices tellement mis en évidence par l'auteur qu'on se retrouve à attendre que les personnages fassent le lien à leur tour. Il est également amusant de voir Luka dire lui-même qu'il trouve qu'il est celui qu'on libère et celui qui suit le mouvement, car, comme dans le tome 1, Luka est encore bien trop souvent passif dans l'action. L'auteur lui offre des scènes pour le mettre en valeur, mais elles ne sont pas forcément toutes très efficaces, même si elles fonctionnent sur la forme.

The Block est un peu plus faible que le premier tome (les mots de l'auteur à la fin confirment d'ailleurs que ce n'est pas qu'une impression), mais reste plaisant à lire et fait son travail : donner envie de lire le dernier tome à sa sortie. À défaut d'offrir une gamme de personnages attachants dont on veut connaître le destin à tout prix, il dépeint un monde dystopique sombre et bien construit, dirigé par une IA dont les motivations et le mode opératoire peuvent soulever quelques questions philosophiques au passage. Et si Happy avait raison ?


jeudi 13 mai 2021

La fileuse d'argent de Naomi Novik




La fileuse d'argent
de Naomi Novik

Éditions J'ai lu

Sortie le 12 mai 2021
Format poche / 544 pages / 8,90 €


Présentation de l'éditeur :

Déterminée à sauver sa famille du naufrage financier, Miryem reprend avec succès l'activité de prêteur de son père, mais elle attire rapidement l'attention du roi des Staryk, une créature effroyable qui exige d'elle l'impossible. Wanda, fille de ferme miséreuse aux prises avec un père violent et alcoolique, lutte pour sa survie et celle de ses deux frères. Et quoiqu'elle vive dans les ors du château, Irina connaît un sort à peine plus enviable : son père, le duc, entend la marier sous peu à un homme connu pour son extrême cruauté. Trois femmes, trois destins mêlés dans le blizzard surnaturel d'un hiver qui menace de geler toute vie sur son passage.


Avis de Cassiopée : 

Dans ce roman Naomi Novik nous entraîne de nouveau dans une épopée magique influencée par les contes et par la culture des pays de l’Est. Ici préparez : le plaid, la boisson chaude et une soirée de tranquillité pour dévorer ce roman délicieux. 

L’intrigue suit le destin de trois jeunes filles, de milieu, d’origine et de religion différentes. À leur façon, chacune va prendre son destin en main et va devoir affronter des terribles épreuves.

Dans le Lithvas l’hiver accable les habitants. Toujours plus long, plus rude, les habitants ne sont épargnés ni par le froid, ni par les raids des créatures de l’Hiver : les Staryks. Ces créatures, chevauchant des animaux gigantesques, sont avides d’or. Lorsqu’une jeune fille se vante de pouvoir changer l’argent en or, cela va avoir des répercussions autant sur sa vie que sur celle de son pays. 

Les personnages sont passionnants et riches. Les personnages féminins sont la vraie force du roman. Bien que subissant leur destin en tant que femme, elles arrivent à en tirer le meilleur et à en prendre un certain contrôle. Elles sont inspirantes et apportent chacune leur part au récit, tant dans leur diversité de caractère que sur les épreuves qu’elles affrontent. Rien n’est tout blanc ou tout noir, on découvre au fil des pages des personnages tout en nuances de gris. On apprend à ne pas juger sur les apparences et sur les faits, leçon que les personnages apprennent aussi. 

L’auteur aborde beaucoup de choses dans ce roman, notamment la place des habitants juifs dans la société. La discrimination qu’ils subissent, la peur constante d’un pogrom, les ghettos, la haine, l’incompréhension, c’est distillé tout au long du roman et cela fait froid dans le dos. 
C’est un roman à plusieurs lectures : le simple conte, la bataille de deux peuples humain et féérique, la haine de la religion, le combat de jeunes filles pour survivre… 

C’est une belle histoire qui transporte le lecteur dans un monde incroyable de magie et de froid. 



So What ? de Lou Marceau



So What ?
de Lou Marceau

Éditions Hugo poche

Sortie le 25 juin 2020
Format broché / 429 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Quelle meilleure façon, pour se remettre d'une rupture pénible, que de partir dans un hôtel-club, tout confort, au soleil, avec ses meilleures amies ?

Alexandra pense que cela ne peut lui faire que du bien. Il est temps qu'elle pense de nouveau à elle, qu'elle s'amuse et fasse la fête. Au diable la morosité !
Cela tombe bien, ses amies sont toutes plus drôles et déjantées les unes que les autres et dès leur arrivée dans leur petit paradis, elles repèrent un spécimen masculin tout à fait admirable.
 
Leandro, venu pour se reposer, est là incognito.

Il ne cherche pas vraiment à avoir une liaison pendant ses vacances. Alexandra encore moins.
Mais le soleil, les cocktails, les amies d'Alexandra et la persévérance du beau Brésilien... tout conspire à les rapprocher. Quel mal cela pourrait-il faire ? Ce n'est qu'un amour de vacances. Et puis, peu importe qu'il soit plus jeune qu'elle... Non ?
 
L'avis d'Elaura :
 
Alexandra a 38 ans, et sa vie vient de basculer, car son compagnon a décidé de la quitter pour une femme de 10 ans de moins qu’elle. Toutes ses années passées à côté de cet homme ont énormément entaché sa confiance à tel point qu’elle se sent vieille et moche. Or, s’il est une vérité, c’est que l’âge n’est en rien un gage de charme et de sex-appeal. Même à presque 40 ans, on peut faire encore de belles rencontres, s’amuser avec ses meilleures amies et faire craquer un bel étalon.

Voici une comédie romantique assez jouissive qui met en scène des héroïnes très attachantes et, surtout, très éloignées des personnages classiques du genre. Il est bon de lire une romance avec une héroïne proche de la quarantaine, car oui, les lectrices de comédies romantiques n’ont pas toutes la vingtaine bien entamée, et il est donc agréable de pouvoir, un peu, s’identifier et comprendre les atermoiements d’Alexandra ainsi que ses nombreux questionnements.

