Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 8 février 2012

Ma mère est un gorille (et alors ?) de Frida Nilsson


Ma mère est un gorille (et alors ?)
de Frida Nilsson
Éditions Bayard Jeunesse

Sortie le 13 octobre 2011
234 pages / 11.90€

Présentation de l'éditeur :

Jonna vit aux Mimosas, un orphelinat dont la directrice est sévère et obsédée par la propreté. Comme tous ses camarades, la fillette n'a qu'un rêve : être adoptée par une jolie maman coiffée en chignon et un gentil papa aux souliers vernis. Or, un jour, déboule une vieille voiture déglinguée, d'où surgissent deux jambes poilues à moitié couvertes par un jean miteux, puis un torse velu, et enfin une grosse tête noire en forme de poire avec un sourire idiot. C'est une gorille ! La directrice ne laissera jamais cette espèce de guenon crasseuse adopter un enfant, Jonna en est sûre. Et pourtant, horreur ! C'est elle que la gorille choisit...


L'avis d'Heclea :

Court roman loufoque et plein d'affection, Ma mère est un gorille (et alors ?) saura toucher les lecteurs de tout âge, aussi bien les plus jeunes qui seront séduits par les scènes décalées, qui comprendront les réactions de Jonna et pourront se mettre à sa place, que les adultes qui parcourront ces pages avec tendresse, tout à la fois émus et attendris par cette jolie histoire.

Frida Nilsson nous offre ici un roman qui parle de choses importantes, qui balaie aussi bien les préjugés que la dureté du regard des autres de manière très légère, très douce, sans y paraître. Elle ne martèle pas conseils et bons sentiments, mais laisse chacun tirer ses propres conclusions, surtout les plus petits, s'appuyant joliment sur cette histoire inattendue d'une petite fille et d'une gorille.

Mêlant habilement humour et un style simple, l'auteur présente toutes sortes de personnages, représentant ainsi tous les types de caractère, des plus détestables aux plus faciles à vivre. Rien de plus simple alors que de s'attacher à Jonna ou La gorille, que d'adorer détester Tord, ou que de se sentir bien triste pour des personnages comme Gerd. La palette de protagonistes est suffisamment large pour tout autoriser et permettre des scènes drôles, inattendues ou plus sérieuses et émouvantes.

Même si l'histoire paraît courte, elle prend néanmoins le temps d'amener les choses petit à petit, de nous offrir du suspense, quelques révélations et même des rebondissements, de quoi passionner le lecteur de la première à la dernière ligne. Il est d'ailleurs particulièrement agréable de voir les relations entre nos héroïnes s'affirmer et grandir au fil du temps, et de noter page après page l'évolution de la petite Jonna.

Voilà donc un roman plein de tendresse, à mettre sans hésitation entre toutes les mains, et parfait pour passer un joli moment de lecture.


Radieux



Radieux
de Greg Egan

Éditions Le Livre de Poche
Collection Science-Fiction

Sortie le 14 septembre 2011
Format poche / 463 pages / 7.50€



Présentation de l'éditeur :

Une jungle génétiquement capable de se protéger de toute agression extérieure, y compris humaine, afin de servir les intérêts des barons de la drogue.
Un voyage sans retour au cœur d'un trou noir.
Un logiciel à même de remonter tout arbre généalogique sur des milliers de générations en traçant l'ADN.
Un premier contact extraterrestre grâce à de nouvelles mathématiques et un ordinateur de lumière.
La numérisation totale de la mémoire humaine.
Un virus mortel en passe de devenir une nouvelle religion, à moins que la religion elle-même ne soit le virus...


L'avis d'Heclea :

Recueil de nouvelles au bon goût de sciences, Radieux nous transporte dans un avenir pas si lointain où les avancées de la physique, de la recherche et de la médecine ont fait de véritables bonds, permettant que l'impossible devienne évident, que l'espace, le temps ou les maladies voient leurs frontières repoussées.

Parfois très, peut-être même trop pointues, les nouvelles de Greg Egan sont toujours parfaitement documentées et passionnantes, elles nous embarquent dans ce monde que pourrait devenir le nôtre, mettant en mots tout à la fois nos espoirs et nos plus grandes craintes. Imaginant un eugénisme silencieux, mettant en scène de nouveaux traitements, de nouvelles maladies, mais parfois aussi des intrigues plus simples, plus proches de notre actualité, l'auteur arrive en quelques pages à nous poser un décor, à nous présenter rapidement ses personnages et à nous raconter une histoire qui nous fera rêver, qui nous fera nous interroger ou qui nous inquiètera.

Comme souvent dans ce genre de recueil, toutes les nouvelles ne sont pas au même niveau ou ne passionneront pas les mêmes lecteurs, et pourtant, les amateurs de Hard Science-Fiction devraient se régaler de ces histoires qui repoussent toutes les frontières, et qui traitent en grande majorité de biologie, recherche en médecine et sujets liés. Ce sont d'ailleurs ces thèmes, proches de nos considérations actuelles qui en font un recueil troublant, aussi bien dans les espoirs qu'il pourrait proposer que dans les peurs déclenchées par cette science qui parfois se prend pour Dieu.

Des nouvelles qui sauront toucher les amateurs et les habitués du genre, mais qui pourraient paraître obscures aux néophytes ou aux non-passionnés de science. Dans tous les cas, un recueil qui permet de réfléchir, qui fait se demander quels seraient nos choix, nos réactions, face à certaines des situations décrites, de quoi passer un moment hors de notre temps, dans un futur, qui sait, peut-être proche.
Au final, le seul vrai reproche que l'on puisse faire à ce livre, ce sont les cinquante pages manquantes dans notre exemplaire, qui nous ont empêchées de profiter pleinement de deux des textes, à côté de cela, le plaisir était entier.