Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 18 décembre 2010

Nos petites idées cadeaux épisode 4 : Et la musique bordel !


Et vi, parce que nous sommes lectrices mais également fan de musique, Noël est aussi l'occasion d'offrir de beaux livres musicaux.

Si vos parents sont nostalgiques de l’époque yéyé et que vous ne savez pas quoi leur offrir, voici un ouvrage qui vous facilitera la tâche (vous n’aurez pas à courir les boutiques) et qui les ravira !

Patrick Mahé revient sur 50 ans d’histoire du rock français. Un livre magnifique où tous les passionnés du genre revivront au travers de sublimes images la fièvre du samedi soir made in France. Des plus connus aux éphémères se sont tous les chanteurs et groupes qui ont fait les beaux jours du rock qui sont passés en revue. Avec des photos peu connues, des archives complètes voilà que nous sommes transportés, accoudés au bar, guettant le Juke Box tapant les pieds au rythme de la mélodie entraînante, faisant voler la pièce qui mettra en route le prochain vinyle…

De l'incontournable Johnny au groupe de Danny Boy et le mystère des Pénitents c’est toute une génération qui va s’éveiller à nouveau s’époumonant Salut les copains !

Attention à n’offrir que sous certaines conditions, à savoir que quelques changements ou transformations peuvent survenir chez la personne à qui vous avez destiné l’album. Si votre sujet ressort tous ses vieux disques et se met à crier à tue tête, sort le gel et bouge son corps au rythme endiablé d’un bon Rock and Roll nous déclinons toute responsabilité !

Alors que vous regardez vos parents feuilleter ce bel ouvrage vous verrez que vous serez tenter de jeter un œil par-dessus leur épaule pour vous plongez vous aussi dans les plus belles années Rock.

Rock Made in France
de Patrick Mahé et Jean-Louis Rancurel Éditions du Chêne Collection : Musique Sortie : 3 novembre 2010
Prix : 35 euros



Voici un magnifique album de plus de 280 pages narrant la naissance et le destin incroyable d'un groupe cultissime Queen !


Glam jusqu'au bout des ongles, souvenez-vous du Freddy Mercury des années 70 avec sa combinaison moulante, ou de son look des années 80, crâne rasé, couronne sur la tête, icône gay par excellence. Que l'on aime ou pas, force est de constater qu'il n'a jamais laissé indifférent. Avec ses acolytes, Brian May (guitariste), Roger Taylor (batteur) et John Deacon (bassiste), il a crée un des plus grand groupe pop/rock anglais que le monde ait connu.

Sans langue de bois, Phil Sutcliffe, journaliste incontournable de la scène rock, s'attache à retracer l'histoire de ces quatre garçons talentueux de manière très documentée, jalonnant l'ouvrage de nombreuses photos, mais également d'interventions diverses de musiciens qui ont travaillé ou croisé nos anglais sur scène. Ainsi, nous pouvons lire que Queen a grandement influencé Tommy Lee (du groupe Mötley Crüe) ou que Chris Squire (du groupe Yes) enviait secrètement John Deacon.

Chaque scène et album du groupe passe sur le grill de divers journalistes et l'envie vient alors de réécouter les nombreux titres phares, avec cette petite pointe de nostalgie qui nous rappelle que cette époque bénie de la musique est belle et bien finie. « Vieille râleuse » me direz-vous ? Bah oui, j'assume. Quand j'avais 4 ans, mes grandes sœurs tentaient de me faire mourir de peur avec la pochette de l'album « News of the world » dès lors, mon intérêt pour ce groupe ne pouvait que grandir. Alors Queen et moi, c'est une grande histoire d'amour.

Un album pour les fans, mais aussi pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus sur cet icône emblématique du Rock anglais. Un beau livre à garder ou à offrir dont le contenu est aussi intéressant que le contenant.

L'ouvrage se termine sur ces mots de Brian May « On est plutôt fiers de nous. On a su saisir notre chance. Certains morceaux ont enflammé la planète, d'autres non. Mais au moins on a fait ce que nous voulions faire. » Tout est dit …

Queen
La fabuleuse histoire des rois du Rock
De Phil Sutcliffe
Éditions du Chêne
Sortie : 29 septembre 2010
Prix : 35 euros

L'Affaire Amanda, tome 1 : Invisible de Stella Lennon

L'Affaire Amanda
Tome 1 : Invisible
de Stella Lennon

Editions Bayard jeunesse 

Sortie le 10 juin 2010

Présentation de l'éditeur :

Amanda Valentino est arrivée au lycée le jour d'Halloween, et elle a changé nos vies. Le 15 mars dernier, elle a disparu, et aucun de nous ne l'a revue depuis... Les indices qu'elle sème sont troublants: non seulement on a du mal à comprendre ce qu'ils veulent dire, mais ils nous donnent à penser qu'Amanda n'est pas très loin... Nous ne sommes certainement pas les seuls à l'avoir connue... Alors nous avons besoin de ton aide. Si tu connais Amanda, si tu sais quoi que ce soit à propos de sa disparition, si tu veux nous aider à comprendre ce qui s'est passé, viens participer aux recherches avec nous!