J’ai beaucoup aimé ce périple entre filles de tout âge, c’était très fun, plein d’humour et très décomplexé. Les dialogues sont assez cocasses et j’avoue avoir ri de bon cœur un certain nombre de fois. Je me suis beaucoup attachée à Alexandra, cette femme blessée avec une confiance en elle proche du zéro, à cause d’un homme qui n’a cessé de la dévaloriser. J’ai beaucoup aimé sa discrétion, ses doutes, ses peurs et sa pudeur.

Quant à la romance avec un beau brésilien ? Je l’ai trouvé mignonne, totalement invraisemblable sur bien des points, mais après tout, nous sommes là pour rêver un peu et s’éloigner de notre quotidien non ? Alors je n’ai pas boudé mon plaisir et je me suis laissée embarquer, sourire niais aux lèvres, dans cette jolie histoire romantique.

Le style de l’autrice est très agréable et l’ensemble est particulièrement bien écrit et maîtrisé.

En bref, ce fut un vrai plaisir, une vraie rencontre aussi, puisque c’est le premier titre de l’autrice que je lis. Une lecture idéale pour les vacances et pour ajouter un peu de soleil dans notre petit cœur. 


mercredi 12 mai 2021

Wild Crows, Tome 1 : Addiction de Blandine P. Martin



Wild Crows
Tome 1 : Addiction
de Blandine P. Martin

Éditions Blandine P. Martin

Sortie le 4 décembre 2020
Format broché / 332 pages / 14 €



Présentation de l'éditeur :

L'amour n'a pas de loi. Traverser deux états pour rencontrer son père biologique n’effraie pas Joe. En revanche, se retrouver face au leader d’un club de bikers ne figurait pas dans ses plans. Joe va devoir prendre ses marques dans ce monde dont elle ne maîtrise pas les codes, celui des hors-la-loi. Faire sa place au sein d’un groupe de bikers en tant que femme n’est pas chose facile. Joe va se heurter à des mœurs bien loin des siennes. Cependant, elle ne peut le nier. Malgré leurs différences, le sang qui coule dans ses veines ne la trompe pas : elle est l’une des leurs. Mais vivre sans contraintes n’est pas sans risque. Lorsque l’on foule le territoire des Wild Crows, on n’en ressort pas indemne.

L'avis d'Elaura : 

Les romances bikers sont légion depuis le succès très mérité de la série Sons of anarchy. Beaucoup de maisons d’éditions ont publié des séries évoluant peu ou prou dans cet univers particulier. Certaines plus réussies que d’autres, d’ailleurs. Mais, jusqu’à ce jour, je n’ai jamais vraiment réussi à retrouver ce que j’avais tant aimé dans la série de Kurt Sutter (bon, oki, je m’avoue vaincu, j’attends le retour de Jax désespérément.).

On m’avait vanté les romans de Blandine P. Martin, mais je n’avais jamais eu l’occasion de lire un de ses écrits, jusqu’à ce que le premier tome de la série Wild Crows tombe entre mes mains (ou dans ma Kindle plus précisément). Et je dois dire que, contre toute attente, c’était une belle rencontre.

J’aime le style de l’autrice qui accorde beaucoup d’importance à la psychologie de ses personnages, j’aime son héroïne qui débarque dans le monde très singulier des MC, j’aime surtout que l’autrice prenne son temps pour présenter les protagonistes et planter le décor de son histoire.

Et, le point le plus important à mes yeux, j’aime que l’héroïne n’enlève pas sa culotte au bout de deux chapitres. Putain, ça fait du bien de ne pas tomber sur une héroïne qui craque totalement sur les beaux bikers au point de perdre tout amour-propre, la bave aux lèvres. Je n’en peux plus de ce genre d’histoire et je pense que ce milieu mérite un meilleur traitement.

Certes, l’univers des bikers sent bon le sexe, l’alcool et la violence, mais il recèle également des personnages et des histoires singulières qui méritent notre attention.

Alors merci à l’autrice d’avoir choisi le pari de mettre en exergue, dans sa série, les relations père/fille plutôt qu’une succession ennuyeuse d’histoires de cul. Car Wild Crows, c’est avant tout la rencontre de deux personnes que tout oppose, mais qui vont apprendre à s’aimer. Non pas deux amants, mais un père et une fille.

Ce premier tome n’est pas exempt de défauts, bien sûr qu’il a une ou deux petites faiblesses, mais l’ensemble m’a tellement transportée que je ressors de ma lecture conquise, j’ai d’ailleurs dû acheter le second tome pour pouvoir le lire rapidement.

Autant vous le dire tout de suite, il n’y a pas de romance dans ce tome, il n’y a pas de sexe non plus, donc si vous attendez ce genre d’élément, vous serez forcément déçus. Mais si vous souhaitez lire un roman évoluant dans le milieu des bikers, avec des personnages intrigants et fort intéressants, une belle histoire familiale qui se met en place et des drames (car oui, il y en a.), je vous conseille fortement ce premier tome. Pour ma part, le rendez-vous est pris, j’ai bien l’intention de lire tous les opus de la série. Ai-je enfin trouvé mon Sons of Anarchy version roman ? Verdict dans quelques tomes.


samedi 8 mai 2021

Feuillets de cuivre de Fabien Clavel



Feuillets de Cuivre
de Fabien Clavel

Éditions ACTUSF

Sortie le 16 avril 2021
Format broché / 344 pages / 19,90 €


Présentation de l'éditeur :

Paris, 1872. On retrouve dans une ruelle sombre le cadavre atrocement mutilé d'une prostituée, premier d'une longue série de meurtres aux résonances ésotériques. Enquêteur atypique, à l'âme mutilée par son passé et au corps d'obèse, l'inspecteur Ragon n'a pour seule arme contre ces crimes que sa sagacité et sa gargantuesque culture littéraire. À la croisée des feuilletons du XIXe et des séries télévisées modernes, Feuillets de cuivre nous entraîne dans des Mystères de Paris steampunk où le mal le dispute au pervers, avec parfois l'éclaircie d'un esprit bienveillant... vite terni. Si une bibliothèque est une âme de cuir et de papier, Feuillets de cuivre est sans aucun doute une œuvre d'encre et de sang.

