Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 29 mars 2013

Calvin et Hobbes Tome 18 : Gare au psychopathe à rayures ! de Bill Watterson


Calvin et Hobbes
Tome 18 : Gare au psychopathe à rayures !
de Bill Watterson

Éditions Hors Collection
Collection Calvin 

Sortie le 7 février 2013
Format broché / 63 pages / 6.90 €


Présentation de l'éditeur :

Les aventures de Calvin, le petit garçon râleur à l’imagination débordante, et de son ours en peluche Hobbes ont fait le tour du monde : une amitié imaginaire, teintée d’absurde, d’humour et de philosophie…  


Avis de Cassiopée :

Pour ceux qui ne connaissent pas Calvin & Hobbes, c'est une BD qui parle d'un petit garçon d'environ 6 ans, qui a un tigre en peluche : Hobbes. Il s'agit d'une série d'albums qui, sous des allures enfantines, traitent de sujets sérieux avec un humour caustique.

Lorsque Calvin est seul avec Hobbes, ce dernier est vivant, un vrai tigre, le meilleur ami de ce jeune garçon. Mais lorsqu'il y a une autre personne, Hobbes redevient aux yeux du lecteur une simple peluche. La différenciation est visible et il y a une vraie distinction graphique réalisée par l'auteur.
Calvin est un garçonnet tout ce qu'il y a de plus... terrible ! Il se démarque largement des autres enfants. Il est très intelligent, soulève des questions existentielles qui dépassent largement celles de son âge, parle d'économie, de politique, de religion et a surtout une imagination débordante. Il a aussi un humour noir, un peu à la famille Adams. Surtout avec les bonhommes de neiges. (J'adore ses mises en scène gores à souhait !)
Lorsqu'une situation lui déplaît, ou qu'il s'ennuie, il transforme le monde qui l'entoure. Sa maîtresse devient une extraterrestre tentaculaire et prédatrice qui cherche à lui faire rôtir le cerveau, s'il doit répondre en classe et qu'il ne connaît pas la réponse, il se voit en spationaute en plein crash imminent, lorsqu'il doit aller chez le coiffeur, il se transforme lui-même en un monstre extrêmement poilu, la descente d'un toboggan se transforme en atterrissage sur une planète particulièrement hostile, etc.
Hobbes est plus modéré, plus calme, sauf lorsqu'il est question d'accueillir Calvin à son retour de l'école. Il est plus fort, plus grand, plus rapide que Calvin. De plus, étant un tigre, il a des crocs et des griffes, il profite ainsi souvent de la situation. Il se moque facilement de son ami et le remet aussi à sa place quand ce dernier a des idées de grandeur trop démesurées.

Les tomes sont indépendants et bien que certains personnages soient récurrents - Suzie, la baby-sitter, la maîtresse, Capitaine Napalm, Hyperman, etc. - on peut globalement commencer l'aventure à partir de n'importe quel tome sans être perdu dans l'histoire.
Les strips sont en général en 3 cases et ponctuellement, on a le droit à une page entière d'intrigue (généralement sur un délire de Calvin se situant sur une lointaine planète). Dans chaque tome, il y a une à deux trames qui s'étendent sur quelques pages, les faits se développant strip par strip.
Dans ce tome, il y en a deux : une histoire de lettre anonyme et une autre sur une interrogation écrite que doit faire Calvin. Cette dernière est vraiment excellente et hallucinante !

Le niveau graphique est très bon et l'auteur fait même quelques strips non conventionnels. Il commence d'ailleurs à jouer sur les points de vue et à utiliser différents angles. Dans cet ouvrage, il y a aussi une page dessinée comme une pellicule de film. Image par image, symbolisant bien le fait que l'action se déroule en 2 secondes maximum, le dessinateur a pour cela réalisé 16 cases. Le rendu est excellent !

