Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 16 janvier 2021

Sauvages, Tome : 3 Le chant du loup de Maria Vale



Sauvages,
Tome 3 : Le Chant du loup
de Maria Vale

Éditions Milady

Sortie le 9 décembre 2020
Format poche / 336 pages / 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Né avec un œil bleu et un œil vert, Eyulf a été abandonné à la naissance et n'a jamais compris sa véritable nature. Varya est férocement loyale à la meute du Grand Nord qui l'a recueillie après son exil. Lorsqu'elle découvre Eyulf blessé et affamé lors d'une patrouille, elle sait instantanément que jamais celui-ci ne sera accepté. Car son apparence fit de lui un présage de malheur... Pourtant Varya lui sauve la vie et dissimule sa présence aux loups superstitieux qui ne manqueraient pas de les condamner. Jusqu'au jour où ils devront lutter coûte que coûte, pour défendre leurs vies et pour la survie de la meute...


L'avis de Tsuki :

Un troisième tome qui ne fait que confirmer l'originalité de l'auteure dans le genre de l'Urban Fantasy. Si les personnages restent forts et savent ce qu'ils veulent, ils rencontrent une personne extérieure à leur monde qui le changera à jamais, oublions la douceur, le côté romantique, l'amour au premier regard. Maria Vale nous propose des personnages et une histoire bruts, sincères, sans fioritures et circonvolutions romantiques. Le lecteur est mis face à la violence du monde de la meute, leur nature sauvage et cruelle, où la moindre erreur a des conséquences cruelles sur les autres. Je n'ai pas spécialement l'habitude de ce type de texte, pas de l'Urban Fantasy, bien sûr c'est un genre que j'adore, mais plutôt de ce côté cash et dur mais cela ne m'a pas déplu. À l'instar des deux premiers volets, j'ai été surprise de m'attacher aux personnages et d'entrer si facilement dans ce monde où la force et la sauvagerie priment sur l'humanité. Mais ne vous méprenez pas, l'auteure n'est pas sans cœur, si ses personnages vivent et prennent des décisions difficiles, ils ne sont pas dénués d'émotions et écoutent leur instinct autant que leur cœur quand la situation l'exige.

Dans ce tome nous suivons Varya, louve arctique qui a perdu sa meute à cause de la cruauté humaine et qui voue une loyauté totale à la meute du Grand Nord ; alors que cette dernière lui accorde une confiance minime à cause de la marque de griffe qu'elle porte sur la poitrine et qui la désigne comme « traître » à sa meute d'origine. Son histoire est sombre et il est facile de comprendre son comportement et sa façon de voir les choses. Quand elle découvre Eyulf, un loup blanc arctique, blessé et ignorant des règles d'une meute et même de sa nature profonde, elle hésite mais son odeur lui rappelle son passé et ce qu'elle a perdu, elle décide alors de le cacher à la meute. Surtout qu'il possède des yeux de couleurs différentes qui sont, pour les loups, un mauvais présage, elle sait que le Grand Nord ne l'acceptera jamais, mais c'est plus fort qu'elle, un lien irréversible les unit malgré le danger et les conséquences que cela pourrait représenter. Parallèlement, la meute doit encore faire face à la menace des métamorphes et de complots internes qui pourraient changer leur vie. Une histoire riche en rebondissements où le lecteur en apprend davantage sur le fonctionnement de la meute ; c'est vraiment prenant et intéressant.

En bref, un troisième opus qui termine un cycle, un univers différent de ce que l'on connaît, déroutant au début et fascinant par la suite. Je ne peux que vous conseiller cette trilogie, si vous avez envie de changement tout en gardant ce genre que vous appréciez. Pour ce tome particulier, j'ai été bluffée par la fin à laquelle je ne m'attendais absolument pas. N'hésitez pas plus longtemps et découvrez le monde de Maria Vale !