Avis de Lauryn :

Situé dans l’univers des Héritiers, Feuillets de cuivre se concentre sur le personnage du commissaire Ragon. Au fil de plusieurs histoires, nous découvrons l’évolution du policier, de sa première enquête comme gardien de la paix jusqu’à sa nomination au grade de commissaire divisionnaire. Contrairement à ce qu’annonce la quatrième de couverture, il n’y a pas un poil de steampunk dans cet ouvrage. L’ambiance rappelle juste l’époque victorienne, avec une touche de magie, sans plus. Pas de machine, de vapeur ou d’invention étrange au programme.

Ce détail ne m’a pas dérangée, car j’étais plus attirée par l’aspect policier de l’ouvrage, avec ces quelques éléments fantastiques qui, s’ils restent discrets, apportent un petit plus à l’ensemble. De ce côté-là, je n’ai pas été déçue.

J’ai bien accroché aux premières histoires. Les enquêtes sont intéressantes, le lien avec la littérature très bien amené, et si les personnages m’ont laissée indifférente (il leur manquait un petit quelque chose), l’ensemble se lit tout de même avec plaisir. Par contre, dès que l’auteur introduit le personnage du grand méchant, j’ai décroché. Il ne m’a pas du tout convaincue et, parfois, ses actions paraissent vraiment invraisemblables. Je sais qu’il est particulier (je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler) mais tout de même : il parvient, seul, à amener au Moulin Rouge quantité de matériaux pour effectuer des travaux complexes au nez et à la barbe de tous les employés qui s’activent sur le chantier ? Sans oublier le directeur, qui semble veiller sur son bijou comme sur un trésor. Bref, à partir de cette enquête, tout se concentre sur cet ennemi de Ragon et je suis restée au bord du chemin, regrettant l’intérêt soulevé par les premiers textes.

Tout comme dans Les Héritiers, je n’ai toujours pas compris comment l’épouse de Ragon était morte, ni quel secret le commissaire avait fini par découvrir sur le sujet. C’est très frustrant ! De même, dans ce recueil, la dernière histoire laisse des questions en suspens, et j’ai trouvé cela dommage. Je ressors donc de ma lecture très mitigée.



vendredi 7 mai 2021

Le rôle de sa vie de Lucy Parker



Le rôle de sa vie
de Lucy Parker

Éditions J'ai lu

Sortie le 14 avril 2021
Format broché / 320 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Comédienne dans une troupe de théâtre londonienne, Lainie Graham vient d'apprendre sa propre rupture sentimentale dans la presse people. Et voilà qu'à présent on lui demande de redorer le blason de Richard Troy, qu'elle ne peut pas sentir ! L'acteur a beau être une star des planches, il a une très mauvaise réputation à cause de son fichu caractère. Après d'âpres négociations, Lainie accepte le marché proposé. La voilà donc partie pour un mois de fausse romance avec l'insupportable Troy !De répliques acerbes en sarcasmes mordants, elle découvre peu à peu l'homme qui se cache derrière ce tempérament de feu et qui ne la laisse pas indifférente...


L'avis de Jm-Les-Livres :

Que se passe-t-il quand deux acteurs d’une pièce de théâtre, qui ne s’apprécient pas, doivent faire semblant d’être en couple pour les médias ? En lisant le résumé, je m’attendais à tomber sur une romance déjà lue mille fois. Alors oui, la trame de l’histoire est déjà vue ailleurs (le thème enemies to lovers est un classique du genre), mais la différence, c’est le style british de l’auteure, et cet humour que j’adore. Donc, même si je n’ai pas été totalement surprise par l’histoire, j’ai été séduite par les deux héros et leurs répliques ponctuées de sarcasme. Si vous avez aimé la série de livres La librairie des coeurs brisés ou Christmas actually, vous devriez retrouver le même type d’humour ici.

Heureusement, l’histoire ne se résume pas qu’à ça. L’auteure nous offre un aperçu du monde du théâtre londonien qui est très sympa, avec ses petites guerres et la véritable ambiance derrière le rideau. Nous avons aussi droit à deux héros intéressants, chacun à leur façon. J’ai aimé découvrir leur histoire, qui avance doucement, ce qui permet aux sentiments de se développer et aux personnages de vraiment se connaître. J’apprécie de plus en plus les romances où l’auteure laisse le temps à ses héros de se découvrir avant de les jeter sous la couette. Lainie et Richard sont attachants et j’ai adoré leur romance. L’attitude de Lainie dans la dernière partie du livre m’a aussi beaucoup plu. C’est rare de voir ce genre de réaction et pour moi, cela rend le personnage encore plus intéressant.

Voilà un premier tome prometteur, qui me donne bien envie de découvrir la suite. J’espère qu’elle arrivera bientôt.


mercredi 5 mai 2021

Un peu plus d'amour que d'ordinaire de Emily Blaine



Un peu plus d'amour que d'ordinaire
de Emily Blaine

Editions Harlequin

Sortie le 5 mai 2021
Format broché / 378 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Il n’est jamais trop tard pour se créer des souvenirs.