Cet opus est dans la lignée des précédents. Beaucoup de rires, d'effarement et de subtilités sont au rendez-vous. Un vrai bijou de la BD que je recommande.
Avec Calvin, on retrouve sa jeunesse, sa naïveté, mais sans pour autant perdre de vue la dure réalité de la vie. Calvin a cette magie de transformer le monde qui nous entoure en quelque chose de plus grand et de plus amusant. On se perd avec lui au fil des pages et on prend beaucoup de plaisir à suivre cet enfant non conventionnel.




6,56 EUR
Achat Fnac

Anita Blake, Tome 17 : Jeux de Fauves de Laurell K. Hamilton


Anita Blake,
Tome 17 : Jeux de Fauves

de Laurell K. Hamilton

Éditions Bragelonne
Collection Bit-Lit

Sortie le 29 mars 2013
Grand format / 576 pages / 25 €


Présentation de l'éditeur :


C’est le cadeau répugnant d’un vampire tueur en série qui m’a incitée à  m’intéresser à Las Vegas. Mais la situation est pire que je ne le pensais : plusieurs officiers de police et un exécuteur ont été assassinés. Épaulée par trois marshals, dont l’impitoyable Edward, je dois mener l’enquête. Heureusement qu’il est là pour couvrir mes arrières, car tout porte à croire que c’est un tigregarou qui a fait le coup. Or, ces derniers sont très puissants dans la Cité du péché, ce qui signifie que je risque bien de prendre quelqu’un de haut placé à rebrousse-poil…


L'avis d'Aerin :

Lorsqu’un vampire envoie par la poste un cadeau à Anita, celle-ci choisit de s’intéresser à Las Vegas. À la suite d’un entretien téléphonique avec le shérif en second, Anita décide de partir pour Sin City sans en informer Jean-Claude. Aidée par les trois marshals Edward, Olaf et Bernardo, elle va se rendre compte que la situation est en quelque sorte désespérée car un exécuteur et plusieurs officiers de police y ont laissé la vie. Que se passe-t-il à Las Vegas ? Comment Anita va-t-elle gérer l’ardeur et ses bêtes sans l’aide de ses hommes restés à Saint-Louis ? Qui est impliqué dans les différents assassinats ? Quelles créatures devront affronter Anita, Olaf, Bernardo, Edward et les autres policiers ?

Pour ce dix-septième tome, Laurell K. Hamilton nous offre une des meilleures aventures d’Anita Blake. On y retrouve l'ambiance des premiers livres, là où l’intrigue est plus présente que le sexe, ce qui est un sacré avantage comparé aux précédents écrits. De plus, Anita ne passe pas son temps à remettre en questions les choix de sa vie, de ses amours ce qui est peut-être dû à l’intrigue de ce livre. En effet, il est plein de rebondissements et donne l’impression aux lecteurs que les personnages principaux n’ont pas le temps de reprendre leur souffle qu’un nouvel événement se produit. Du début à la fin, le suspense est présent. Ce tome se lit aussi vit que l’intrigue se déroule au fil des pages. Le lecteur a comme les protagonistes, le souffle court et les yeux rougis par le manque d’heures de sommeil. 

Cependant même si l'enquête prend beaucoup de place, la romance garde une place importante. Anita est peut-être loin de Jean-Claude et de ses hommes, elle pense à eux. Notamment lorsqu'elle doit nourrir l'ardeur et qu'ils ne sont pas à sa portée. Elle refuse de se nourrir avec quelqu'un de nouveau car elle n'a pas envie d'agrandir son harem. Finalement un compromis va être trouvé et Jean-Claude va envoyer une partie de la garde à Anita pour la protéger et pour la nourrir en cas de besoin. 

Je pense que c’est l’un des meilleurs tomes traduits jusqu’à présent. Ayant lu cette aventure en moins de deux jours, je ne peux dire autre chose que waouh ! À aucun moment, je n'ai eu le temps de réfléchir sur ce qui se passait. Pour dire, plusieurs fois mon chéri m'a demandé quelque chose et je ne l'entendais pas tellement j'étais prise dans ma lecture.