Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 23 mai 2020

Ne touchez pas aux épitaphes d'Ellis Peters



Ne touchez pas aux épitaphes
de Ellis Peters

Editions 10/18

Sortie le 25 mai 1996
Format poche / 253 pages



Présentation de l'éditeur :

Et si, comme le prétendent certains exégètes, l'action du détective ne pouvait, ultima ratio, connaître qu'un dernier aboutissement : à savoir se reconnaître dans l'objet même, secret et/ou comme verrouillé à double tour, de son inlassable enquête.

C'est à quoi l'inspecteur George Felse ne peut manquer de songer en tentant d'élucider le crime mystérieux qui l'arrache, une fois de plus, aux joies de la famille.

Il s'agit cette fois d'un meurtre qui, à travers un sépulcre ancien et une histoire appartenant au passé, enseigne qu'il ne faut jamais toucher aux épitaphes.


Avis de Lauryn :

George Felse, inspecteur de police du Midshire, est en vacances avec sa famille à Maymouth, une station balnéaire. Quand un ancien sépulcre dévoile deux cadavres qu'il ne devrait pas contenir, le policier local fait aussitôt appel à son collègue, plus habitué que lui aux enquêtes criminelles. Commence alors une enquête hors normes où le passé vient se mêler au présent pour mettre au jour deux drames qui ne laisseront pas l'inspecteur indifférent.

Comme pour la première enquête de Felse que j'ai lue (Une mort joyeuse), c'est avec Dominic, le fils de George, que tout commence. En sauvant un jeune garçon de la noyade, il se retrouve déjà mêlé à une histoire qui, bientôt, aboutit à un meurtre. Dès lors, son père va aider la police locale, peu habituée à ce genre d'affaire dans la petite station balnéaire de Maymouth. Les évènements s'enchaînent et révèlent des éléments anciens qui expliquent la situation présente, mais laisse la police désemparée face au crime qu'elle doit résoudre. Amour, secrets de famille et appât du gain sont au menu, et le lecteur découvre tout cela au fur et à mesure avec, malheureusement, quelques longueurs. Mais il se replonge vite dans l'intrigue et se demande : qui ? pourquoi ? et surtout comment diable l'assassin a-t-il fait ? Si mes soupçons se sont vite portés sur un personnage, j'ai mis plus de temps à comprendre comment il avait pu se débrouiller pour commettre son meurtre tout en ayant un alibi apparemment inattaquable. Du point de vue de l'enquête, c'est à nouveau une belle réussite de l'auteure.

Les personnages sont décidément le point fort d'Ellis Peters et elle a aussi le don de planter une ambiance et un décor qui collent parfaitement avec son récit. Ici, la petite ville de bord de mer avec ses codes, ses lieux emblématiques et ses habitants parfois un peu rustres, servent à merveille le scénario mis en place.

Le style est lui aussi efficace et va à l'essentiel, même si l'auteure s'éternise parfois sur des points que le lecteur aurait volontiers passés un peu plus vite. Mais, à nouveau, cela fait partie de l'ambiance voulue par la romancière, qui parvient à maintenir l'attention jusqu'au bout, jusqu'au moment où l'on découvre l'identité du coupable, mais aussi ses motivations.