Valentine a toujours vécu dans l’ombre de son père, sportif de haut niveau. Pour limiter les séparations douloureuses au fil des déménagements, elle a décidé de rester à l’écart des autres. Aujourd’hui, son père a besoin d’elle  : atteint de la maladie d’Alzheimer, il nécessite une surveillance constante. Elle, qui a toujours fait en sorte de se débrouiller toute seule, n’a dès lors d’autre choix que de trouver quelqu’un pour l’aider.
Depuis qu’il a annoncé sa retraite alors qu’il est au sommet de sa carrière de rugbyman en Australie, Luke a besoin de faire le point sur sa vie. Ce job d’aide à domicile pour le sportif qu’il a longtemps vénéré tombe à pic, et il regorge d’idées pour stimuler la mémoire glissante de cet homme malmené par la maladie. Mais, lorsqu’il rencontre Valentine, Luke a envie de relever un nouveau défi : faire vivre à la jeune femme solitaire l’adolescence qu’elle n’a jamais eue.


L'avis de Jm-Les-Livres :

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu un livre d’Emily Blaine, alors que j’ai aimé tout ce que j’ai pu lire d’elle jusqu’à présent. Un peu plus d’amour que d’ordinaire est une romance qui avance tout doucement avec prudence (du côté de Valentine), pleine d’humour (de Luke), de gentillesse et de respect, et ça fait du bien de lire des histoires comme celle-ci de temps en temps. Attention, douceur ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’émotions fortes, au contraire. Le sujet abordé par l’auteure à propos du père de l’héroïne risque de vous serrer le cœur à plusieurs moments. Je trouve d’ailleurs que le parallèle entre cet homme, qui commence à perdre ses souvenirs à cause de sa maladie, et sa fille, qui a tout fait pour ne pas en avoir avec les autres, est intéressant. Valentine fait ce qu’elle peut pour entretenir les souvenirs de son père et les conserver, alors que toute sa vie, elle a fait en sorte de ne pas créer de liens et s’est refusé de vivre une vie d’adolescente normale.

Forcément, quand cette femme, sans grande expérience dans les relations avec autrui, rencontre Luke, ancien joueur de rugby récemment à la retraite, elle est déstabilisée. Il faut dire que l'énergumène ressemble à un tourbillon comparé à Valentine. Il est drôle, sexy, sociable et il va tout faire pour sortir Valentine de sa bulle et l’aider à vivre pleinement sa vie. Emily Blaine réussit encore une fois à me toucher avec ses personnages. Que ce soit les héros ou les personnages secondaires, ils sont tous très attachants, même si j’ai eu une préférence pour Luke (oui, j’aime aussi les rugbymen en plus des Highlanders ! Jetez-moi des pierres !). Et en plus, le monsieur échange des moments avec Valentine contre des gâteaux. Comment résister ?

Je vous recommande cette jolie romance toute en douceur et en émotions. De quoi nous apporter un peu de réconfort en cette période.


lundi 3 mai 2021

Les Héritiers de Fabien Clavel



Les Héritiers
de Fabien Clavel

Éditions ACTUSF

Sortie le 16 avril 2021
Format broché / 450 pages / 20,90 €


Présentation de l'éditeur :

Paris 1899. Les fées sont parmi nous. Cachées. On les appelle des Faux-Semblants. En pleine Belle Époque, Raphaël Acanthe, jeune séducteur, découvre à la faveur d’un duel qu’il est l’un de ces Faux-Semblants : un sylve.

De Paris au Sahara en passant par Budapest, cette découverte l’emmène dans un engrenage infernal, entre les diverses factions de fées et les complots contre la Monarchie féerique.

Entraîné malgré lui dans cette intrigue tentaculaire, Raphaël, en compagnie d’un groupe hétéroclite de Faux-Semblants, dont Béla, un pitoyable mais si attachant vampyr, et Una, une dangereuse fleur de métal, va mettre à jour une terrifiante machination qui pourrait dévoiler au monde l’existence des fées.

Avis de Lauryn :

Je connaissais Fabien Clavel pour ses ouvrages sur le JDR Néphilim et je gardais un bon souvenir de ses romans. Avec Les Héritiers, lui aussi issu d’un JDR, je ressors de ma lecture moins enthousiaste. En fait, elle m’a laissé un étrange sentiment d’inachevé et de gâchis mêlés ; un mélange que je vais tenter de vous expliquer au mieux.

L’univers est intéressant. À la Belle Époque, le monde arthurien côtoie le nôtre, sans que la plupart des Humains ne soient au courant. Les fées, organisées en factions opposées par des guerres intestines, sont dirigées d’une main de fer par une Monarchie. À côté de cela, il y a aussi Avalon, un monde magique qui perdure grâce aux croyances des Humains. Nous y retrouvons Merlin, qui tente de le sauvegarder de son mieux. En effet, côté Humain, la conviction de l’existence des fées diminue et cela provoque le délitement régulier d’Avalon (petit clin d'œil à l’Histoire sans Fin ?).

Dans ce cadre, nous suivons un groupe d’Héritiers, des fées au potentiel exceptionnel (malheureusement peu décrit dans l’ouvrage). Ils doivent contrecarrer le projet d’une faction baptisée les Nécromanciens qui souhaite détruire Avalon et révéler au monde l'existence des fées. Chacun a son histoire, sa raison de participer à l’aventure et, si l’ensemble constitue une bonne idée, c’est son traitement qui m’a un peu perdue.

Tout d’abord, ce livre est un pavé (750 pages). Au début, je pensais que ce format permettrait à l’auteur de bien développer son univers et de construire efficacement son histoire. Si elle démarre bien, je me suis vite rendu compte que beaucoup de questions allaient rester sans réponses et que la présence de certains personnages serait inexploitées. Merlin, le duc Caléïs Frédon (qui initie pourtant toute l’histoire) et même le commissaire Ragon, plus présent que les autres… En réalité, ils m’ont tous donné l’impression d’être juste un prétexte à certains événements, alors qu’ils auraient mérité d’être plus acteurs des choses. En ce qui concerne le commissaire, il a droit à une intrigue secondaire plus développée, mais qui a du mal à raccrocher le reste de l’histoire et j’ai trouvé cela très dommage (d’ailleurs, si quelqu’un a compris comment sa femme est morte, je suis preneuse de l’explication). Bref, cette accumulation de petites choses m’ont laissé ce sentiment dont je parlais plus haut qui, sans être vraiment désagréable, m’a empêchée de bien profiter de l’histoire.

