Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 21 décembre 2020

A Hidden Legacy, Tome 4 : Sapphire Flames de Ilona Andrews (Saga Dynasties)

A Hidden Legacy
Tome 4 : Sapphire Flames 
de Ilona Andrews 

Éditions Avon Impulse 

Sortie le 27 août 2019
Format poche / 400 pages / 8,49 €


Présentation de l'éditeur : 

In a world where magic is the key to power and wealth, Catalina Baylor is a Prime, the highest rank of magic user, and the Head of her House. Catalina has always been afraid to use her unique powers, but when her friend’s mother and sister are murdered, Catalina risks her reputation and safety to unravel the mystery.

But behind the scenes powerful forces are at work, and one of them is Alessandro Sagredo, the Italian Prime who was once Catalina’s teenage crush. Dangerous and unpredictable, Alessandro’s true motives are unclear, but he’s drawn to Catalina like a moth to a flame.

To help her friend, Catalina must test the limits of her extraordinary powers, but doing so may cost her both her House–and her heart.


Avis de Cassiopée : 

On se retrouve 3 ans après les précédents tomes. Beaucoup de choses se sont produites et on redécouvre la famille à l’aube de la fin de sa période de protection en tant que maison émergente. 
Catalina a beaucoup évolué. Sous l’aile de la mère de Connor, elle est devenue une femme qui sait ce qu’elle fait, efficace et dévouée à son statut et emploi. 
Elle se retrouve impliquée dans une enquête dont personne ne veut afin d’aider quelqu’un qu’elle pourrait considérer comme une amie, Runa, que l’on a découverte dans la nouvelle du mariage de Nevada et Connor.  
Cette enquête va mettre sur son chemin Alessandro Sagredo, le fameux antistasi qui fait totalement fondre Catalina depuis des années et qui lui a fait passer les épreuves pour être déclaré Majeur lors de la création de leur maison. 

Bien que l’on ne croise ni Nevada ni Connor, ce tome est passionnant et il est très intéressant de découvrir cette nouvelle Catalina, plus sûre d’elle, plus directe et moins froussarde. Très différente de sa sœur, elle n’en demeure pas moins très captivante et on passe de bons moments en sa compagnie. 

L’intrigue est intéressante et, à travers elle, on va en apprendre beaucoup sur ces trois dernières années mais aussi sur le bel italien Alessandro. 

L’écriture est toujours aussi fluide, aussi passionnante. Les auteurs nous entraînent dans une nouvelle aventure de la famille Baylor, on s’attache encore plus aux personnages. On redécouvre Léon et Arabella, on adore grand-mère Frida, on guette les informations sur Nevada et Connor, le livre se dévore tout seul.