Chronique de Lalo :

Vous cherchez un livre à offrir à votre cousine ou votre petite sœur?
Ne cherchez plus, je l'ai trouvé!

Derrière sa couverture rose bonbon se cache un petit trésor. Ce bouquin regroupe tout ce qu'on aime : une fille mystérieuse qui disparaît en laissant derrière elle des indices pour le moins étranges, une intrigue qui nous tient en haleine, de nouvelles amitiés qui se créent saupoudré d'un soupçon d'histoire d'amour...

Amanda Valentino a disparu. Le proviseur vient de l'annoncer à Callie, Hal et Nia. Chacun de ces trois élèves pensait être le seul à entretenir une relation privilégiée avec Amanda. Avant l'annonce de sa disparition, ces 3 adolescents se connaissaient à peine. Mais notre disparue a laissé des indices qui vont faire naître une amitié et qui nous poussent à penser qu'elle veut qu'on la retrouve et surtout, qu'elle n'est pas très loin...

L'histoire est originale et bien ficelée. Nous avons tous envie de savoir ce qui est arrivé à Amanda et sommes bien impatients de la voir! Le petit côté thriller et la fluidité de l'écriture nous donnent presque le sentiment d'être dans un roman fantastique, ce qui est bien agréable.
De plus, les indices cachés dans le livre nous donnent réellement le sentiment de mener l'enquête avec Callie, Hall et Nia.
Bien sûr, on reste un peu sur notre faim, il n'y a pas de dénouement puisqu'une suite est prévue. Je serai au rendez-vous : c'est un livre qui va plaire aux ado (et aux adultes, la preuve!)

Morgane Kingsley, Tome 5 : Péchés capitaux de Jenna Black


Morgane Kingsley, 
Tome 5 : Péchés capitaux
de Jenna Black

Edition Milady

Sortie le 3 décembre 2010


Présentation de l'éditeur :

Morgane Kingley, l'exorciste qui assure, arrive à gérer Lugh, le démon supersexy qui vit en elle, mais a-t-il vraiment besoin de gémir quand elle partage un moment intime avec son petit ami ? De manière compréhensible, Brian a un peu de mal à partager le plaisir de la chair de Morgane avec un démon d'un autre monde.
Mais les soucis personnels vont devoir attendre. La propriétaire du Seven Deadlies, le club pour démons de Philadelphie, recrute Morgane pour se sortir d'un mauvais pas. Il semblerait que des démons soient de plus en plus nombreux à apparaître en particulier dans des corps non-consentants de membres du club. Morgane est sûre que c'est un coup de Dougal, l'ennemi mortel de Lugh, mais pourquoi fait-il ça ? Pour le découvrir, Morgane va devoir concentrer tout son pouvoir pour éviter de devenir elle-aussi une victime de cette guerre entre démons.


Chronique de Molina :

Et voici le cinquième tome de la série Morgan Kingsley. C'est avec ce livre que prend fin la trame principale de la série : la guerre entre Lugh et Dough arrive à son terme et nous apporte son lot de réponses mais surtout de questions !

S'il est indéniable que ce volume conclut l'histoire commencée, il nous laisse pourtant des plus perplexes... Est-ce réellement la fin de la série ou seulement une transition pour passer à une nouvelle intrigue ?
Dans le premier cas, nous restons sur notre faim car de nombreux sujets restent encore à aborder et beaucoup de situations restent en suspens.
Dans le second cas et bien, ce tome remplit bien son rôle à savoir donner une fin aux péripéties de la série et laisser suffisamment de doutes et d'interrogations pour en développer de nouvelles. La question reste donc posée: suite ou pas? J'espère, sinon la déception sera grande!
Hormis ce point, j'avoue une petite déception. L'histoire est ponctuée de nombreuses périodes d'attente. Le problème étant surtout leur répétition de manière assez rapprochée. Cela casse le rythme de l'histoire et nous peinons à le retrouver après. Au final, cela ne fait que mettre en avant l'absence de suspense haletant et bien qu'elles soient justifiées par l'histoire il aurait été préférable de les présenter de manière différente.