Ce n’est pas tout. Certainement pour mieux coller à l’époque, l’auteur utilise un style assez soutenu. Si cela a un petit côté plaisant, j’avoue que, dans les scènes d’action, il rend mal la tension et la précipitation des événements. De même, l’utilisation de la voix passive pour révéler ce qu’un personnage a dit à un autre à tel moment de l’histoire met une distance néfaste entre le lecteur et les personnages concernés.

Voilà, j’espère que j’ai réussi à bien restituer mon impression sur ce livre. N’hésitez pas à vous faire votre opinion, l’histoire et les personnages méritent la découverte. Peut-être faut-il mieux commencer par Feuillets de cuivre, une enquête de l’inspecteur Ragon ? (et un livre plus court).


dimanche 2 mai 2021

Comme des sauvages de Vincent Villeminot


 Comme des sauvages
de Vincent Villeminot

Éditions PKJ

Sortie le 10 septembre 2020
Format broché / 320 pages / 18,90 €

 
Présentation de l'éditeur :

Avertissement : Celui qui pénètre dans cette partie de la forêt ne reviendra jamais en arrière. Jamais.

Au cœur des collines, derrière la maison où Tom, 13 ans, passe ses vacances, se cache un mystère inimaginable. Quand, au détour d'un sentier, le jeune garçon tombe sur une immense clôture avec une mise en garde inquiétante, il se sent irrépressiblement attiré... Et il disparaît. Pendant des mois, sa grande sœur Emma va le chercher. Elle finira par découvrir la vérité. Mais pourra-t-elle rebrousser chemin et révéler au monde le terrible secret des Sources ?


L'avis de Tan :

Je ne me souviens plus par quel hasard je suis tombée sur ce titre. Sans doute un avis intrigant croisé au bon moment. En tout cas, je ne regrette pas du tout mon achat : ce livre est vraiment original et très déstabilisant, surtout pour du Young Adult. La première citation de l'ouvrage est tirée de Peter Pan et c'est vraiment elle qui va porter une grande partie de l'histoire. Il est question d'enfants qui grandissent dans un monde à part, loin des adultes, de l'apprentissage de la vie à la dure et de la cruauté et de la violence envers ceux qui ne respectent pas les règles. Les Sources, le lieu où se déroule la quasi-intégralité de l'action, c'est Neverland. Sauf que l'auteur ne se contente pas de revisiter l'histoire de James Matthew Barrie, il va aussi piocher dans d'autres formes de magies et de spiritualités, notamment le chamanisme, pour développer son intrigue. Les loups et les bisons présents sur la couverture ne sont pas là pour rien, par exemple. Le rapport très fort des personnages à la nature a une réelle importance dans leur construction individuelle au fil de l'histoire.

C'est un livre qui est difficile à reposer une fois entamé. Il y a beaucoup de retournements de situation et de rebondissements et l'auteur joue avec le lecteur en le prenant à contre-pied à plus d'une occasion. Et c'est franchement agréable. C'est une histoire dure, noire, sans concessions, mais aussi une belle expérience de lecture. Hormis le contexte de violence, ce qui pourra perturber plus d'un lecteur, c'est l'absence de point de vue fixe. Au départ, il semble se partager entre celui de Tom et celui d'Emma, mais un glissement va se produire très rapidement pour permettre de montrer ce qui ne pourrait être vu autrement. Les points de vue se multiplient et l'intrigue n'est donc plus linéaire. Ce qui compte, ce n'est pas tant où les personnages vont, mais plus la façon dont chacun va grandir et se construire dans cet environnement, chacun à sa manière. Mon seul reproche se porterait sur la toute fin qui semble un peu trop improvisée, même si elle reste quelque part cohérente avec l'esprit onirique du livre. Il reste malgré tout cette impression que l'auteur ne savait pas vraiment comment finir. En tout cas, soyez prévenus : rien dans le résumé et cet avis ne vous aura préparés à ce qu'il se passe vraiment dans le livre.


samedi 1 mai 2021

Vic Swanson, Tome 1 : A double sens de Alex Ferder



Vic Swanson, 
Tome 1 : À double sens
de Alex Ferder

Éditions Alter Real

Sortie le 30 avril 2021
Format numérique / 377 pages / 5,99 €


Présentation de l'éditeur :

Enquêtrice à mon compte, je m'appelle Vic Swanson et je suis une Sensorielle. Cela me permet entre autres de reconstituer les dernières minutes d'un meurtre. J'ai un sale caractère, vis au jour le jour, et ah... Je n'aime pas les mages. C'est comme ça, je les déteste. Et je peux me le permettre, parce que j'en suis un moi-même. Dans mon boulot, je suis la meilleure, tout le monde le sait... Enfin, j'étais la meilleure jusqu'à ce qu'on fasse appel à moi et à mon équipe pour résoudre le meurtre d'une femme liée à la meute de Semaj, un métamorphe tigre aussi arrogant que sexy. Ce n'est pas notre première rencontre, mais comme à chaque fois, les étincelles jaillissent. Je le déteste autant qu'il m'attire, mais hors de question que je lui cède. Et comme si la situation n'était pas assez compliquée, une autre femme disparaît, presque sous mon nez. Sous mon nez ! J'aurais dû savoir que cette affaire serait dangereuse pour ma santé mentale. Quand on s'attend au pire, on n'est jamais déçu, si ?


