Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 5 avril 2021

Olympus, Tome 1 : Alex Devereaux de Suzanne Wright



Olympus, 
Tome 1 : Alex Devereaux
de Suzanne Wright

Éditions Milady

Sortie le 25 novembre 2020
Format poche / 480 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Retrouvez l'univers de La Meute du Phénix et La Meute Mercure !

Bree est un chat de Pallas, et elle n'a peur de rien... Ou presque. Une seule chose l'effraie : son âme soeur, la personne que le destin lui réserve, est un être cruel et vicieux qu'elle ne pourra jamais aimer. La nouvelle de sa mort est un soulagement, et Bree compte bien refaire sa vie. Mais celui qu'elle désire plus que tout lui est interdit : Alex est son patron, et le cousin de son âme soeur disparue. Cependant, Alex ne veut plus se mentir à lui-même. Il est prêt à tout pour revendiquer Bree, et nul ne pourra l'en empêcher.


L'avis d'Idrilirith :

Avec Olympus, on entame un nouvel arc dans l’univers de Suzanne Wright. Pour autant, il ne faut pas nécessairement avoir lu La Meute du Phénix ni La Meute Mercure pour comprendre son univers et y entrer directement, le temps d’adaptation est relativement court, je trouve, tant l’écriture de l’autrice est fluide et son style prenant.

Alex Devereaux est une glouton dans une troupe de chats de Pallas (parents mixtes : une glouton avec un chat de Pallas). On l’avait déjà croisé brièvement dans les autres séries, je me souviens de m’être dit qu’il était intéressant, mais sans plus (et là, je crois qu’en disant ça, j’ai vexé le personnage). J’ai trouvé intéressant de le découvrir dans ce tome. Pour une entrée en matière dans un spin off, il est toujours plus facile de commencer avec un personnage déjà connu. Pourtant, Suzanne Wright n’a pas usé de facilité dans cet opus.

Bree est une jeune chatte de Pallas. Son âme sœur, Paxton, est un psychopathe (il aime tuer et torturer). Il a disparu depuis 5 ans et pour tout le monde il est mort. Tout le monde, vraiment ? Non, ses parents, sa sœur et son frère sont persuadés qu’il est en vie. Toute l’intrigue principale tourne autour de ce Paxton et de la question existentielle suivante : peut-on rejeter son âme-sœur ?

En intrigues secondaires, il y a le fait que Bree ne parle plus à Matéo qui était son meilleur ami d’enfance, elle en est même venu à le détester, ce qui surprend tout le monde dans la troupe. Enfin, il y a Dani, elle est la première Omega de la troupe, or, Bree est devenue bien plus forte qu’elle et ça, ça ne passe pas. Une Omega est une métamorphe qui a un pouvoir un peu comme un psy, mais en beaucoup mieux. Je ne peux pas expliquer cela autrement. Les Omegas sont une nouveauté dans l’univers déjà riche de Suzanne Wright.

Je dois avouer que j’ai eu un peu peur que l’on s’éparpille avec toutes ces intrigues importantes, mais l’histoire forme un tout cohérent et s’intègre parfaitement dans le monde créé par l’auteure. J’ai pris plaisir à lire cet opus et à découvrir de nouvelles choses sur les métamorphes. Je le recommande chaudement aux lecteurs de La Meute du Phénix et de La Meute Mercure comme aux nouveaux qui ne les connaissent pas encore.