Le côté le plus intéressant de 'Péchés capitaux' ne vient donc pas de l'intrigue mais plutôt de l'évolution des personnages et de leurs relations.
Morgan progresse et l'influence de Lugh se fait de plus en plus sentir. Elle accepte mieux ce qu'elle ressent et l'assume aussi. D'ailleurs sa relation avec Brian va encore connaître des hauts et des bas mais cette fois, pas pour les raisons habituelles. Cela nous permettra d'ailleurs de mesurer combien Brian a lui aussi évolué au cours de la série et de découvrir certains aspects insoupçonnés de sa personnalité.
Lugh va également nous surprendre avec un côté de plus en plus humain et tendre surtout vis à vis de Morgan... Mais le coup de théâtre revient inconditionnellement à Raphaël, chapeau à l'auteure! Il était totalement impossible de prévoir ce revirement! Mais chut, vous en saurez plus en lisant le livre!

Au final, le récit se laisse suivre mais les personnages sont plus captivants que l'histoire. Reste à espérer une suite sinon tout cela semblera un peu vain . A suivre donc !

Les Chevaliers d’Émeraude Tome 12 : Irianeth de Anne Robillard



Les Chevaliers d’Émeraude
Tome 12 : Irianeth
de Anne Robillard

Éditions Michel Lafon

Sortie le 14 octobre 2010
Format broché / 468 pages / 



Présentation de l'éditeur :

Pressé par l'ennemi, Onyx adoube les jeunes Écuyers, les estimant capables de se débrouiller seuls. Mais la perte du grand commandant de l'armée continue de démoraliser les Chevaliers... Rongé par le chagrin, l'un d'eux quitte même le groupe pourtant si près du dernier affrontement. Malgré les bons soins prodigués par les araignées, Liam dépérit, comprenant qu'il ne reverra plus jamais ses proches. Mais ces derniers ne l'ont pas abandonné et feront tout pour lui venir en aide par delà les Territoires Inconnus.
Acceptant enfin son destin, la princesse rebelle vole au secours du porteur de lumière et des Chevaliers d'Émeraude qui subissent les attaques incessantes de l'Empereur Noir. Cependant, Asbeth lui a préparé un piège machiavélique...
Et c'est sur Irianeth qu'a lieu l'ultime combat. Mais qui s'en sortira vivant ?


Chronique de Pauline :

Nous voici enfin sur la fin de cette fabuleuse épopée en compagnie des Chevaliers d’Emeraude écrit par Anne Robillard, avec ce douzième tome, Irianeth.

A la veille de l’assaut final des troupes d’Amacareth, les chevaliers d’Emeraude ne sont pas dans les meilleures conditions pour affronter leurs ennemis. Leur grand commandant, guide et ami est tombé au combat, les laissant seuls avec leurs doutes et leur chagrin. Certains ont même choisi] de s’éloigner face à cette situation désespérée. De plus la prophétie, promettant une fin à la guerre, semble ne jamais pouvoir se réaliser. Le porteur de lumière est gardé en sécurité par un Immortel, mais les ennemis sentent sa présence et sont sur le point de le débusquer. Son bouclier humain a été catapulté sur l’île des araignées,d'où il ne sait pas comment s’évader et ne lui sera d’aucun secours. La princesse sans royaume est quant à elle toujours prisonnière du passé, où elle tente de nuire à l’empereur de façon détournée. Pourtant elle est loin de se douter que même à des siècles de distance, elle n’est pas complètement en sécurité, et que pour enfin voir la réalisation de la prophétie tant espérée, elle va devoir faire face à son destin. Epaulés par les Immortels, les chevaliers d’Emeraude vont s’engager dans cette ultime bataille dont ils ignorent encore l’issue mais qui leur semble bien incertaine.

Anne Robillard nous apporte la réponse à toutes nos attentes avec une fin un peu prévisible, mais oh combien appréciée. Ce dernier tome est bourré d’action et de rebondissements, de revirements de situation], mais aussi de révélations. La saga qui avait un peu tendance à s’essouffler dans les précédents opus semble connaître une deuxième jeunesse, la clôturant en toute beauté. C’est cependant avec un petit pincement au cœur que nous refermons ce livre, qui met malheureusement fin à l’histoire de tous ces chevaliers que nous avions tant appréciés et à cet univers si attachant.

Tout au long de ce tome, de nouveaux personnages font leur apparition et viennent épauler les troupes, avec notamment la sœur de Dylan et de Kira. De nouvelles terres sont découvertes, un royaume supplémentaire est créé et une autre civilisation semble vivre pas si loin de l’agitation d’Enkidiev. L’auteure nous préparerait-elle le terrain pour une suite ? Soyez rassurés, elle s’y consacre déjà avec l’écriture des héritiers d’Enkidiev, dont le premier tome, Renaissance est prévu pour le moi d’Avril en France. On devrait y retrouver avec bonheur une bonne partie de nos héros préférés.