L'avis de Tsuki :

Nouvelle publication des éditions Alter Real, et une fois n'est pas coutume, j'ai adoré cette lecture. À croire que cette maison d'édition est faite pour moi ! Nous pourrions croire que les auteurs, quels qu'ils soient, ont fait le tour de l'Urban Fantasy, les métamorphes, les vampires, les sorciers en tout genre... c'est bon, on ne peut plus faire autre chose que ce qui a déjà été fait... Eh bien en fait, à la lecture de ce roman, on se rend compte assez rapidement que l'on se trompe lourdement. Alex Ferder nous propose un nouvel univers plutôt original en mettant en scène des humains aux sens ultra développés, qu'ils utilisent pour mener des enquêtes criminelles pour le compte du monde surnaturel qui, officiellement, n'existe pas. Personnellement, je n'ai jamais croisé ce type de héros dans mes lectures.

Pour commencer je dois dire que j'ai eu peur en commençant ma lecture. Vic se décrit comme une personne qui passe son temps libre et décharge la pression de son travail et de l'utilisation de ses sens, et s'envoyant en l'air avec... bah, tout le monde en fait. À ce moment-là, je me suis vraiment demandée dans quoi je m'étais lancée... Je me suis dit que je n'allais pas du tout accrocher, car ce n'est vraiment pas ce que je recherche dans mes lectures, les scènes de sexe ne me dérangent pas, mais si je veux en voir à chaque chapitre, je prends un livre érotique... Néanmoins, même si j'ai un peu déchanté à la lecture de ce premier chapitre, je me suis dit que j'allais tenter et que je verrai bien ce qui m'attendais en croisant les doigts pour que mes craintes ne se confirment pas. Grand bien m'en a pris, car ça n'a pas été du tout, mais alors pas du tout le cas. Il y a bien sûr un côté sexy et parfois hot, inhérent à la nature de l'héroïne, mais ce n'est clairement pas le point central de l'histoire qui se tournera davantage vers l'enquête qu'elle mène que sur ses besoins. Et si les scènes charnelles sont présentes ou la mention de ses besoins, de la tension qui règne ou autre, ce n'est jamais vulgaire et ça ne dure pas des pages ou des chapitres entiers, car c'est ce qui me dérange réellement, la vulgarité et la longueur de ce type de moments chez certains auteurs qui peut parfois être vraiment lourd et gâcher la lecture.

Maintenant que je vous ai raconté ma vie et mon point de vue, passons à ce que j'ai apprécié. Cela va être plutôt rapide à résumer, j'ai tout aimé dans cette lecture, l'univers créé par l'auteure, les personnages, l'humour, la sensibilité, le mystère, l'enquête, les pouvoirs, l'action... Tout est là pour faire passer un bon moment au lecteur.

Vic est un personnage qui dépote, brut de décoffrage, elle ne prend pas de gants pour dire ou faire ce dont elle a envie. Forte et indépendante, elle ne se laisse pas faire et use sans difficulté de ses sens pour arriver à ses fins. Bien entendu, elle possède également ses fragilités et ses faiblesses que nous découvrons au fil du roman, mais ce n'est pas le genre d'héroïne qui va renier tout ce qu'elle est par ce qu'elle découvre ou que l'on révèle ses secrets. Mieux vaut l'avoir comme amie plutôt qu'ennemie. Les membres de son équipe sont, pour ainsi dire, bizarres : ce doit être le mot qui les qualifie le mieux ; tous touchants et fascinants à leur manière mais principalement perchés, comme Vic.

L'enquête évolue dans le monde des métamorphes et de leur côté, pas de grandes nouveautés, cela n'en reste pas moins intéressant, mais j'ai toujours une préférence pour les métas dans l'univers de l'Urban.

Nous rencontrons également des mages : rien de particulier non plus, certains sont bons, d'autres moins, ce qui les rassemble, c'est la haine que leur porte Vic. C'est un élément que j'ai aimé, pas sa haine mais le monde des mages, j'ai hâte d'en découvrir davantage.

En bref, même si j'ai encore plein de choses à vous dire, je vais m'arrêter là. Un premier tome qui a commencé avec beaucoup d'appréhensions qui se sont très vite dissipées pour laisser place à un super moment de lecture ! Je suis ravie de cette découverte et suis vraiment curieuse de découvrir la suite ! Vic est un personnage que j'ai beaucoup aimé, comme Semaj, le métamorphe tigre, chef de meute. L'action est bien présente, les émotions de l'héroïne sont mises à rude épreuve, et les nôtres avec, mais l'humour est toujours là pour alléger la situation. Je vous recommande ce titre !


vendredi 30 avril 2021

Les sorties du mois de Mai 2021

  


On change un peu les règles avec cette nouvelle année : il n'y aura plus d'articles pour chaque éditeurs mais un seul article global qui reprend toutes les sorties de nos partenaires et celles qui nous font de l'œil. Vous êtes prêts ? Parce que vous risquez d'avoir un choc, vu la quantité !

3 - Comtesse malgré moi de Laura Guilmet
3 - Les remparts de Saint-Valery de Paul d'Hayures

3 - La promise de lord Trevethow, Seigneurs de Cornouailles, Tome 2 de Bronwyn Scott
3 - Sous la protection du Viking, Les guerriers d'Odin, Tome 3 de Michelle Styles
3 - Le chevalier aux yeux sombres de Ella Matthews
3 - Au secours d'une damoiselle de Meriel Fuller
3 - La comtesse sans nom, Chevaliers des terres de Champagne, Tome 5 de Carol Townend (réédition)
3 - Les noces écossaises de Sophia James (réédition)

3 - Enquêtes & Passions de Rita Herron
3 - Frères et célibataires de Carole Mortimer
3 - Scandales à l'hôpital de Emily Forbes
3 - Les secrets de Crandall Lake de Patricia Kay
5 - My Fucking Boss de Orlane Peggy

12 - Not Just Friends de Fanny DL
12 - Never Leave Me Again, Tome 1 de Estelle C. Micolli
12 - Everytime We Touch de Allie Krown
12 - Je te déteste de me troubler de Brune Lucas


