Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 23 août 2011

Duel sur la lande de Rebecca Brandewyne


Duel sur la lande
 de Rebecca Brandewyne

Edition J'ai Lu
Collection Aventures et Passion

Sortie le 13 juillet 2011
Poche / 311 pages / 6,50 €


Présentation de l'éditeur :


Cruelle injustice! Depuis toujours, Laura Prescott est promise à son impétueux cousin, Christopher Chandler, mais son coeur, lui, appartient à son jeune frère, Nicholas, qui lui promet un amour éternel. Un jour, pourtant, elle comprend les véritables sentiments de ce dernier. Emportée par le chagrin et la colère, elle commet alors l'irréparable. 'Ihndis que leurs familles se déchirent sous la violence des rivalités et des passions, Laura, brisée par la culpabilité, doit affronter son destin aux côtés de Christopher.


Avis de Scende :

Laura, dès sa prime jeunesse, est fiancée par ses parents à son cousin Christopher. Mais des deux frères, c’est Nicholas que son cœur a choisi. Et au fil des ans, ses sentiments pour le garçon ne font que se renforcer. Laura grandi et elle entame sa première saison dans le monde. Toujours séduite par Nicholas, elle accepte de le suivre et cède à ses avances. Toutefois, comprenant qu’il souhaite aller plus loin, Laura tente de le repousser. Le jeu du chat et de la souris commence alors pour les deux jeunes gens. Ils vont se chercher l’un l’autre, malgré les recommandations de la sœur du jeune homme qui exhorte Laura à ne pas prendre ce chemin. Impulsive, la jeune femme préfère suivre son cœur et embrasse Nicholas lors de la traditionnelle ouverture de la chasse. Mais Christopher les surprend. Quelle n’est pas sa colère ! Passif dans un premier temps, il décide alors de conquérir le cœur de sa dulcinée et de la protéger de son coquin de frère. Un triangle amoureux va alors se mettre en place, chacun désirant la belle pour son compte…

Si le style de l’auteur surprend au premier abord, on s’y habitue très vite et l’histoire devient intéressante. L’entrée en matière quelque peu longue et emplie de descriptions et le style de l’auteur, que l’on trouve plus souvent dans les romans du terroir que dans la littérature sentimentale – première personne, description de scènes d’enfance… – tendent à rebuter le lecteur lors d’une première approche du roman. Toutefois, ces scènes largement décrites passées, l’action est présente et le livre se lit de manière agréable.

Les personnages sont bien construits et sympathiques, mais malgré la profusion de détails, il me semble que le caractère de l’héroïne aurait pu être plus poussé. Elle me paraît un peu fade, même si le nombre d’ « aventures » à son actif est plutôt élevé.

Le thème du triangle amoureux est inhérent à la lecture sentimentale et on le retrouve dans de très nombreux romans. Cette profusion demande donc de la part de l’auteur l’écriture d’une histoire qui se démarque. Ici, ce n’est pas le cas : on retrouve la rivalité entre deux frères, les bagarres, la séduction de la belle, les duels… Des thèmes très souvent repris qui méritent un souffle de fraîcheur.

Cependant, malgré quelques petites faiblesses, il n’en demeure pas moins un bon roman, un peu sombre, certes, mais qui touchera les amoureux du genre.


Bal de givre à New York de Fabrice Colin




Bal de givre à New York
de Fabrice Colin


Éditions Albin Michel


Sortie le 5 janvier 2011
Sortie au Québec : février 2011
Grand Format / Prix 13,50€




Présentation éditeur

Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?


Avis de Scende

Une chose à dire, pour ce roman : waouh… !
Pour une fois, je ne commencerais pas ma chronique par un résumé de l’histoire. Vraiment, il-faut-lire-ce-livre ! L’histoire est simplement fabuleuse et le lecteur est rapidement soufflé. Mille questions s’insinuent alors à l’esprit et milles solutions sont possibles. D’un bout à l’autre de la lecture, nous sommes plongés dans un suspense intenable sans possibilité ne serait-ce que d’imaginer ce qui pourra se passer ensuite !

Le style de l’auteur, que je rencontre pour la première fois à travers son livre, est simple et agréable. Les tournures de ses phrases sont délicieuses et on accroche fort rapidement à sa plume ! M. Colin nous ballote à travers l’histoire comme un pantin : nous subissons le livre, et cela nous ravit !

Loin de m’attacher au personnage, c’est ici le paysage, l’ambiance froide, givrée et si ‘Eiffel’ qui m’a séduite ! Je ne suis promenée avec joie, suivant Anna à la trace dans le New York de ce bal de givre ! Le personnage principal pour moi a donc été l'ensemble de tous ces petits riens qui font de son monde un univers fou et magique, irréel mais pourtant présent.
Les différents protagonistes et acteurs qui entourent Anna, ne sont jamais ce qu’ils semblent être et la magie envahit peu à peu son monde.

J’ai fortement apprécié m’imaginer mille scenarii pour ensuite en inventer l’exact opposé, et jamais mes idées n’ont été justes : l’auteur nous surprend avec une fin étonnante qui nous refait visiter différents passages de l’histoire. Une relecture s’imposera, pour sentir la teneur complète de ce roman…

Un chef d’œuvre, un coup de cœur pour cet auteur et ce livre magnifique. Du titre à la couverture, en passant par l’histoire : j’ai tout aimé !