Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 16 décembre 2020

Un livre, une recette : Si je t'aime prends garde à toi de Céline Mancellon

Pour ce premier épisode d'Un livre, une recette, nous avons voulu illustrer la gourmandise d'Ann, l'héroïne de Si je t'aime prends garde à toi de Céline Mancellon, qui faute d'enchaîner les rencards, enchaîne les parts de tarte et les boules de glace, pendant qu'elle rêve de faire vivre un enfer (ou pas) à son meilleur ami/colocataire/homme de ses rêves, plus connu sous le nom de Jason.

Bonne découverte si vous n'avez pas encore lu le livre, et bonne dégustation.


photo :
marmiton

Apple pie

Recette postée sur marmiton

Temps Total : 1h05
Préparation : 40 min
Cuisson : 25 min

Ingrédients :

Pour la pâte sablé :

- 500 g de farine
- 250 g de sucre semoule
- 2 œufs
- 200 g de beurre
- 1 cuillère à soupe de beurre de cacahuètes
- 1 pincée de sel

Pour la garniture :


- 7 pommes
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 3 sachets de sucre vanillé
- 1 noisette de beurre de beurre demi-sel
- Cannelle en poudre
- 1 jaune d’œuf
- 1 cuillère à soupe d'eau

Préparation :

Pour la pâte :

1.Dans un bol, délayez l’œuf avec le sucre en poudre et une pincée de sel.
2.Mettez la farine sur le plan de travail, faites un puits au centre, versez-y le contenu du bol, puis le beurre fondu (surtout pas du beurre liquide !) et le beurre de cacahuète.
3.Malaxez le tout jusqu'à obtenir une pâte homogène.
4.Scinder en deux pâtons.
5.Étalez-les au rouleau sur du papier sulfurisé et mettez une des deux pâtes dans le fond du moule.

Pour la Garniture :

6.Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).
7.Pelez les pommes, épépinez-les et coupez-les en petits dés.
8.Lancez un caramel à sec avec les deux sucres puis ajoutez le beurre une fois le sucre roussi.
9.Ajoutez les pommes puis la cannelle au goût.
10.Remuez régulièrement jusqu'à ce que les pommes deviennent fondantes.
11.Une fois les pommes devenues fondantes, mettez-les sur la pâte (laissez 1 à 2 cm au bord sans mettre de pommes).
12.Mettez la deuxième pâte sur les pommes (soit entière soit en créant un tissage assez serré).
13.Rabattez les bords de la pâte du dessous sur celle du dessus.
14.Battez un jaune d’œuf avec une cuillère à soupe d'eau.
Au pinceau, badigeonner ce mélange sur la tourte.
15.Enfourner pour 25 min environ à chaleur tournante à 180°C (thermostat 6).
16.Servir tiède.
17.Accompagné si vous le souhaitez d'une boule de glace vanille à l'image d'Ann pour qui la glace est son péché mignon !

Une famille trop présente de Marie Sexton et Heidi Cullinan



Une famille trop présente
de Marie Sexton et Heidi Cullinan

Éditions Mxm Bookmark

Sortie le 30 novembre 2020
Format broché / 280 pages / 16 €


Présentation de l'éditeur :

À presque quarante ans, Vincent, dit Vinnie, a toujours peur d’admettre qu’il est peut-être gay, même à lui-même. Un problème majeur : sa grande famille italo-américaine. Mais après trois divorces, il lui est de plus en plus difficile de réprimer ses penchants.

Alors qu’il s’aventure dans un bar du quartier gay de Chicago, là où personne ne le connaît, voilà qu’il tombe sur quelqu’un de son coin !

Entre deux jobs, l’université, sa grand-mère dont il doit prendre soin et sa mère alcoolique, Trey n’a pas vraiment le temps de s’amuser. Encore moins de sortir avec quelqu’un qui jure être hétéro. Pourtant, après une soirée à danser joue contre joue avec Vinnie, Trey décide qu’il est l’homme idéal pour explorer les joies d’une relation romantique sans attaches et sans la pression du sexe. Après tout, il est vierge et compte le rester jusqu’à trouver le « bon ».

Le plan semble parfait... mais, en famille comme en amour, rien n’est jamais simple.


L'avis de Tsuki :

Un titre qui m'a de suite tentée et je n'ai pas été déçue. J'ai beaucoup apprécié ce roman, même si on peut reprocher la rapidité à laquelle avance la relation du couple ou la cause pour laquelle Vincent se remet en question. Néanmoins le côté « coup de foudre », même si ce n'est pas exactement ça ici, et ils vécurent heureux, est un « défaut » de beaucoup de romances. Outre ce point, j'ai trouvé l'histoire très bien menée, c'est rythmé et l'aspect opposé des personnages m'a beaucoup touchée.

Les personnages sont attachants, notamment Vincent avec son passé amoureux chaotique, son besoin de découvrir si finalement ce n'est pas parce qu'il s'est trompé de chemin sa famille intrusive mais toujours bien intentionnée et surtout son caractère macho mais tendre en font un protagoniste attachant. Nous suivons en même temps que lui son coming-out, son acceptation de son homosexualité. Lorsque l'on a grandi dans une famille qui vous pousse à vous marier et faire des bébés, pas évident d'y faire face.

Trey, étudiant de 25 ans, m'a particulièrement touchée. Sa vie avec sa grand-mère et sa mère, ses réactions face à l'alcoolisme de sa mère et ses conséquences m'ont brisé le cœur. À la lecture des obstacles qu’il doit affronter, le lecteur n'a qu'une envie, le prendre dans ses bras et lui dire que tout finira par s'arranger.

Le roman ne se concentre donc pas simplement sur la relation des deux héros, mais également sur leur vie de famille, qu'elle soit composée de 30 personnes voire plus, ou de 3. J'ai beaucoup aimé ce point de vue, c'est ce qui m'a le plus intéressée dans ce roman. Même si la romance a vraiment son charme, la façon dont ils avancent, à leur rythme, sans précipitation, fait monter la tension et ce n'est pas rare de finir avec des bouffées de chaleur ! Cela peut paraître contradictoire avec ce que j’ai pu dire au début, mais je pense qu’il faut le lire pour bien comprendre cette opposition. Tout se passe très vite, dans un court laps de temps, mais ce n’est pas pour autant qu’ils se jettent l’un sur l’autre au premier rendez-vous.

En bref, un roman agréable à lire, les personnages se connaissent depuis toujours sans se douter ne serait-ce qu'un instant qu'ils finiront ensemble. Le point qui les oppose et finira par les rassembler est la famille, cela m'a beaucoup plu. C'est une lecture qui peut paraître légère, mais qui aborde des thèmes durs comme l'alcoolisme ou la peur du rejet. À lire si vous aimez ces thématiques et si vous n'avez pas peur d'avoir le cœur brisé, les larmes aux yeux, mais aussi un sourire benêt et un coup de chaud ! Si on omet la rapidité avec laquelle tout cela se passe, c'est un bonheur à savourer.