3 - Une si douce évasion de Sophie Pembroke
3 - Un diamant au ranch de Joanna Sims 
3 - Liés par un bébé de Nina Milne

3 - Passion en cuisine de Joanne Rock, Jill Shalvis, Jeannie Watt 
3 - La force d'un amour de Susan Mallery 





5 - La sourde oreille de Anne de Kinkelin
5 - 12 bis, avenue du Maréchal Joffre de Anne de Kinkelin (réédition)
12 - La dame de l'Orient-Express de Lindsay Ashford (réédition)


5 - La marque du père, Une enquête de Jana Berzelius, Tome 4 de Emelie Schepp (réédition)
12 - L'Appel de la sirène, Une enquête de Jana Berzelius, Tome 5 de Emelie Schepp
19 - Vindicta de Cédric Sire (réédition)
19 - L'inconnue du quai de Mary Kubica (réédition)
19 - Une fille parfaite de Mary Kubica (réédition)


5 - Love Forever - L'intégrale de Alfreda Enwy (réédition)
5 - STAY - L'intégrale de N.C. Bastian (réédition)
5 - Un été dans la ville de l'amour de Sarah Morgan (réédition)
5 - Samantha - Serial Looseuse de Louisa Méonis (réédition)
5 - No Tears for You de L.J. Shen (réédition)
5 - Love is a Dirty Game de N.C. Bastian (réédition)
5 - Bad Girl, Sexy Boy de Elizabeth O'Roark (réédition)
12 - Un été pour tout changer à Vert-Cottage de Lucy Daniels (réédition)
19 - Passions d'été de Nora Roberts (réédition)
19 - Le temps d'un été de Kristan Higgins (réédition)



5 - Sous un ciel d'étoilesTrois amis, Tome 2 de Loretta Chase 
5 - Mon amoureuxMariages de convenance, Tome 3 de Anne Gracie 
5 - Parce que je vous aime, Les Greycourt, Tome 2 de Elizabeth Hoyt
5 - Parfum d'automneLa ronde des saisons, Tome 2 de Lisa Kleypas (réédition)
19 - La chronique des Bridgerton, Tomes 5 & 6 de Julia Quinn (réédition)


5 - Une partie de campagne de Mary Balogh 
5 - Les caprices de Lady Violet de Martha Waters
5 - Panique chez les Montgomery, Les rebelles d'Oxford, Tome 1 d'Evie Dunmore


19 - Ultime soupir, Dark Elements, Tome 3 de Jennifer L. Armentrout


19 - Maléfice de Nora Roberts (réédition)
26 - Crime en lettres d'or, Lieutenant Eve Dallas, Tome 50 de Nora Roberts


12 - Le doux parfum des souvenirs de Cécile Chomin 

À ne pas manquer

5 - Feu et sang - L'intégrale de George R.R. Martin
5 - Recursion de Blake Crouch
5 - Et le désert disparaîtra de Marie Pavlenko (réédition)
12 - La somme de nos vies de Sophie Astrabie (réédition)
12 - La fileuse d'argent de Naomi Novik (réédition)
12 - Quand tu auras enfin choisi ta vie de Pascale Legardinier
12 - Meurtre avec (pré)méditation, Meurtres au paradis, Tome 1 de Robert Thorogood
12 - Falaise fataleMeurtres au paradis, Tome 2 de Robert Thorogood
19 - Silence de Dylan Farrow



14 - All our Hidden Gifts de Caroline O'Donoghue


7 - Lame nocturne, Kit Colbana, Tome 2 de J.C. Daniels
7 - Frère solitaire, L'éveil, Tome 1 de Coline Dumas
7 - C'était Presque Écrit, CPE, Tome 3 de Laure David
28 - Désordres, Devil's reach bikers, Tome 1 de J. L. Drake
28 - Dangereuse attraction, Les ombres de Woodstown, Tome 2 de Sarah G. Lhossi
28 - My sexy profiler de Anna Garcia
28 - Rowan Valor, Les dragons de Paragon, Tome 3 de Genevieve Jack


5 - Les Fantômes de Harvard de Francesca Serritella
12 - Initiée : Mémoires d'une sorcière de Amanda Yates Garcia


Collection Infinity
10 - Triomphe magiqueKate Daniels, Tome 10 de Ilona Andrews (papier)
10 - Addicted after allAddictions, Tome 3 de Krista Ritchie, Becca Ritchie (papier)
10 - SacréeLes Ombres brumeuses, Tome 2 de Céline Mancellon (papier)
12 - Tous les chemins mènent à RomeLes enquêtes de Lexi Carmichael, Tome 3 de Julie Moffett (numérique)
12 - Opération récupération de Whitney G (numérique)
12 - Mariage (dés)agréableLe club des tricoteuses anonymes, Tome 7 de Penny Reid (numérique)
12 - ÉternitéSombres destinées, Tome 3 de Susan Illene (numérique)
24 - Un pari risquéLes frères Lucas, Tome 4 de Jordan Marie (papier)
24 - Agent du chaosDark Fae FBI, Tome 2 de Crawford C.N., Alex Rivers (papier)
24 - Autant en emportent les certitudesBane Seed, Tome 6 de Fanny André (papier)
24 - La caresse de l'ombreChroniques d'Helrad, Tome 2 de H.P Odhalis (papier)
26 - La vengeance du renardKit Davenport, Tome 1 de Tate James (numérique)

