Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 30 mars 2011

Signé : le gang des animaux libres ! de A. Marx et B. Pfeiffer

Les évadés du zoo, 1 : Signé : Le gang des animaux libres
A. Marx et B. Pfeiffer

Editions Bayard poche 

Sortie le 25 février 2010


Présentation de l'éditeur :

Dans sa cage, le loup Hamlet tremble d'inquiétude. Comment va-t-il échapper à M. Leveau, le directeur du zoo, qui veut utiliser sa fourrure pour en faire un manteau? Grâce à son ami Barnabé le gorille, le loup réussit à s'enfuir. Une fois dehors, il rejoint le Gang des Animaux Libres: le GAL, qui vit sous terre dans une station de métro abandonnée. Mais la troupe n'est pas accueillante, et il n'y a rien à manger... Pourtant, face au danger, Hamlet va découvrir qu'il peut vraiment compter sur ses nouveaux compagnons !

Avis de MiniCed

Hamlet est un loup pensionnaire d'un zoo. Tout pourrait être parfait pour lui puisqu'il a des gens pour s'occuper de lui et qu'il n'a pas connu autre chose que la captivité. Mais voilà, le directeur du zoo, malgré son métier, n'aime pas les animaux. D'ailleurs, il en a déjà tué pour en offrir la fourrure comme cadeau d'anniversaire à deux de ses filles. Malheureusement pour Hamlet, c'est bientôt l'anniversaire de Valentine et l'enfant veut à tout prix un manteau en fourrure de loup argenté.
Heureusement pour l'animal, son voisin d'en face est un gorille du nom de Barnabé avec qui il s'est lié d'amitié. Son seul et meilleur ami. Le gorille ne veut pas voir son ami transformé en fourrure et de ce fait, lui parle du GAL. Le Gang des Animaux Libres. Une légende urbaine qui circule chez les animaux raconte en effet que quelque part en ville, se cachent plusieurs espèces différentes d'animaux, vivant dans ce qu'ils appellent le Paradis, faisant ce qui leur plait, quand ça leur plait. En un mot, la liberté.
Grâce à l'aide de Barnabé, Hamlet réussi à s'enfuir du zoo avant d'être transformé en manteau et l'aventure va commencer pour lui.

Sur la quatrième de couverture il est écrit : « dès 8 ans ». Le mot clé ici est « dès ». Pas de limite. Les plus jeunes y trouveront leur compte et les plus vieux retomberont dans les douces et folles aventures de leur enfance.

Les auteurs, il faut le dire, y sont pour beaucoup puisqu'ils nous offrent des personnages extrêmement attachants et hauts en couleur. Certains méritant même d'être plus exploités comme Oscar l'ornithorynque qui ignore qu'il en est un justement. Aucuns des animaux ne peut lui répondre ne connaissant pas non plus cet étrange animal qui possède un bec mais pourtant bien des poils. On est aussi pris d'affection pour Hamlet et surtout, pour les liens d'amitié qu'il a avec Barnabé le gorille. Il ne connait que lui depuis qu'il est né et de ce fait, un lien important s'est créé.
Le reste de la bande n'est pas en reste puisque, entre le caméléon, le colibri qui parle en vers, la panthère et le babouin râleur, il y a de quoi faire.

Aux côtés d'Hamlet on découvre les dangers et de la ville, de l'inconnu mais aussi une grande leçon d'humilité. Il aura du mal à se faire accepter par le GAL mais ce dernier finira par le faire rentrer dans ses rangs et même à le suivre quand il aura besoin d'eux.
Quand on lit les Évadés du Zoo, on a le sentiment de se retrouver un samedi matin devant les dessins animés tant les images défilent avec netteté devant nos yeux. S'ajoute à ça, de temps en temps, des dessins signés Sebastian Meyer qui nous aide encore plus à visualiser les choses.

Faites lire ce premier tome des Évadés du Zoo à votre enfant, il en tombera amoureux. Allons plus loin encore, lisez-le vous-même et vous passerez un moment loin du monde réel, loin du monde adulte, loin des problèmes pour vivre une folle aventure animale.