MxM Bookmark
10 - DésenchantéDésir Interdit, Tome 4 de Joanna Chambers (papier)
10 - Testé & ApprouvéThirds, Tome 10 de Charlie Cochet (papier)
10 - Cancer Ships Aquarius, L'horoscope amoureux, Tome 5 de Anyta Sunday (papier)
12 - ÉtincellesDes Liens Indestructibles, Tome 3 de Jocelynn Drake (numérique)
12 - À pas de loup, Going Wild, Tome 4 de Candice Ulrik (numérique)
24 - Je réinventerai la pluie de Lily Haime (papier)
24 - Maïa Green, perle des tropiquesTropical Effect, Tome 1 de Amélie Edmond (papier)
24 - Une visite décisiveRelation avec date d'expiration, Tome 2 de Liz Jacobs (papier)
24 - Le charme des MagpieLes Magpie, Tome 1 de K.J. Charles (papier) (réédition)
24 - La magie des MagpieLes Magpie, Tome 2 de K.J. Charles (papier) (réédition)
26 - Souviens-toi de moi, Inoubliable, Tome 2 de Brooke Blaine (numérique)
26 - Sawyer, rockstar solitaireSouls of the Knight, Tome 1 de Nicola Haken (numérique)
26 - Le Seigneur caché de Lisa Henry (numérique)

Reines-Beaux
17 - Je sauverai ton cœuraiMe B, Tome 3 de Sonia Miot (papier)
17 - Vive allureL'Arc-en-ciel, Tome 3 de Jay Northcote (papier)
17 - La Bibliothèque de rue de Kim Fielding (papier)
19 - Son meilleur ennemi, La saison des amours, Tome 2 de Piper Vaughn, Avon Gale (numérique)
19 - Liam, Les hommes de Cardiff, Tome 3 de Violette Banks (numérique)
19 - Les ailes du pouvoir, Iridium, Tome 2 de Karine Vitelli (numérique)

Teen spirit
5 - Un parfum de printemps4 saisons, Tome 4 de Jay Bell (numérique)
5 - Troisième année, Fallen Academy, Tome 3 de Leia Stone (numérique)
10 - Dossier fantômes, Tome 2 de Apryl Baker (papier)
10 - Bienvenue dans la guilde de Alexis Hall (papier)



21 - Thomas Le Rimeur de Ellen Kushner 

Graphic
21 - La Fille aux Mains Magiques de Nnedi Okorafor & Zariel

Naos
21 - Binti, Tome 2 de Nnedi Okorafor
21 - Les Brigades du surnaturel de Floriane Adeline Poirel




19 - Le Renégat, Les Prisonniers de la dague noire, Tome 1 de J.R. Ward
19 - Rio, Léopards, Tome 1 de Christine Feehan
19 - L'Empreinte de la fumée, Mercy Thompson, Tome 12 de Patricia Briggs (réédition)



Historique 
5 - Cathares 1198 de Olivier Taveau

Terreur
5 - Les Limbes sanglantes de Nicolas Texier
5 - Le Portrait du mal de Graham Masterton (réédition)
5 - Les Morts solitaires de Michael Marshall (réédition)

Fantasy
5 - Le Poignard des rêves, La Roue du Temps, Tome 11 de Robert Jordan
5 - L'Aigle de la légionLes Aigles de l'Empire, Tome 1 de Simon Scarrow (réédition)
5 - Le Fléau Atlantis, La Trilogie Atlantis, Tome 2 de A.G. Riddle (réédition)
5 - Princess Bride de William Goldman (réédition)
5 - Fortune Cookies de Silène Edgar (réédition)


5 - La Fille aux éclats d'osL'Empire d'écume, Tome 1 de Andrea Stewart 
5 - L'Héritière rebelle, Les Faucons de Raverra, Tome 2 de Melissa Caruso (réédition)


Historique
5 - Lady Elizabeth de Alison Weir 
5 - Toutes les lueurs de Londres de Julia Kelly (réédition)

RomCom
5 - Siri, qui suis-je ? de Sam Tschida

Romans
5 - La Dernière lettre de son amant de Jojo Moyes (réédition)
5 - Les Copines d'abord de Janie Millman (réédition)
5 - Les femmes ne viennent pas de Mars, mais elles y vont de Anneliese Mackintosh (réédition)

Suspense
5 - On te retrouvera de Samantha Downing


6 - L'Eté de tous les possibles de Jennifer Niven
6 - La Muse des cauchemars, Le faiseur de rêves, Tome 2 de Laini Taylor (réédition)
13 - Olympe de Roquedor de François Place et Jean-Philippe Arrou-Vignod
27 - L'affaire PrometheusCeux qui ne peuvent pas mourir, Tome 2  de Karine Martins 


12 - Guerrière, Monstress, Tome 5 de Marjorie Liu, Sana Takeda
12 - Résurrection, Malcolm Max, Tome 2 de Peter Mennigen, Ingo Romling


20 - Shuri, Tome 1 de Nic Stone


5 - Dans ce monde ou dans l'autre de Catherine Locandro


12 - The Queen's council Rebel Rose de Emma Theriault
12 - City of VillainsTome 1 de Estelle Laure
12 - Hello Cruel Heart de Maureen Johnson


12 - Le troisième exode de Daniel Mat
20 - Le désert des couleurs de Aurelie Wellenstein
27 - C'est pas ton genre de Pascale Perrier, Sylvie Baussier


12 - De sang, d'écume et de glaceTome 1 de Alexiane de Lys
12 - Manuel d'une fille culottée de Candace Bushnell, Katie Cotugno
12 - Insaisissable Saison 2, tome 2 de Tahereh Mafi (réédition)
27 - Bons baisers de Brooklyn de Cecily Von Ziegesar



6 - Une dangereuse alliance de Jenniecke Cohen
6 - La Carte des confinsTome 1 de Marie Reppelin
6 - Le destin de NewtLe Labyrinthe de James Dashner
6 - La BraiseAvant Le labyrinthe, Tome 5 de James Dashner (réédition)
6 - Une petite voix me disait de maigrir encore de Solène Revol (réédition)
6 - Bonjour tristesse de Françoise Sagan (réédition)
6 - La Ferme des animaux de George Orwell (réédition)
6 - Phobos, Tome 3 de Victor Dixen (réédition)
12 - Le faucon infidèleMerciful Crows, Tome 2 de Margaret Owen